Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Vendredi 15 novembre 2019 : 12024 concerts, 25765 chroniques de concert, 5276 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Link Wray : "Rumble - The Best Of Link Wray"

Autres / Pionnier

Critique écrite le 05 mai 2006 par Philippe

La première fois que j'ai entendu le nom de Link Wray c'était à propos de l'explosif combo Wraygunn à qui il a donné la moitié de son nom. De quoi s'intéresser donc à ce guitar-hero des temps anciens (sa carrière commence il y a pile 50 ans). Historiquement, Link Wray est unanimement reconnu, non comme l'inventeur de la gratte électrique, mais comme le premier qui en joua avec une distorsion, autrement dit comme l'inventeur du larsen, excusez du peu ! Le fait se produisit en perçant un ampli à coups de... Lire la suite

Nation All Dust : "Nation All Dust"

Pop - Rock

Critique écrite le 28 avril 2006 par Pirlouiiiit

Il y a un peu plus d'un an le tremplin Pélican (organisée par le Moulin) révélait un groupe alors totalement inconnu et neuf composé de Mathieu Poulain (chant / guitare), Florian Jego (batterie), Alexandre Maillard (guitare) et Guillaume Pervieux (basse). Si les deux derniers s'étaient déjà illustrés dans des formations remarquées dont Quaisoir (découverte Printemps de Bourges 2006), en revanche les deux autres faisait figure de petit nouveaux. Précédés d'un buzz conséquent ils ont convaincus en... Lire la suite

Marie Mai : "Inoxydable"

Pop - Rock

Critique écrite le 28 avril 2006 par Philippe

Il y a deux ou 3 ans, le star system anglo-saxon a accouché d'un étrange bâtard : un groupe mêlant une voix féminin variétoche gonflante (style Star'Ac, tendance Nolwenn Leroy), avec un gros son (style skatecore fm, tendance Linkin Park), sur une esthétique gothic-toc à la Cradle Of Filth : ca s'appelait Evanescence, leur tube inoubliable fut Bring me to Life et c'était à la fois charmant (la variété des minettes apprêtées tendant la main au trash qui tache des ados boutonneux, comme un pont improbables... Lire la suite

The BellRays : "Have A Little Faith"

Pop - Rock / Punk

Critique écrite le 26 avril 2006 par Pierre Andrieu

Les BellRays ont toujours une incroyable foi en leur religion, le Maximun rock n soul, et ça s'entend parfaitement sur leur nouveau brûlot discographique, Have a little faith... Le disque commence par des sonorités très soul/blaxploitation avec chœurs, saxophone et pédale wah wah, avant de s'aventurer en territoire heavy punk rock avec des guitares enflammées, puis de revenir vers des ambiances plus calmes à la Otis Redding, pour finalement reprendre un coup de sang soudain et imparable avec des... Lire la suite

Compilation Mazout Prod : "Antirouille"

Pop - Rock

Critique écrite le 26 avril 2006 par Pirlouiiiit

Déjà auteurs l'année dernière de la très chouette compilation Nickel Chrome, les gars de l'association Mazout Prod reviennent a la charge avec un deuxième volet : Antirouille. Plutôt qu'un titre de 20 groupes, l'asso a décidée de se concentrer sur 9 des groupes présents sur le premier volet en les laissant s'exprimer sur deux plages chacun. C'est donc avec plaisir qu'on retrouve ... prenez votre respiration : le soviet twist de Elektrolux avec Death of Rock n' roll et C# girl deux titres de leur premier... Lire la suite

Peter Von Poehl : "Going To Where The Tea Trees Are"

Pop - Rock

Critique écrite le 26 avril 2006 par Pierre Andrieu

La courte prestation du songwriter d'origine suédoise Peter Von Poehl en première partie de Thomas Dybdahl - en juin 2005, à la Boule Noire - avait laissé entrevoir un potentiel énorme ; sur son premier album, Going to where the tea trees are, on retrouve tout ce qui nous avait charmé en concert. Une voix magnifique, des compositions (de haut niveau) à la Nick Drake, à la Beach Boys, à la Lennon ou à la R.E.M., une incroyable simplicité (en apparence) dans l'écriture, des mélodies accrocheuses : il y a... Lire la suite

Christian Kjellvander : "Faya"

Pop - Rock / Country

Critique écrite le 25 avril 2006 par Pierre Andrieu

Avec Faya, son deuxième opus, Christian Kjellvander confirme qu'il est un des folksingers les plus passionnants du moment. Après la réussite éclatante de son premier disque - Songs from a two-room chapel - et son apparition remarquée sur la compilation Cowboys in Scandinavia, le jeune songwriter suédois poursuit une route qui devrait le mener loin, très loin... Notre homme écrit en effet des morceaux magnifiques évoquant parfois Neil Young ; puis il les chante avec une voix superbe entre Nick Drake et... Lire la suite

Yeah Yeah Yeahs : "Show Your Bones"

Pop - Rock / Punk

Critique écrite le 23 avril 2006 par Pierre Andrieu

Karen O et ses hommes de mains - Brian Chase à la batterie et Nick Zinner à la guitare et aux claviers - reviennent avec un disque qui donne une belle envie de Clap Your Hands And Say Yeah Yeah Yeahs, voire plus si affinités... Comment en effet ne pas applaudir à deux mains ? Comment ne pas hurler sa joie en écoutant un disque aussi sexy, simple, rock n roll, putassier, insurrectionnel et jouissif ? C'est impossible de ne pas exprimer bruyamment son approbation à l'encontre de Show your bones. Car on... Lire la suite

Gentleman : "Confidences"

Reggae Ska

Critique écrite le 23 avril 2006 par Mister B.C

Gentleman, ce jeune chanteur-Deejay allemand parti s'imposer à Kingston sur les terres des stars du reggae, confirme avec Confidences, qu'il n'est pas un phénomène de mode. Construit autour de riddims Nu Roots des plus léchés, Confidences réunit la fine fleur des musiciens (Hosemouth, Sly & Robbie, Mafia & Fluxy...) et des producteurs (Bobby Digital, Black scorpio, Richie stephens...) Jamaïcains, laissant sur de nombreux titres les arrangements des cuivres et des voix à Dean Fraser, orfèvre en la... Lire la suite

Leopold Skin : "Road To The Country"

Pop - Rock / Folk

Critique écrite le 22 avril 2006 par Pierre Andrieu

Road to the country, le premier disque autoproduit de Leopold Skin, confirme tout le bien que l'on pensait du tout jeune songwriter folk/pop après l'avoir vu assurer une très bonne première partie pour Rufus Wainwright, en novembre 2005. Ce jour-là, tout seul sur scène avec sa guitare sèche, son harmonica, sa jolie voix et ses morceaux bien troussés, Leopold Skin avait impressionné une assistance qui attendait impatiemment le beau Rufus, retardé par les aléas du trafic aérien. Les 45 minutes proposées par... Lire la suite

2551 à 2561 sur 5276 critiques trouvées