Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Vendredi 22 novembre 2019 : 11251 concerts, 25775 chroniques de concert, 5279 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

I Like Trains : "He Who Saw The Deep"

Pop - Rock / PostRock

Critique écrite le 26 octobre 2010 par Pierre Andrieu

Troisième album tout à fait dans la ténébreuse lignée post rock/pop des précédents pour les Anglais du groupe I Like Trains, de retour chez Talitres Records après une courte escapade chez Beggars... Ni très novateur ni particulièrement impressionnant au premier abord, He Who Saw the Deep fait partie de ces disques qui se dévoilent un peu plus à chaque écoute. Révélant petit à petit des charmes sombres et enivrants aux auditeurs désireux de donner une vraie chance de séduction aux nouvelles chansons d'un... Lire la suite

Eliote And The Ritournelles : "S/t"

Autres / folk

Critique écrite le 25 octobre 2010 par Zeu Western Manooch

Le nom du groupe - Eliote et les Ritournelles - écrit en anglais grâce à tout un tas de babioles, épingles à nourrice, plumes, grelots et autres clous de charpentier...C'est par cette installation posée en jaquette de leur premier album éponyme que la rencontre avec ce trio s'est faite. Le message semble clair : voilà un disque fait à la main...De l'artisanat mon pote ! Alors, je vous entends d'ici: "- Houlala, encore une de ces énièmes Cocooneries hippies folk à coucher dehors au pied des... Lire la suite

The Bewitched Hands : "Birds & Drums"

Pop - Rock / Folk

Critique écrite le 25 octobre 2010 par Pierre Andrieu

Sorte de pétillante chorale tout droit venue de Champagne mais au regard se perdant dans les lointains horizons américains et anglais, les très farfelus et foutraques The Bewitched Hands (le groupe a enlevé "On The Top Of Our Heads" à l'interminable nom qu'il portait depuis ses débuts !) déboule avec un très attendu premier album tenant toutes les nombreuses promesses dévoilées en live... Birds & Drums regorge en effet de mini symphonies tubesques intelligemment inspirées par les œuvres complètes des... Lire la suite

Pokett : "Three Free Trees"

Pop - Rock

Critique écrite le 24 octobre 2010 par Zeu Western Manooch

On a depuis belle lurette décidé de défendre bec et ongles, Pokett, ce projet emmené par Stéphane Garry. Ce n'est pas avec cette nouvelle sortie qu'on va changer de braquet, même si on lui en veut un peu d'avoir trouver un titre à ce point imprononçable ! Essayez un peu ...Frr Frrrr Trrr...Ah ah !! Difficile de ne pas lâcher sa bavouille sur la platine ? hein ?. Plus sérieusement, au fur et à mesure de la découverte de ce Three Free Tree, on a donc essayé d'enfiler quelques perles argumentaires jouant... Lire la suite

Peau : "Première Mue"

Pop - Rock

Critique écrite le 23 octobre 2010 par Zeu Western Manooch

La sirène Peau, fait surface, avec Première Mue et ses onze titres sous le bras. D'emblée, le charme infectieux de son chant, qui n'est pas sans évoquer ceux plus enfantins du Prince Miiaou ou de Karin Clercq, agit sur nos neurones disponibles. Musicalement, les comparaisons avec Camille ou la douce Émilie Simon ne manqueront pas de lui pleuvoir dessus, mais cette facilité rédactionnelle devrait rapidement jouer en sa faveur. Beaucoup moins tendre que ses consœurs, Peau - Perrine Faillet en ville -... Lire la suite

Babet : "Piano Monstre"

Pop - Rock

Critique écrite le 23 octobre 2010 par Pirlouiiiit

Un peu plus de 2 ans après Drôle d'oiseau premier album (que je n'ai pas écouté) où Babet volait de ses propres ailes, revoici celle qui (du coup) reste pour moi surtout la violoniste de Dionysos. A la première écoute j'ai trouvé le disque un peu passe partout (avec des airs de Les Elles / Olivia Ruiz / Brigitte Bardot selon les morceaux) mais finalement agréable à écouter. Et puis, au fil des plaisantes écoutes j'ai commencé à m'y attaché de plus en plus au fur et à mesure que je faisais attention aux... Lire la suite

No Age : "Everything In Between"

Pop - Rock / Punk

Critique écrite le 21 octobre 2010 par Pierre Andrieu

Excellentissime deuxième album pour le miraculeux duo américain No Age, c'est à dire Randy Randall et Dean Spunt, deux fervents défenseurs des causes bruitistes à mort, do it yourself à fond et pop 'n punk hardcore à vie. Sur leur brillant nouvel opus, les deux petits sauvageons signés chez Sub Pop - toujours une très bonne maison, cela va sans dire... - mettent une bonne dose d'orgue fracassé et de guitares thermo nucléaires à la Jesus And Mary Chain (Life Prowler, Shed and Transcend...), de bruitages... Lire la suite

Pilöt : "Mother"

Pop - Rock

Critique écrite le 20 octobre 2010 par Zeu Western Manooch

De Pilöt - avec un tréma sur le O - il ne saurait être question de filer un quelconque portrait définitif, histoire de plier ce billet en deux temps trois mouvements. Non, pas de ça entre nous ! En fait, ces quatre-là, emmenés par la voix céleste d'une bien jolie furie, en la personne d'Alex C. Le Thomas de Selve, donnent dans l'esquive, la fugue, le cache-cache, le trompe l'œil avec une élégance consommée et pour tout vous dire inquiétante. Ouais, on a flippé notre Mother, c'est ça ! Et histoire... Lire la suite

Emily Jane White : "Ode To Sentience"

Pop - Rock / Folk

Critique écrite le 19 octobre 2010 par Pierre Andrieu

Décidément très inspirée (c'est son troisième album en trois années, joli rythme !), la troublante folkeuse américaine Emily Jane White propose à ses nombreux fans un nouvel opus intitulé Ode To Sentience... Force est de constater que malgré le rythme effréné avec lequel elle écrit, enregistre et fait paraitre ses disques, la Californienne au physique poupon maintient le cap au niveau du songwriting, toujours aussi incroyablement classieux et sensible. D'obédience country folk pop, la troisième partie des... Lire la suite

Nickel Pressing : "Uncanny"

Pop - Rock

Critique écrite le 18 octobre 2010 par Zeu Western Manooch

Depuis qu'on a découvert Nickel Pressing, par l'entremise d'un premier Ep, aujourd'hui sorti sous la classieuse bannière L.O.A.F. Rds, l'idée que la formule musicale n'a aucune importance dans la qualité artistique d'un disque s'est faite loi. Au même titre qu'il est toujours possible d'enregistrer de grands morceaux avec des grille-pains. Si on exagère un brin le trait, c'est surtout pour dire qu'ici, le rock - parce que bordel, ça en est - n'est pas une question de technique, de kilowatts ou de tenue... Lire la suite

971 à 981 sur 5279 critiques trouvées