Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Mercredi 19 février 2020 : 10785 concerts, 25924 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Electrelane : "Axes"

Pop - Rock

Critique écrite le 20 mai 2005 par Pierre Andrieu

Leur concert mémorable au festival Rock en Seine 2004 avait provoqué des gerbes d'étincelles dans notre cerveau, l'album The power is out était venu troublé toutes nos certitudes sur la pop (sauvagement lacérée de passages bruitistes évocateurs et d'éléments expérimentaux vrillants)... Après quelques écoutes, le nouvel album - Axes -, se révèle être à nouveau un objet sonique extrêmement marquant, complètement barré, incroyablement audacieux, en un mot : indispensable. Malgré un changement de personnel -... Lire la suite

Hyperclean : "Hyperclean"

Pop - Rock

Critique écrite le 18 mai 2005 par Pierre Andrieu

Après avoir été délicieusement interloqué et fortement emballé par l'univers loufoque et original d'Hyperclean lors d'un concert en première partie de Brigitte Fontaine, on attendait avec impatience le premier album des Toulousains. Qui, ô miracle printanier, sort le 23 mai sur le label Microbe... C'est avec une joie teintée de terreur qu'on y retrouve les textes truffés de non-sens et de folie du chanteur/performer Frédéric Jean (c'est lui, en position inconfortable, sur la pochette), et les musiques... Lire la suite

Kaiser Chiefs : "Employment"

Pop - Rock

Critique écrite le 17 mai 2005 par Pierre Andrieu

La finesse ne fait pas partie de l'attirail de Kaiser Chiefs, par contre les Anglais s'y entendent parfaitement pour produire à la chaîne (mais avec un panache certain) des hymnes pop/rock destinés aux stades de foot et aux troisièmes mi-temps. Les chansons de ce groupe très énervé ont un grand mérite : remettre une saine débilité au centre du songwriting rock. Nos amis se font donc fort de raconter n'importe quoi dans leurs textes, de trouver des titres de chanson idiots et de placer le plus de "Na na... Lire la suite

The House Of Love : "Days Run Away"

Rock

Critique écrite le 16 mai 2005 par Pierre Andrieu

Après une longue absence due à une fâcherie tenace entre les deux leaders du groupe Guy Chadwick et Terry Bickers, The House Of Love revient au complet, avec un album alternant entre le bon et le moins bon. Dès les premières écoutes, on remarque avec satisfaction que la voix superbement grave de Guy Chadwick est intacte, comme la capacité à illuminer une chanson de son acolyte, le guitariste Terry Bickers. C'est au niveau de l'écriture et du son (trop policé) que le bât blesse un peu au début : le single... Lire la suite

System Of A Down : "Mesmerize"

Metal

Critique écrite le 16 mai 2005 par Vinz

Sur leur site officiel (www.systemofadown.com)que leur prochain opus "Mesmerize"était attendu pour le 17 Mai,qu'elle a été ma surprise lorsque je suis allé faire mes courses ce matin (16 Mai)de trouver ce dernier album dans les bacs. Ni une ni deux je le prends ayant déjà entendu deux titres B.Y.O.B et Cigaro,première constatation System Of a Down reste égale a lui-même,4 artistes bourrés de talents. Le cd commence sur une ballade intitulé Soldier-Slide ou la voix de Takian appuyé par un baking de... Lire la suite

Calc : "Twelve Steps To Whatever"

Rock

Critique écrite le 15 mai 2005 par Pierre Andrieu

Avec leur quatrième album, les Bordelais de Calc lorgnent du côté des paradis de la pop, du rock et de la folk music, l'Angleterre et les Etats-Unis... Les petits bijoux ciselés à la main par le songwriter du groupe - Julien Pras - pour Twelve steps to whatever sont autant de déclarations d'amour poignantes aux œuvres des Beatles, d'Elliott Smith et de Radiohead, pour ne citer que les influences les plus évidentes. Après avoir visité sur le précédent album des territoires plus rock, Calc revient... Lire la suite

Menpenti : "Démo"

Rock

Critique écrite le 14 mai 2005 par Pirlouiiiit

Aux premiers accords et surtout paroles j'ai pensé que j'aurais bien du mal à parler de ce disque en termes positifs ... notamment à cause d'un très fort accent marseillais ; élément qui associé à des paroles graveleuses ou lourdingues devient presque rédibitoire pour moi dans la musique (c'est ce qui me génais déjà par exemple chez Perez Trop Ska ou Quartiers Nord). Cependant je dois avouer qu'il ne m'a pas fallu plus de deux écoutes pour trouver un certain charme à cette démo. Ainsi Menpenti 13010 fait... Lire la suite

Morrissey : "Live At Earls Court"

Rock

Critique écrite le 14 mai 2005 par Pierre Andrieu

Après avoir vendu son dernier album studio (le pourtant moyen You are the Quarry) à deux millions d'exemplaires, Morrissey revient dans les bacs avec un album live sans fard et plutôt sobre. Débarrassés de la production FM de son disque (à part quelques passages discutables aux claviers), les derniers morceaux sonnent mieux ; les classiques des Smiths (Bigmouth strikes again, There is a light that never goes out, Last night I Dreamt that somebody loved me etc) et de Morrissey en solo sont interprétés... Lire la suite

French Toast : "In A Cave"

Rock

Critique écrite le 12 mai 2005 par Pierre Andrieu

Déjà remarqué avec le morceau électro rock Insane (aussi planant que dansant) sur le très original dvd Burn to shine, le duo en provenance de Washington D.C., French Toast, confirme ses talents sur le format album... Les douze morceaux concoctés par Jerry Busher (ex Fugazi) et James Canty ont le bon goût de faire feu de tous bois en multipliant les expériences entres les genres musicaux. Les deux "vétérans" de la scène de D.C. changent de rôle (voix, basse, guitare, claviers, beats) en fonction des... Lire la suite

Edie Sedgwick : "Her Love Is Real... But She Is Not"

Rock

Critique écrite le 12 mai 2005 par Pierre Andrieu

Nous sommes ici en présence d'un authentique farfelu répondant au nom d'Edie Sedgwick, s'habillant en femme (c'est une drag queen donc), donnant des noms de célébrités à ses morceaux (et parlant d'elles dans ses textes, mais d'une manière très... originale) et, c'est là l'essentiel, composant de furieusement dansants titres électro punk rock en forme de hits planétaires underground. Qui a dit "C'est n'importe quoi !" ? Pas moi. Justin Moyer, c'est le vrai nom d'Edie Sedgwick, mérite en effet notre plus... Lire la suite

2941 à 2951 sur 5287 critiques trouvées