Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Lundi 18 novembre 2019 : 11374 concerts, 25769 chroniques de concert, 5279 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Mercury Rev : "The Essential 1991-2006"

Pop - Rock / Psyché-panoramique

Critique écrite le 10 octobre 2006 par Pierre Andrieu

La première (double) compilation offrant un panorama complet sur la carrière de Mercury Rev est essentielle, comme son nom l'indique : The Essential Mercury Rev. Le premier disque permet de constater la pertinence toujours intacte des titres majeurs du groupe, quelle que soit l'époque à laquelle ils ont été gravés et quelle que soit la formation du groupe. Les titres de pop panoramique du chef d'œuvre Deserter's songs (Goddess on a hiway, Opus 40 ou encore Holes ) sont bien évidemment en bonne place,... Lire la suite

Huggie & The Glitters : "Heartbreak Radio"

Pop - Rock

Critique écrite le 10 octobre 2006 par Zhou

Premier disque pour ce tout nouveau groupe marseillais composé de membres des Hatepinks, Aggravation, Blunt, Take Shit Back et co. De la bonne power-pop punk qui fait inévitablement penser aux feu Dollybird (dont ils partagent le chanteur) mais en plus rock'n roll. Mais attention on a affaire ici à une power pop assez percutante, pas mielleuse pour un sou. L'ensemble est hyper dansant, alternant morceaux énergiques (Crazy, Live with the bones, Don't talk, Going down) et titres plus mélodiques, posés... Lire la suite

My Brightest Diamond : "Bring Me The Workhorse"

Pop - Rock / Folk

Critique écrite le 06 octobre 2006 par Pierre Andrieu

Tel un ange volant à tire-d'aile au dessus de la musique fade et formatée, My Brightest Diamond, tutoie des étoiles ayant pour noms Kate Bush, PJ Harvey, Shannon Wright, Björk et Beth Gibbons (Portishead). En toute légèreté... Collaboratrice de longue date de Sufjan Stevens (elle est chef d'orchestre de son groupe de scène et assure ses premières parties), amie de Denison Witmer (elle chante sur son excellent dernier disque) et de Padma Newsome (le génial violoniste des Clogs et de The National, avec qui... Lire la suite

Guillemots : "Through The Windowpane"

Pop - Rock

Critique écrite le 05 octobre 2006 par Pierre Andrieu

Malgré l'enthousiasme général à l'encontre des Guillemots, il faut avouer humblement que leur premier disque nous laisse perplexe. Ce n'est pas faute d'avoir essayer de l'écouter de nombreuses fois, dans divers états d'esprit et situations. Suivre la vague des groupes de pop débridés à la Arcade Fire, d'accord ; mais tenter d'initier un revival Freddie Mercury/Queen, on n'est pas franchement pour ! Après tout, chacun ses goûts, les "branchés" (so décalé) s'extasient déjà sur les Scissor Sisters, qui... Lire la suite

The Lords Of Altamont : "To Hell With The Lords"

Pop - Rock / Punk-Garage

Critique écrite le 04 octobre 2006 par Pierre Andrieu

Un an après la sortie du deuxième album des Lords Of Altamont en France, Fargo a la très heureuse idée de rééditer le premier méfait discographique du groupe de Los Angeles, le bien nommé To hell with the lords. Bien nommé car l'objet se révèle effectivement infernal quand on l'insère dans une platine. Le son est superbement garage : ça sature, ça crache, c'est puissant ! Les riffs sont démoniaques, la voix semble sortie d'une crypte peuplée de morts vivants, l'orgue Farfisa est entêtant, l'harmonica part... Lire la suite

The Living Blue : "Fire, Blood, Water"

Pop - Rock / Punk

Critique écrite le 03 octobre 2006 par Pierre Andrieu

C'est avec un disque électrisant aux influences extrêmement variées que le groupe américain The Living Blue s'attaque au marché européen... Fire, blood, water est gorgé de guitares barbelées et traversé par des parties vocales accidentées et exaspérées évoquant Morrissey, Ian McCulloch, Robert Smith et Damon Albarn. Ce chant imitant l'accent anglais d'une manière criante de vérité et les mélodies se fracassent avec entrain sur un mur du son guitaristique assez impressionnant ; on obtient donc un résultat... Lire la suite

Kabbalah : "Schlomo"

Jazz - Blues

Critique écrite le 01 octobre 2006 par Noctaelle

Le nouveau disque de Kabbalah est en effet très intéressant musicalement. Il est difficile de le cataloguer, ce qui est un de leur problème pour se faire connaître : Un peu "musique du monde" mais pas trop "traditionnel" et pas "folklorique" du tout, un peu jazz mais tourné vers un public plus jeune, quelques clins d'oeil de hip hop... Pour acheter le disque qui a été autoproduit, il faut passer à La Meson, au 52, rue Consolat, où ils jouent souvent. Un groupe à découvrir et à soutenir ! Lire la suite

Yo La Tengo : "I'm Not Afraid Of You And I Will Beat..."

Pop - Rock

Critique écrite le 30 septembre 2006 par Pierre Andrieu

Malgré les années qui passent, le groupe américain Yo La Tengo se maintient en forme olympique ; comme le titre de son dernier opus le suggère, il n'a vraiment pas à avoir peur de quiconque et peut botter le cul à n'importe quel groupe du circuit actuel. Quel est le secret d'Ira Kaplan, Georgia Hubley et James McNew ? Et bien ces gens discrets, drôles et doués s'amusent ensemble, tout simplement. C'était déjà flagrant sur la scène de la Route du Rock 2005 lors de la tournée consécutive à l'extraordinaire... Lire la suite

Poni Hoax : "Poni Hoax."

Pop - Rock

Critique écrite le 30 septembre 2006 par Philippe

Dieu merci, un je-ne-sais-quoi d'intriguant et de classe dans ce nom m'a poussé à écouter Poni Hoax, groupe français dont j'avais malencontreusement raté concert et album cet été. Le disque s'ouvre sur une très bonne chanson disco-pop qui les met d'entrée de jeu à la hauteur de Editors (la chose est librement téléchargeable sur leur site avec un très cool remix de LA Murder Motel dont on reparlera infra). Mais le vrai choc se produit sur Budapest, single dark-pop de l'année : on dirait du Vive la Fête... Lire la suite

Magnolia Electric Co. : "Fading Trails"

Pop - Rock / Folk

Critique écrite le 28 septembre 2006 par Pierre Andrieu

La suite des pérégrinations musicales de Jason Molina, cette fois avec son projet Magnolia Electric Co., est toujours aussi passionnante... Les neufs morceaux figurant sur l'album Fading trails sont en effet aussi différents et marquants les uns que les autres. Issus de quatre sessions d'enregistrement distinctes (l'une, électrique, avec Steve Albini, et les autres, plus calmes, avec David Lowery, puis aux mythiques studios Sun de Memphis et, enfin, à la maison, dans le dépouillement le plus total), cette... Lire la suite

2441 à 2451 sur 5279 critiques trouvées