Accueil Tous les festivals Festival B-Side : les artistes en concert
Jeudi 12 décembre 2019 : 10294 concerts, 25838 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.
Festival B-Side

Festival B-Side

du 23 mai au 3 juin 2015
Marseille


Rendez-vous dédiés aux musiques urbaines ( rock, électro, pop, disco-punk...) et à leurs évolutions dans un esprit résolument axé sur la découverte.

Festival B-Side : vos critiques de concerts
Site

Festival B-Side : les dernières chroniques concerts 37 avis

Festival B-Side : Moon Duo + Acid Baby Jesus

Critique écrite le 15 juin 2015, par Phil2guy

Marseille- Le Grim 1er Juin 2015

Festival B-Side : Moon Duo + Acid Baby Jesus en concert

L'avant dernière soirée de la 8ème édition du Festival B-side se déroule au GRIM qui accueille une formation très attendue, les californiens de Moon Duo, lancés sur une tournée européenne pour promouvoir leur dernier album Shadows of the Sun. La première partie est assurée par les grecs de Acid Baby Jesus, quintet qui pratique un garage punk matiné de touches psyché. Le groupe a la particularité d'avoir un percussionniste équipé de tout un kit, il cogne suivant les titres sur ses congas, tambourins et autres clochettes. Les deux guitaristes chantent souvent à l'unisson ce qui donne une bonne dynamique aux chansons. Si le début du set a plutôt bien commencé avec des titres garage un rien dissonants à la concision et à l'énergie punk, le groupe se perd un peu par la suite dans de longs titres mid-tempo qui relèvent plus de la jam session ; les musiciens s'en donnent en effet à coeur joie à coup de riffs indianisants, de clochettes ou de parties de guitares acides. Tout ça n'aurait peut être pas été déplaisant mais l'ensemble manque quand même un peu de consistance. On va être propulsé dans une toute autre dimension avec Moon Duo, qui est désormais un trio, puisque le guitariste Ripley... Lire la suite

Festival B-Side - Etienne Jaumet-Pépé-Marion

Critique écrite le 03 juin 2015, par Phil2guy

U-Percut-Marseille 28 Mai 2015

Festival B-Side - Etienne Jaumet-Pépé-Marion en concert

Deuxième soirée de la 8eme édition du Festival B-Side, un des rendez-vous annuels phocéens les plus attendus pour les amateurs de musiques indies non formatées et non marketées. Le concert de ce soir a lieu à l'U-Percut qui reçoit un habitué du Festival en la personne d'Etienne Jaumet, musicien hyperactif, membre de Zombie Zombie et véritable sorcier des synthés analogiques. Pour nous mettre en appétit, la soirée va plutôt bien commencer avec un D.J set de Pépé qui envoie une série de pépites electro vintage, souvent obscures et pointues. Pour assurer la transition, Etienne Jaumet précise que le dernier titre joué est de Walter/Wendy Carlos, musicienne pionnière en matière d'électronique. Entouré d'une bonne demi-douzaine de claviers analogiques et autres machines, il se saisit de son sax ténor dès le premier titre qui est en fait une reprise de Ascension (ou Spiritual?) de John Coltrane ( Etienne Jaumet est un grand amateur de jazz cosmique). Le deuxième est La Visite, titre chanté-parlé (et également titre éponyme de son dernier album) au texte déjanté digne des premiers Brigitte Fontaine.... Lire la suite

La Secte du Futur +The Night Beats (Festival B-Side)

Critique écrite le 17 juin 2014, par Phil2guy

La Machine à Coudre- Marseille 11 Juin 2014

La Secte du Futur +The Night Beats (Festival B-Side) en concert

Pour cette soirée de clôture du 7e Festival B-Side, ont été conviés à la Machine à Coudre les Night Beats, trio de Seattle et valeur sûre de la scène néo-garage US, et les français de La Secte de Futur. La Secte du Futur est un quintet garage qui regroupe des membres de JC Satan et Catholic Spray (deux groupes emblématiques de la scène garage made in France) que j'avais trouvé pas mal du tout sur disques. Dès le début du set, on peut constater que ce garage à la sensibilité pop est très énergique et rentre-dedans. Je reconnais en deuxième titre le très efficace No Fellowship. Mais au fur et à mesure, je trouve dommage que le Moog soit un peu trop en retrait, on s'attendrait à ce que ça délire un peu plus de ce côté-là. En plus, les voix à l'unisson du guitariste et de la chanteuse ne sonnent malheureusement pas toujours justes. Les chansons s'étirent et peinent un peu à décoller, si bien que j'ai fini par décrocher. Dommage, parce leurs enregistrements montrent qu'ils savent plutôt bien conjuguer fureur garage avec mélodie dignes de ce nom. Un peu décevant par rapport à ce que j'attendais. Je ne connaissais pas très bien les Night Beats avant de venir mais parmi la pléthore de groupe néo-garage venus d'outre Atlantique... Lire la suite

La Secte du Futur + Night Beats (Festival B-Side)

Critique écrite le 13 juin 2014, par Philippe

La Machine à Coudre, Marseille 11 juin 2014

La Secte du Futur + Night Beats (Festival B-Side) en concert

Dernière chance pour cette année d'assister au copieux festival B-Side : comme son nom l'indique, le festival se concentre sur des groupes moins connus mais parfois/souvent aussi intéressants que les stars de la A-Side, et il est en outre organisé par des activistes vaillantEs, les déjà historiques In the Garage ! Pas pu venir les autres soirs (j'ai même raté l'inratable Cheveu/Feeling of Love, j'en rougis de honte), alors là on se sort les doigts ! Une Machine à Coudre agréablement peuplée (sans être bondée ni vide, quoi) attend en effet deux groupes de rock psyché et bruyant. Ca va décrasser ! Premiers du soir, La Secte du Futur, qui part avec un excellent a priori (en plus d'un nom super, contiendrait des ex-Dolipranes et des ex-Catholic Spray !). A 5 sur scène donc une fille, ils me font d'abord penser à JC Satàn avec une touche de surf en plus : celle-ci est dûe à un bel orgue Moog, à l'honneur dans le mix. Pas un brin de mysticisme (ou alors dans les paroles ?) mais des intentions mélodiques clairement perceptibles (et souvent inspirées), des voix reverbées en duo sympa. Pas de looks très marqués à l'exception du batteur qui propose un riche combo moustache-rouflaquette-short bariolé : la plupart des groupes psyché qui... Lire la suite