Accueil Tous les festivals Cordes sans cible : les artistes en concert
Jeudi 18 octobre 2018 : 14230 concerts, 25199 chroniques de concert, 5229 critiques d'album.
Cordes sans cible

Cordes sans cible

30 & 31 janvier 2015
Marseille

Cordes sans cible : les dernières chroniques concerts 2 avis

Stéphane Galeski & Sam Karpienia (festival Cordes Sans Cible)

Critique écrite le 23 février 2011, par Pirlouiiiit

la Meson - Marseille 18 février 2011

Stéphane Galeski & Sam Karpienia (festival Cordes Sans Cible) en concert

Vendredi soir j'étais très tenté par la programmation de la Machine à Coudre et par celle de la Meson. A la Machine le festival (en attendant) B-Sides (avec Tyvek et Binaire) et à la Méson le mini festival Cordes Sans cibles (avec Sam Karpienia et Stéphane Galeski). J'ai donc naturellement commencé par la Meson qui affichait évidemment complet (note à tous les curieux qui aimeraient y aller : toujours réserver ! le lieu est petit et la programmation de qualité). Il faut dire que Sam comme Stéphane sont des habitués du lieu. Lorsque tout le monde a pris place, Gilles comme à son habitude nous présente la soirée en quelques mots. Ce sera donc d'abord Sam puis Stéphane (je cite "les deux seuls joueurs de mandole polonais de Marseille") pour deux sets solos et bien évidemment les deux joueront quelques morceaux ensemble. Ne les ayant jamais vus en solo j'étais curieux du résultat. C'est donc Sam Karpienia qui prendra place le premier derrière son micro pour son premier set solo si j'ai bien compris. En tout cas ce qui est sûr c'est qu'il était assez concentré et appliqué. Il faut dire qu'en duo ou trio on peut s'appuyer sur l'autre mais en solo on n'a pas le droit à l'erreur. Il attaquera donc à la mandole et construira son morceau... Lire la suite

Cordes sans cible : Trio Ziad / Galeski / Boukerou

Critique écrite le 23 février 2009, par Julie Barlatier

la Meson - Marseille 20 février 2009

Cordes sans cible : Trio Ziad / Galeski / Boukerou  en concert

Ce soir nous étions à la Meson, Pena marseillaise de la rue Consolat qui nous présentait pour sa deuxième soirée du festival "Cordes sans Cible" un tout nouveau trio mêlant culture yddish et musique berbère (une création de La Meson, résidence 2008). Stefen Galeski, Malik Ziad et Hassan Boukerou nous ont donné à écouter une musique festive, entrainante à tel point que certaines n'y tenant plus se sont laissé aller aux danses kabyles au côté des musiciens. Du chant Yddish au blues Berbère, les musiciens passent d'une culture à l'autre aussi facilement qu'ils échangent les instruments. Leur chant sont autant de paroles qu'un voyage intérieur. L'éventail de leur répertoire allie comptines taquines, chant traditionnel mais également sujets engagés tel que les sans papiers et l'exil, chanté... Lire la suite