Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Dimanche 8 décembre 2019 : 10067 concerts, 25830 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Cee-Lo Green : "The Lady Killer"

Soul Funk Rap

Critique écrite le 15 janvier 2011 par Philippe

Quoi de neuf chez les ex-Gnarls Barkley, ce duo hip/soul totalement monstrueux qui nous donnait des ailes et des frissons en concert, et dont les vinyles font toujours régulièrement ronronner nos platines de plaisir ? Eh bien le producteur Danger Mouse bricole divers projets (toujours réussis, parfois bouleversants), tandis que le petit chanteur adipeux et asthmatique à la voix nasale, Cee-Lo Green, eh bien, il sort juste... un pur album de soul, et annonce sans fard dès l'intro bondienne que s'agissant... Lire la suite

Nouvelle Vague : "Couleurs Sur Paris"

Pop - Rock

Critique écrite le 14 janvier 2011 par Philippe

Les malins arrangeurs Marc Collin et Olivier Libaux, du faux-groupe Nouvelle Vague, tremplin depuis 2004 pour anciens mannequins et chanteuses en manque d'idées et/ou de notoriété, sont de retour. Leurs trois premiers albums de reprises légères de standards de new-wave comportaient chacun leur lot de bons moments ; le problème est que les années 80 ne contiennent pas forcément plus de 60 bonnes chansons dans ce style, même en allant gratter côté punk, ska et pop ! Les voilà donc obligés de s'attaquer au... Lire la suite

The Hunter Gracchus : "The Bolsheviks Shat In My Brain"

Autres

Critique écrite le 13 janvier 2011 par Zeu Western Manooch

Ce trio de Sheffield tire son nom d'une histoire de Kafka. Voilà pour les origines. Ce sont , comme ils aiment se définir, des anarcho collectivistes, voilà pour le pedigree. Ils ont sorti chez Chocolate Monk ce triptyque halluciné répondant au doux nom de The Bolsheviks Shat In My Brain..."Les Bolchéviques chièrent dans mon cerveau", voilà pour le programme. Ils y mêlent instruments acoustiques et guitares électriques, percussions et vents distordus, avec l'apparition d'une voix de femme, gutturale et... Lire la suite

Gablé : "Cute Horse Cut"

Pop - Rock / ElectroHipHopGospelBlues

Critique écrite le 13 janvier 2011 par Pierre Andrieu

Maitres incontestés du punk 'n hip pop électro bricolo, les Normands de Gablé continuent leur fière lutte contre l'ignoble formatage sur leur nouvel album intitulé Cute Horse Cut, à paraitre le 22 mars 2011... A l'aide d'instruments bizarres utilisés à très, très bon escient, de collages sonores particulièrement surréalistes, d'idées bien loufoques, de beats étranges, d'influences disparates et de textes improbables, les membres de la bienheureuse troupe de dingos (jouissive à voir en live !) réussissent... Lire la suite

Belle And Sebastian : "Write About Love"

Pop - Rock

Critique écrite le 10 janvier 2011 par Pierre Andrieu

Sorti en fin d'année 2010, l'album Write About Love de Belle And Sebastian est une étape supplémentaire dans la carrière du " petit groupe " de Glasgow devenu en quelques années un des chantres mondialement acclamés de la pop, enregistrant désormais à Los Angeles avec des invités prestigieux comme Norah Jones... Et si le groupe a indéniablement perdu en crédibilité indé et en Lo-Fi attitude, il poursuit aujourd'hui une route plutôt respectable, même si le dernier opus n'est pas le meilleur de la... Lire la suite

Troy Von Balthazar : "How To Live On Nothing"

Pop - Rock

Critique écrite le 09 janvier 2011 par Zeu Western Manooch

Tomber amoureux, comme le point de départ d'une sombre tragédie, le démarrage d'une aventure immanquablement triste. Voilà à quoi peut s'apparenter la rencontre avec ce nouvel opus du néo-ex-Chokebore (reformation en 2010), How To Live On Nothing. Une comparaison valable à condition d'avoir malgré tout le cœur bien accroché. Pour qui n'aurait plus peur d'être malheureux, Troy Von Balthazar (TVB) pourrait bien être le compagnon de route idéal. Chassant sur les terres brûlées de feu Mark Linkous, TVB... Lire la suite

Keren Ann : "101"

Pop - Rock / FolkElectroPop

Critique écrite le 08 janvier 2011 par Pierre Andrieu

Plus de quatre ans après son dernier album - éponyme, magistral et inépuisable ! -, Keren Ann fait un hyper classieux retour avec l'album 101, le 28 février 2011... Inutile de tourner autour du pot pendant des heures, ce disque est un véritable chef d'œuvre qui permet à la suave chanteuse/songwriter/musicienne d'évoluer tout en douceur en s'appuyant sur ses inégalables points forts : sa sidérante voix légèrement voilée, son renversant sens mélodique, son génie des arrangements subtiles et son... Lire la suite

Bikini Machine : "Play With Tapes 2"

Pop - Rock / Electro

Critique écrite le 07 janvier 2011 par Pierre Andrieu

Après la compilation Play With The Tapes 1 orchestrée par le toujours en mouvement Rubin Steiner, voici Play With The Tapes 2, un mix trépidant de 45 minutes présentant les artistes du label français Platinum Records réalisé avec maestria par les toujours excellents Bikini Machine... Du rock garage ouvert d'esprit et foutraque de Power Solo à la pop rock électro futée de Bikini Machine en passant par l'électro pop de Mouloud, le mélange ultra épicé et virevoltant d'électro house rock pop de Rubin... Lire la suite

Voyage 2 : "Mort Pour La France"

Pop - Rock / ElectroKrautPsyché

Critique écrite le 06 janvier 2011 par Pierre Andrieu

Deuxième compilation réunissant les artistes Pan European Recording ou affiliés, Voyage 2 (sous titre qui fait - presque - peur : Mort pour la France, French Underground Voodoo Music) démontre, s'il était besoin, la richesse du label français en matière d'électro pop étrange, de folk rock décalé, de rock psyché menaçant, de kraut rock sur tapis volant et d'expérimentations sonores pour le moins borderline... Les 15 artistes présents sur ce disque vivement conseillé pour tripper grave sans se camer sévère... Lire la suite

The Young Gods : "Everybody Knows"

Autres / Indus/Onirique

Critique écrite le 05 janvier 2011 par Philippe

Bientôt 25 ans que les mousquetaires helvètes des Young Gods (Franz Treichler, Alain Monod, Bernard Trontin ) enchantent tantôt nos dance floor de festivals (par exemple Marsatac 2007, ou les Eurocks 2001 - eh oui, Concertandco existait déjà bien avant la puberté de Mark Zuckerberg !), tantôt nos séjours dans les bras de Morphée, mais toujours nos oreilles, grâce à leur rock mi-onirique, mi-industriel à nulle autre pareil. Ces orfèvres sont capables de déchaînements de violences mécaniques, de bruitages... Lire la suite

901 à 911 sur 5280 critiques trouvées