Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Vendredi 22 novembre 2019 : 11251 concerts, 25775 chroniques de concert, 5279 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Miss Kittin : "I COM"

Trip-Hop/Techno

Critique écrite le 09 juin 2004 par Pierre Andrieu

Miss Kittin est une sorte de mystère difficile à appréhender... Sa musique est-elle une vaste supercherie destinée aux branchés un peu trop camés ou un courant d'air frais électronique porté par une ingénue provocatrice ? Ses performances live sont-elles des arnaques donnant l'impression aux gogos de s'encanailler à moindre frais, des performances de DJ déjà vues en 1982 ou de délicieux sets destinés à emmener très haut une foule de danseurs frénétiques ? Sur la scène du festival de Bénicassim 2002, la... Lire la suite

Jérôme Attal : "LIVE"

Rock

Critique écrite le 08 juin 2004 par Pierre Andrieu

Jérôme Attal, un chanteur un peu vite estampillé rive gauche - à son grand désarroi, il habite rive droite -, continue à publier contre les vents et les marées du marketing musical des disques ou sa voix de poète maudit, ses textes en forme de journal intime et ses musiques classieuses (electro pop ou chanson pop) font merveille... Cette fois-ci, le nouvel album est un enregistrement live d'une prestation au House of live en novembre 2003, devant un public... lointain. Entouré par un groupe de scène... Lire la suite

AUTOMATO : "AUTOMATO"

Rap/Reggae/Raï...

Critique écrite le 07 juin 2004 par Pierre Andrieu

Les six membres du groupe de hip hop new-yorkais Automato - renforcés par les deux producteurs/têtes pensantes de DFA, Tim Goldsworthy et James Murphy (The Rapture, LCD Soundsystem... ) - viennent de publier un album utilisant de nombreux ingrédients musicaux pour obtenir un résultat à la fois virevoltant et complexe. Les éléments joués avec des instruments traditionnellement utilisés dans le rock sont habillement mélangés avec des beats et un flow hip hop auxquels sont greffées - comme par magie - des... Lire la suite

Pixies : "WAVE OF MUTILATION, BEST OF"

Rock

Critique écrite le 05 juin 2004 par Pierre Andrieu

Cette nouvelle compilation destinée à renflouer les caisses des Pixies et de leur label est composée de deux types de morceaux : les géniaux et les génialement excellents, autant dire qu'il n'y à rien à jeter ! Les fans ont déjà tous les disques, plus Death to the Pixies, Pixies at the BBC, Complete B sides et les permiers enregistrements du groupe. Les autres, c'est à dire les personnes épargnées par le tourbillon déclenché par les quatre psychopathes américains (où était leur esprit ? Hou Hou...),... Lire la suite

IGNATUS : "COEUR DE BOEUF DANS UN CORPS DE NOUILLE"

Chanson française

Critique écrite le 04 juin 2004 par Pierre Andrieu

Sur son troisième album solo à la fois singulier, drôle, inquiétant et absurde, l'ex chanteur des Objets, Ignatus, se lance dans une courageuse profession de foi au cours du morceau La prestance. "Si pour gagner ma vie, je dois plaire aux ados et faire des clips débiles, vous l'aurez tous compris, de face et même de dos, je n'ai pas le profil. Je ne voudrais pas jouer les vierges effarouchées mais je n'ai pas l'intention de n'être qu'un pion même si ma seule ambition est d'écrire des chansons". Et oui,... Lire la suite

MONO : "WALKING CLOUD AND DEEP RED SKY..."

Rock

Critique écrite le 04 juin 2004 par Pierre Andrieu

Le quatuor japonais Mono s'apprête à faire paraître un ensorcelant album de post rock instrumental sous une pochette aussi belle qu'énigmatique... Steve Albini a parfaitement réussi à capter l'énergie apocalyptique, les émotions envoûtantes et le caractère magnétique qui se dégagent de la musique créée par ce groupe inquiétant. Avec leurs instruments assez conventionnels (guitares, basse, batterie) et l'aide de violons et violoncelles, Takaakira Goto, Tamaki, Yasunoritakada et Yoda façonnent un univers... Lire la suite

GREAT LAKE SWIMMERS : "GREAT LAKE SWIMMERS"

Rock

Critique écrite le 03 juin 2004 par Pierre Andrieu

Le premier album de Great Lake Swimmers fait office d'acte de naissance pour le très prometteur songwriter canadien Tony Dekker... A l'écoute des dix ballades country folk écrites par le jeune musicien, on se dit que ses amis et sa famille ont vraiment eu raison de le pousser à enregistrer ses compositions. L'extrême dépouillement de l'instrumentation (une guitare sèche et quelques notes éparses de piano) fait ressortir une saisissante voix gorgée d'écho ; Tony Dekker a en effet tenu à enregistrer dans un... Lire la suite

KING KHAN & THE SHRINES : "MR. SUPERNATURAL"

Dance/Soul/Funk

Critique écrite le 02 juin 2004 par Pierre Andrieu

Attention, préparez vos pantalons flashy, vos chaussures extravagantes, votre gomina et surtout votre énergie, le roi du rhythm & blues gorgé de soul, King Khan himself, effectue un retour qui risque de faire mal, surtout si on est mal préparé... Gonflé à bloc par le désir de vivre et de faire danser son prochain - voire plus si affinités -, l'autoproclamé Mr Supernatural et ses acolytes survoltés The Shrines comptent bien s'appliquer à poursuivre leur évangélisation des foules avec un Mr Supernatural,... Lire la suite

UMINSKI : "SAIN ET SAUF"

Rock

Critique écrite le 28 mai 2004 par Pierre Andrieu

Un trentenaire qui fait sa crise d'adolescence, cela peut être rapidement pathétique. Mais si la chose provient d'un désir sincère de ne pas devenir un vieux con, cette bouffée de chaleur intempestive peut se révéler rafraîchissante. Après tout il vaut mieux se lancer dans la Teenage music que sombrer dans les affres de la chanson pour ménagères de moins de cinquante ans, pour avoir un succès fou. Uminski a choisi son camp : il met les guitares à fond en hurlant des refrains à l'emporte pièce comme :... Lire la suite

Julien Ribot : "LA MéTAMORPHOSE DE CASPAR DIX"

Rock

Critique écrite le 27 mai 2004 par Pierre Andrieu

Le nouvel album de Julien Ribot est un fascinant concept album basé sur une histoire farfelue (celle de Caspar Dix) et un habile mélange d'influences chanson française, pop, électro, rock et musiques de films vintage. L'assemblage de ce patchwork de mots et de sons ultra originaux produit un effet assez déroutant lors des premières écoutes, puis peu à peu on se laisse prendre par les compositions protéiformes de Julien Ribot et la production aventureuse de Mr Neveux. L'ambition de ce projet pharaonique... Lire la suite

3301 à 3311 sur 5279 critiques trouvées