Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Lundi 30 mars 2020 : 9830 concerts, 25960 chroniques de concert, 5290 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Arnaud Rebotini : "Someone Gave Me Religion"

Pop - Rock

Critique écrite le 29 septembre 2012 par Philippe

Arnaud Rebotini ? C'est pas tout neuf ça... En effet, Someone Gave Me Religion est sorti déjà il y a une bonne année, et a été récemment (re)édité en vinyle. A vu de la profondeur du son à apprécier, on parle bien ici de PVC, et non du triste polycarbonate des CD, encore moins de la version .mp3 qui a pourtant largement hanté nos oreilles cette année, mais n'avait évidemment pas dévoilé toute la profondeur maniaque du son... Autant on est pas fan d'électro de branleur de mulots, autant on essaye en tout... Lire la suite

Bloc Party : "Four"

Pop - Rock

Critique écrite le 28 septembre 2012 par Philippe

Four, comme la 4ième livraison du groupe Bloc Party : avec le temps, tout le monde a compris que ces très honnêtes artisans ne révolutionneraient décidément pas le rock anglais. Par contre, à les lire en interview tout comme à les voir sur scène - où ils sont fort sympathiques, il est agréable de constater que Kele Okereke et sa bande en ont conscience, et ne développent pas un melon insupportable comme beaucoup des leurs congénères pourtant pas meilleurs qu'eux, tous occupés à écrire leur nom sur des... Lire la suite

TOY : "TOY"

Pop - Rock / PsychéShoegaze

Critique écrite le 28 septembre 2012 par Pierre Andrieu

Des têtes de zombies tout juste sortis d'une expérience cryogénique, un surpuissant son psyché pop shoegaze bruitiste, un premier album cassant la baraque chez Heavenly Recordings/Cooperative Music, des concerts qui terrorisent l'ennui et tabassent l'apathie (celui donné à Rock en Seine fin août 2012 nous a bien retournés !), une proximité amicale avec les petits génies renfrognés de The Horrors, un inquiétant bassiste partagé avec Cat's Eyes, c'est TOY, groupe anglais de son état s'apprêtant à faire un... Lire la suite

Sophie Hunger : "The Danger Of Light"

Pop - Rock

Critique écrite le 26 septembre 2012 par Pirlouiiiit

Je ne connaissais pas Sophie Hunger avant de la voir sur scène il y a 2 ans, où je l'avais alors découverte poignante, percutante, impressionnante. Grosse surprise pour moi qui m'était rendu à ce concert pensant que j'allais avoir affaire à une n-ième chanteuse à belle voix qui fait de très beaux disques en studio mais qui s'avère désespérément incapable de rendre la chose magique sur scène. Sur ce disque elle confirme tout le bien que j'avais commencé à penser d'elle en réussissant entre autre la... Lire la suite

The Jim Jones Revue : "The Savage Heart"

Pop - Rock / RockGarage

Critique écrite le 19 septembre 2012 par Pierre Andrieu

Produit, comme l'album précédent, par Jim Sclavunos (Grinderman, Nick Cave & the Bad Seeds...), la nouvelle bombe musicale à fragmentation signée par les intenables Anglais de The Jim Jones Revue a pour doux nom The Savage Heart... On va la faire courte, la chronique de cet excellent opus : les fans avides de rockabilly punk frénétique et viscéral trouveront ici leur dose toute fraiche comme sur les épisodes déjà connus par nos services, Burning Your House Down et le premier disque éponyme. Mais pas que,... Lire la suite

Mekanik Kantatik : "Are You Kantatik ?"

Pop - Rock

Critique écrite le 19 septembre 2012 par Pirlouiiiit

On croyait avoir compris la différence entre Dr Kantatik et Mr Cante, mais avec ce nouveau disque Nicolas commence à brouiller les pistes. En effet après un premier album " grand public " sous le nom de Mekanik Kantatik (Songs from my piano ... en 2009) et un deuxième très expérimental sous le nom de Nicolas Cante (Improvisium 1.1 en 2011) a propos duquel je n'ai toujours pas trouvé les mots pour le décrire (aussi je vous renvoie sur la chronique du concert de sa sortie), Nicolas revient avec un nouveau... Lire la suite

Aline : "Ep"

Pop - Rock

Critique écrite le 18 septembre 2012 par Pirlouiiiit

Avant de sortir cet EP il y a quelques mois, Romain Guerret (chant, guitare),Romain Leiris (basse), Vincent Pedretti (batterie),  et Arnaud Pilard (guitare) auront eu un parcours un peu compliqué, de Dondolo à Aline en passant par Young Michelin (avec qui ils ont remporté le prestigieux tremplin CQFD des Inrocks en 2010). Après des péripéties patronymiques dont ils se seraient volontiers passés, ils sortent enfin ce premier EP pour faire découvrir leur musique singulière au plus grand nombre. Derrière... Lire la suite

Grizzly Bear : "Shields"

Pop - Rock / FolkPsyché

Critique écrite le 13 septembre 2012 par Pierre Andrieu

18 Septembre 2012, le génial groupe de Brooklyn Grizzly Bear sort officiellement son nouveau chef d'œuvre, il est intitulé Shields... Après avoir pris le temps de tourner massivement autour du globe - pour donner des concerts jubilatoires et renversants - et de se consacrer à divers projets solo entre la sortie en 2009 du précèdent disque, Veckatimest, et aujourd'hui, Chris Bear, Ed Droste, Daniel Rossen et Chris Taylor sont de retour avec un opus époustouflant de classe, une collection de chansons... Lire la suite

Evening Hymns : "Spectral Dusk"

Pop - Rock / Folk

Critique écrite le 08 septembre 2012 par Pierre Andrieu

Après le très marquant opus Spirit Guides - datant de 2009 et sorti en France en 2010 -, voici enfin Spectral Dusk, le nouvel album du groupe canadien de folk rock 'n pop psyché Evening Hymns... Cette œuvre évoluant brillamment sur le fil du rasoir des émotions du très à fleur de peau songwriter, chanteur et guitariste Jonas Bonnetta a été réalisée avec l'aide de la chanteuse Sylvie Smith et des groupes amis Timber Timbre, City and Colour et The Wooden Sky, qui accompagne d'ailleurs Evening Hymns sur... Lire la suite

Karpienia/Ozdemir/Chemirani : "Forabandit"

Autres

Critique écrite le 08 septembre 2012 par Zeu Western Manooch

Le lyrisme éraillé, écorché et exalté de la poésie produite par le trio Karpienia/Ozdemir/Chemirani pourrait bien sauver la face du Monde. Et quel joli pied de nez à la condescendance de ce dernier de décider d'appeler son projet Forabandit : fusion volontaire des mots "forabandi" ("être mis à l'écart" en occitan) et "bandit". Un choix programmatique s'il en est : la subversion face à l'enfermement et l'introspection pour mieux lutter. Aucun gémissements, geignements enflés et emphase surjouée ici,... Lire la suite

541 à 551 sur 5290 critiques trouvées