Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Dimanche 8 décembre 2019 : 10067 concerts, 25830 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Telepopmusik : "Angel Milk"

Pop - Rock / Electro

Critique écrite le 29 septembre 2005 par Julia

C'est un excellent album très éclectique. Toujours très électro à l'instar de "Genetic World". Des voix tripantes telles celle du rappeur Mau, très cristalline comme celle Déborah Anderson (yes!) et la sublissime voix de la chanteuse Angela Mc Cluskey (www.angelamccluskey.com) Musicalement parfait. Electro, trip-hop, tantôt pop, tantôt jazz. Une philarmonie et osmoses parfaites. De belles paroles en plus pour une groupe franco-anglophone très complice et sympathique. "Into everything" reste ma... Lire la suite

Thomas Fersen : "Le Pavillon Des Fous"

Rock

Critique écrite le 29 septembre 2005 par Pierre Andrieu

Tout va bien dans la tête de Thomas Fersen... Il pose avec un œil postiche (et maquillé) sur la pochette du Pavillon des fous, et à l'intérieur de son nouveau disque, on trouve une chanson où il converse avec son squelette, une autre où il dialogue avec sa chienne Zaza, plus loin, il évoque son autre animal de compagnie, un iguane, ou encore un serial killer qui s'appelle Hyacinthe, sans oublier de raconter l'histoire de la dénommée Maudie (incarnée par Catherine Ringer), qui a perdu la raison.... Lire la suite

Wilderness : "Wilderness"

Rock

Critique écrite le 28 septembre 2005 par Pierre Andrieu

Le premier album des Américains de Wilderness est un étrange objet musical, anguleux, difficile d'approche et inquiétant. Ce groupe basé à Baltimore est un tétanisant mélange entre un chant vociféré à la John Lydon (dans sa période post Sex Pistols, avec Public Image Limited), des musiques rappelant Echo And The Bunnymen et des atmosphères délétères évoquant le travail de Gang of Four. Le débit du chanteur, volontairement monotone, peut exaspérer à la longue, mais Wilderness réussit à créer un envoûtant... Lire la suite

Fifths Of Seven : "Spry From Bitter Anise Folds"

Autres

Critique écrite le 28 septembre 2005 par Pierre Andrieu

Le premier album du trio canadien Fifths Of Seven est une merveille d'ovni musical, entre post rock sans guitares saturées, folklore d'Europe de l'Est, musique napolitaine et BO de films expérimentaux. Avec Spry From Bitter Anise Folds, Beckie Foon (violoncelle, membre de A Silver Mt. Zion), Rachel Levine (mandoline) et Spencer Krug (piano, accordéon, membre de Wolf Parade, des proches d'Arcade Fire) permettent à l'auditeur d'effectuer un long trip immobile. Les ambiances provenant de différentes cultures... Lire la suite

Elk City : "New Believers"

Rock

Critique écrite le 27 septembre 2005 par Pirlouiiiit

J'ai découvert tardivement Elk City en concert il y a quelques mois au Piano's ou ils étaient en résidence une partie de l'été pour étrenner les chansons qui constituent ce nouvel album (qu'ils ont d'ailleurs distribué a la fin du concert en attendant de trouver un label). Il s'agit pour Ray Ketchem et Renée Lobue d'un nouveau départ depuis que Peter Langland-Hassan a quitté le groupe. N'ayant pas écouté les deux précédents Status et Hold thight the rops (apparemment très bons) je ne pourrais pas parler... Lire la suite

Idaho : "The Lone Gunman"

Rock

Critique écrite le 26 septembre 2005 par Pierre Andrieu

Quelques notes d'orgue électrique, des chœurs aériens, un piano effleuré, une boîte à rythme ou une batterie discrètement présentes, une voix venue de nulle part, des bruitages inquiétants, puis un déferlement soudain et bref de guitares saturées, Idaho arrive à produire des morceaux d'une grande finesse avec très peu d'ingrédients. Cette économie de moyens - le disque est néanmoins très bien produit - n'empêche pas la musique entièrement écrite et jouée par Jeff Martin d'avoir d'indéniables vertus... Lire la suite

Benabar : "Les Risques Du Métier"

Rock

Critique écrite le 25 septembre 2005 par Liliane

Enfin, un jeune artiste qui a des choses à dire et le dit bien. Un regard sur sa génération à la fois sensible et plein d'humour. Je suis une "brassénienne" accomplie, j'aime la bonne chanson, ce qui ne m'empêche pas d'apprécier le rock (c'est un autre registre et alors)? Lorsque j'ai découvert Bénabar (il venait de sortir son coffret)j'ai été si émue ("Je suis de celle" ..)que non seulement j'ai acheté le coffret en question(2 CD) mais je me suis précipitée pour acheter les partitions. Depuis... Lire la suite

MeLL : "Voitures a Pédales"

Chanson française

Critique écrite le 22 septembre 2005 par Pirlouiiiit

Je découvre cette jeune nancéienne via cet album (son deuxième) et souhaite d'entrée la voir bien vite en concert. MeLL fait de la chanson et du rock et parfois les deux en même temps. Ce qui frappe a l'écoute de ces 13 titres musicalement très variés c'est le ton (effronté) et la voix de MeLL. Elle nous fait penser tout a la fois a Mano Solo (sur c'est pas une vie avec une voix râpeuse qui chevrote), aux Têtes Raides (sur et ce cafard pour la voix et les cuivres), au Maximum Kouette (pour les cuivre et... Lire la suite

Elysian Fields : "Bum Raps & Love Taps"

Rock

Critique écrite le 22 septembre 2005 par Pierre Andrieu

Le nouvel album de Jennifer Charles et Oren Bloedow est, une fois de plus, très réussi. On s'en doutait après avoir assisté à la remarquable prestation scénique d'Elysian Fields cet été à Sédières, la confirmation arrive enfin avec neuf nouveaux morceaux absolument superbes signés par le duo new-yorkais. Certains ont la classe, d'autres courent après, sans jamais réussir à l'approcher ; Elysian Fields fait définitivement partie de la première catégorie... Sinon, comment expliquer la qualité de ces... Lire la suite

Midnight Choir : "All Tomorrow's Tears - The Best Of"

Rock

Critique écrite le 21 septembre 2005 par Pierre Andrieu

Véritable phénomène en Norvège, le groupe Midnight Choir fait paraître son premier Best Of, quelques mois après sa séparation... Les deux disques que comporte cette compilation couvrent toute la carrière du groupe de Paal Flaata et de ses acolytes fascinés par les Etats-Unis d'Amérique. On navigue ici dans de prenantes atmosphères gorgées de mélancolie, entre country, folk, rock et pop orchestrale. Grâce à la voix magnifique de Paal Flaata - dont le registre peut aller de Johnny Cash à Chris Isaak -, aux... Lire la suite

2811 à 2821 sur 5280 critiques trouvées