Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Vendredi 22 novembre 2019 : 11185 concerts, 25774 chroniques de concert, 5279 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Palma Violets : "180"

Pop - Rock

Critique écrite le 22 mai 2013 par Philippe

"Oui, bon, on va pas en faire une thèse !" disait le (early) Gerard Depardieu dans Les Valseuses, formule citée récemment par Rock'n'Folk à propos de Fidlar, sympathique combo de jeunes skaters punk ayant sorti un album aussi agréable, qu'il est globalement banal ! La formule convient également à merveille pour les Palma Violets, from London, qui perpétuent la tradition du groupe de pop-rock anglais, nécessairement doué et sans aucun mérite, puisque la chose est fichée dans l'ADN des jeunes lads... Lire la suite

Liqueur Brune : "La Marge"

Pop - Rock

Critique écrite le 21 mai 2013 par Zeu Western Manooch

Adepte du mouvement et de la conquête sonique, Liqueur Brune - Fabien Guy au civil - parcourt seul son petit lopin de terre, champ des possibles aux perspectives fuyantes, avec la même soif insatiable d'espace qu'à ses débuts, et ces titres puissants de rock biseauté que sont D'une Femme Lapidée, Uphoria ou encore Lever L'Ancre. Avec ce single, La Marge (assorti d'un remix et d'un instrumental), Guy continue de mener à bien son projet forgé par la chouette idée que faire vibrer ses neurones plutôt que... Lire la suite

Syndrome Wpw : "Resurrection Aboiements"

Pop - Rock

Critique écrite le 18 mai 2013 par Zeu Western Manooch

Pour sortir des disques chez Ego Twister, label déjanté basé à Angers et géré sur un mode dira-t-on aléatoire par son créateur, laborantin passionné et association artistique à lui tout seul - Yan Hart-Lemonnier - il faut respecter le cahier des charges : savoir travailler vite et bien, en finir avec toute forme de prétention, enregistrer comme on tournerait le film de sa vie qui chez le Suisse Syndrome WPW vire très vite à l'insurrection sonore. Ce gars marie avec une certaine malice l'approximation... Lire la suite

Kurt Vile : "Waking On A Pretty Daze"

Pop - Rock

Critique écrite le 16 mai 2013 par Pierre Andrieu

Toujours perché dans un monde psyché folk rock bien à lui, Kurt Vile continue à enchaîner les albums avec une belle régularité et une classe jamais démentie. Après les très bons et longs en bouche Childish Prodigy et Smoke Ring For My Halo, voici donc Wakin On A Pretty Daze qui pointe le bout de son nez... Immédiatement séduisant, c'est un disque qui a en plus l'immense mérite de pénétrer insidieusement les méninges grâce aux multiples détails qui apparaissent à chaque nouvelle écoute. En quelques jours,... Lire la suite

Francoiz Breut : "La Chirurgie Des Sentiments"

Pop - Rock

Critique écrite le 15 mai 2013 par Zeu Western Manooch

Au début des années 90 on pouvait lire de ci de là : "Françoiz Breut est née à Cherbourg...Elle rencontre Dominique A qui l'initie (!) à une carrière musicale, parallèlement au dessin qu'elle continue de pratiquer". Rien de tel pour vous confiner dans le créneau d'une pop arty à la française. rien de tel surtout pour transformer une jolie jeune fille talentueuse en mièvre et naïve inspiratrice. Rien de tel finalement pour mettre à côté de la plaque ! Pourtant, des Squad Femelle (son association de... Lire la suite

Rit : "Le Voleur De Sommeil"

Chanson française

Critique écrite le 14 mai 2013 par Pirlouiiiit

"De mon temps" j'ai l'impression qu'il n'y avait que Chantal Goya et Topallof comme chanteurs pour enfants (c'est sans doute faux, mais c'est tout ce qui était arrivé jusqu'à moi). Désormais le "marché" est plus ouvert et un nombre grandissant d'artistes "adulte" font (ou participent à) des disques pour enfants. Alors que les Ogres de Barback sortent déjà leur 3ème Pitt'OCha, l'ex marseillais RIT désormais installé à la Réunion se frotte à l'exercice avec succès. En 16 plages dont la moitié de chansons... Lire la suite

Bumpkin Island : "Ten Thousand Nights"

Pop - Rock

Critique écrite le 14 mai 2013 par Zeu Western Manooch

Ainsi donc, ce Ten Thousand Nights serait tel "l'aquarelle de territoires insoupçonnés", un disque inspiré par les grands espaces. Certes. Mais pas uniquement. C'est avant tout un disque, qui sous son Air de quiétude, n'est que tourbillon rageur, capable d'arracher à la réalité son masque mortuaire. Ce premier Lp des Bumpkin Island est une fête anachronique, un vivier bouillonnant qui nous rendra tous immortels ! C'est une bouffée d'air vif, et, sinon un chef d'œuvre, un sublime album qui n'a pour... Lire la suite

The National : "Trouble Will Find Me"

Pop - Rock

Critique écrite le 13 mai 2013 par Pierre Andrieu

Désormais auréolé du statut de groupe important au niveau mondial suite au succès retentissant de l'album High Violet, The National attaque avec l'album Trouble Will Find Me une nouvelle étape de son évolution en étant débarrassé de toute pression... Presque sereins donc (mais il reste la pression d'arriver à écrire des morceaux du niveau, très élevé, des précédents... ), Matt Berninger, Aaron et Bryce Dessner, Bryan et Scott Devendorf arrivent quasi instantanément à faire replonger l'auditeur dans leur... Lire la suite

Rachid Taha : "Zoom"

Pop - Rock

Critique écrite le 28 avril 2013 par Lebonair

Ah la la Rachid Taha, qu'est-ce qu'il est bon ce nouvel album, son neuvième en solo ! Zoom, il se nomme alors oui zoomons maintenant et tâchons d'en savoir plus... Ce disque est inclassable tout d'abord entre rock, electro, raï et le folk. C'est le souk complet mais justement, c'est là l'intérêt de ce grand disque. Rachid Taha n'a pas d'équivalent pour mélanger ces genres et rendre ce mix rock/raî d'une grande saveur musicale. L'artiste, qu'on ne présente plus, peut grâce à sa musique réunir tous les... Lire la suite

Elliott Murphy : "Marty May (Editions Joêlle Losfeld)"

Pop - Rock

Critique écrite le 24 avril 2013 par Jacques 2 Chabannes

Préquelle : New York, 1979. À l'arrêt, lâché par les Majors et la quasi totalité de l'empathique microcosme musical, Elliott Murphy décide alors, suivant les préceptes de son modèle de toujours F. Scott Fitzgerald, de brutaliser sans retenue sa précieuse Smith Corona. Une thérapie par l'écrit qui ne pouvait qu'éclairer une période durant laquelle l'Elliott vivait à fond (tout au fond ?) la fin du (son ?) fameux "Rêve Américain" Des écrits basés autour d'un énigmatique guitariste de Blues, nommé... Lire la suite

431 à 441 sur 5279 critiques trouvées