Accueil Tous les festivals Chants sacrés en Méditerranée : les artistes en concert
Jeudi 14 décembre 2017 : 11052 concerts, 24776 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.
Chants sacrés en Méditerranée

Chants sacrés en Méditerranée

Provence - Octobre 2013


Le chant sacré est mis à l'honneur par des ensembles issus des différentes cités méditerranéennes.

XXIIème Édition des Chants Sacrés en Méditerranée du 4 au 27 octobre 2013 en Provence. Un cycle de concerts itinérants offrant un florilège de chants qui émanent de la tradition populaire et de créations originales.
Chants sacrés en Méditerranée : vos critiques de concerts
Site

Chants sacrés en Méditerranée : les dernières chroniques concerts 2 avis

Forabandit : Sam Karpienia, Ulaş Özdemir & Bijan Chemirani (Chants Sacrés en Méditerranée)

Critique écrite le 25 octobre 2012, par Pirlouiiiit

Café Julien, Marseille 17 octobre 2012

Forabandit : Sam Karpienia, Ulaş Özdemir & Bijan Chemirani (Chants Sacrés en Méditerranée)  en concert

C'est curieux tout de même tout le monde s'accorde à dire que les mois d'octobre et de mars sont parmi les plus chargés en concert et pourtant tout le monde continue à organiser des festivals à cette date ... Parmi tous les festivals qui ont lieu en ce moment il est parfois difficile de choisir entre la Fiesta des Suds (21ème edition), le festival Chhhhhut (2ème édition), le festival Jazz sur la Ville (7ème édition), RIAM (9ème édition) et le festival Chants Sacrés en Méditerranée qui en est lui à sa 21ème edition. Au programme ce soir au Café Julien, Forabandit dont j'ai beaucoup le disque et en ouverture Françoise Atlan (qui joue semble t il quasiment tous les soirs). Arrivé un peu tard je ne verrai que la fin de son set (3-4 morceaux). Contrairement à la fois où je l'avais vue accompagnée par l'orchestre de Fez (au Dock des Suds) ce soir elle est seule devant un Café Julien en configuration assise (pour cela la scène a été tourtnée 90 degrés par rapport à sa configuration habituelle. A capella où accompagnée d'un tambourin quelle effleure à peine, elle (en)chantera (le public présent ce soir de) ses chansons judéo-espagnoles. Pas un bruit et beaucoup du monde ... tellement que je n'ose pas m'approcher. En haut aussi c'est... Lire la suite

Lo Cor de la Plana (festival Chants Sacrés en Méditerranée)

Critique écrite le 26 octobre 2011, par Brigitt La Sardine

Archives et Bibliothèque Départementale - Marseille 22 octobre 2011

Lo Cor de la Plana (festival Chants Sacrés en Méditerranée) en concert

Il est des concerts que l'on n'a pas envie de louper. Pour ce que l'on sait qu'ils seront uniques, différents. Dans le cadre des Chants Sacrés en Méditerranée, le Cor se produisait samedi dernier aux archives et bibliothèque départementales Gaston Deferre à Marseille. Ce soir, pas de farandoles déchainées, pas de transes virevoltantes, pas de public trépignant au rythme des bendirs et des tambourins habituels. Ce soir, c'est une salle assise, concentrée, à l'écoute des silences qui surgissent et enflent entre les voix. Les chants sacrés issus de la tradition populaire sont dans toutes les cultures, porteurs d'une émotion brute, d'une naïveté d'espoir et d'une force particulière où la religion disparait derrière le sacré, cette dimension spirituelle à laquelle l'humanité peut s'élever lorsqu'elle laisse de côté l'ambition du paraitre. Ce soir, les voix des chanteurs seules viennent habiter l'espace. Aux premières notes, c'est aussi pour certains d'entre nous, un saut dans le passé du Cor. Les morceaux choisis sont presque tous issus de leur premier album, Es lo titre. Et réentendre Lo Baron San Alessi ou La Passien presque dix ans après leur enregistrement, enrichis de l'expérience acquise par le groupe au long de ces années, est... Lire la suite