Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Jeudi 20 février 2020 : 10868 concerts, 25925 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Jeff Buckley : "Live In Chicago, May 1995 / DVD"

Pop - Rock

Critique écrite le 24 janvier 2006 par Philippe

Il y a dix ans environ, alors j'errais légèrement éméché (comme souvent) entre deux scènes des Eurockéennes, j'ai vu sous le chapiteau... une apparition divine : un jeune chanteur brun aux cheveux longs, à la voix somptueuse et déchirante, jouant de la guitare comme un démon, drôle et sympathique, et puis beau comme un dieu : je venais de découvrir Jeff Buckley par mégarde, instantanément dessaoûlé, scotché et musicalement amoureux, j'adorai ce concert qui me fit frissonner à plusieurs reprises, envisager... Lire la suite

Akron/family & Angels Of Light : "Angels Of Light & Akron/family"

Pop - Rock

Critique écrite le 23 janvier 2006 par Pirlouiiiit

Après la claque prise au Tonic il y a quelques mis je me suis précipité sur leur stand a la fin du concert et ai acheté leur album Akron / family mais aussi ce split Akron family & Angels of light sorti a l'occasion de leur tournée commune qui les a conduit jusqu'en Russie au B2 club ! Ce disque (enregistré dans des conditions live en moins de deux semaines) est plus représentatif de ce qu'ils font sur scène. On y trouve ce mélange de ballades pop magiques (l'influence des Beatles est omniprésente), de... Lire la suite

Broken Social Scene : "Broken Social Scene"

Pop - Rock

Critique écrite le 23 janvier 2006 par Pierre Andrieu

Après un dernier opus acclamé, Broken Social Scene revient sur le devant de la scène avec un disque osé, expérimental, bigarré et kaléidoscopique... Le nouvel album, éponyme, du collectif canadien basé à Toronto - dont sont issus Feist, Gonzales, Apostle of Hustle et Emily Haines de Metric - donne l'impression d'écouter une jam session de 14 morceaux entre Arcade Fire, l'excellent morceau Ibi dreams of pavement fait penser très fort à eux, Sonic Youth, pour certains titres avec chant atone et guitares... Lire la suite

Les Têtes Raides : "Fragile"

Autres / Punk

Critique écrite le 22 janvier 2006 par Céline

Depuis des années, les Têtes Raides accompagnent mes découvertes musicales. Ca a commencé avec Mange tes morts, quand j'étais au lycée, dans une période punk et rock alternatif français. Puis ça a été Les oiseaux, et enfin Fleur de yeux, quand je commençais a écouter de la chanson française...et puis bien sur Le bout du toit ...ah, le bout du toit (la fac!)...! J'ai un peu décroché au suivant, que je trouvais trop semblable au précédent. Gratte-poil avec L'identité m'a réconciliée un peu avec eux. Je... Lire la suite

Arctic Monkeys : "Whatever People Say I Am, I Am Not"

Pop - Rock

Critique écrite le 22 janvier 2006 par Philippe

Sur une chronique récente, j'ai fait un pronostic foireux (ça arrive) : que les Arctic Monkeys n'étaient qu'un produit anglais formaté Band of the year comme il en sort un par semaine, qui font une single qui tue et ensuite des albums tout à fait dispensables (exemples ? Bloc Party, Kaisers Chiefs, The Killers, etc). Après un mail furibard d'un ami, j'ai vérifié et ce coup-ci c'est raté ! Car ce groupe ayant fait monter furieusement le buzz par Internet, je ne me suis pas gêné pour télécharger à... Lire la suite

Clap Your Hands Say Yeah : "Clap Your Hands Say Yeah"

Pop - Rock

Critique écrite le 22 janvier 2006 par Kamoolox

Une semaine maigre en nouveautés, l'occasion de découvrir un nouveau venu. Ils sont New yorkais, comme les Strokes, et se nomment Clap your hands say yeah. Ils nous proposent un premier album éponyme, terriblement efficace. Bien sûr, ils n'inventent rien, ni le feu, ni la poudre, en tout cas, ils ont su mettre les deux en relation pour pondre un album énergique qui marque les esprit. Les influences se situent un peu chez Radiohead et beaucoup chez Arcade Fire, groupe au combien talentueux. Des morceaux... Lire la suite

Master Lilith : "Album Relaps"

Pop - Rock / Hot

Critique écrite le 21 janvier 2006 par Hervé

Master Lilith En surfant sur le net, j'ai découvert cet artiste sur divers sites ( notamment sur Néo lab music )... ce qui m'a conduit tout droit sur son site internet : www.masterlilith.com et depuis je suis littéralement fan !( et oui ) Un album aux 14 titres tous plus surprenants les uns que les autres , naviguant avec bonheur entre rock et electro ... Ce qui m'a le plus impressionné, ce sont la qualité des compos & arrangements servis par des textes pertinents où le second degré n'est jamais loin !... Lire la suite

This Melodramatic Sauna : "... Et Les Fleurs éclosent à L'ombre"

Pop - Rock / électro folk

Critique écrite le 20 janvier 2006 par Pierre Andrieu

Le premier album de Jonathan Seilman, alias This Melodramatic Sauna, est un fascinant patchwork où la folk music, la chanson française, l'électronique, le rock bruitiste, la musique de chambre et la pop orchestrale forment un tableau musical polychrome, mélancolique, évocateur et panoramique... Ce disque - joliment intitulé ... et les fleurs éclosent à l'ombre - est une nouvelle preuve de la vitalité de la scène nantaise et d'un de ses plus actifs représentants, le label Effervescence, une véritable... Lire la suite

Neurotic Swingers : "Sexy & Mysterious"

Pop - Rock

Critique écrite le 20 janvier 2006 par Pirlouiiiit

L'année 2006 commence bien pour tous les amateurs de rock n'roll. Presque en même temps que l'excellent Sleeping With Ghosts (je ne parle évidemment pas de l'album de Placebo, mais bien du 5eme des Cowboys form outerspace) c'est au tour des Neurotic Swingers de sortir leur deuxième vrai album au nom plus que aguichant. A l'image du très Gasolheads (au moins dans le tire) Please hate me ou de 7 drugs in 7 days tous deux déjà présent sur French Fries Guillotine & Love (sorti exclusivement aux USA) et dont... Lire la suite

Gravenhurst : "Fires In Distant Buildings"

Pop - Rock / électro

Critique écrite le 19 janvier 2006 par Pierre Andrieu

Le surprenant groupe Gravenhurst nous avait déjà fait très forte impression avec son ébouriffant Black holes in the sand ; il continue sur sa lancée avec le très bon Fires in distant buildings. Ce nouvel opus qui comporte huit longs titres à rebondissements réussit l'exploit peu commun de trouver un lien ténu entre la folk music de Nick Drake, l'electro rock de Death In Vegas, la pop des Kinks, le rock stoner de Queens of The Stone Age, le rock planant de Pink Floyd et le métal progressif d'Isis...... Lire la suite

2661 à 2671 sur 5287 critiques trouvées