Accueil Tous les festivals Festival Les Côtes du rock : les artistes en concert
Dimanche 20 mai 2018 : 9639 concerts, 24987 chroniques de concert, 5216 critiques d'album.

Festival Les Côtes du rock : les dernières chroniques concerts 8 avis

Tindersticks + Arno + The Eighties Matchbox B-Line Disaster (Côtes du Rock 2003)

Critique écrite le 01 août 2003, par Pierre Andrieu

Théâtre Antique de Vienne 28 juillet 2003

Il est vraiment désespérant de constater que le Théâtre Antique de Vienne est presque vide pour une affiche aussi alléchante que celle proposée pour ce troisième soir des Côtes du rock 2003. Le fait que le groupe Indochine attire plus de monde que les stars américaines R.E.M. était déjà un indice : un artiste doit passer à la radio ou à la télé sinon il n'existe pas... The Eighties Matchbox B-Line Disaster C'est donc dans une atmosphère feutrée que les terribles The Eighties Matchbox B-Line Disaster investissent la scène. Un petit club enfumé et survolté serait plus propice mais le groupe, avec un nouveau bassiste, décide de tout donner, comme à chaque fois ! Leur concert à la Coopérative de Mai en juin avait été mémorable, leur prestation à Vienne prouve définitivement que ces mauvais garçons s'adaptent à toutes les situations. Devant la faible influence et l'apathie du public, le chanteur, Gary McNight décide de descendre pour réveiller le rocker qui sommeille en chacun de nous. Il vient donc doucement hurler aux oreilles des amoureux tranquillement accoudés à une rambarde ses textes ultra violents. Et ça marche : un début de pogo se dessine même peu après... Il faut dire que le psycho punk rock usiné par nos cinq forgerons du... Lire la suite

R.E.M. (Côtes du Rock 2003)

Critique écrite le 27 juillet 2003, par Pierre Andrieu

Théâtre Antique de Vienne (38) 26 juillet 2003

R.E.M. (Côtes du Rock 2003) en concert

Les superbes souvenirs du concert de R.E.M. à Bercy, le 5 juillet 1999, commençaient à s'estomper légèrement... Le duo magique avec Patti Smith sur E-bow the letter, Losing my religion repris en chœur par 14000 personnes les larmes aux yeux, Michael Stipe essayant courageusement de jouer de la guitare en chantant un morceau de Sinead O'Connor... en fait, un show exceptionnel dans son intégralité ! Après un set impeccable du groupe Nada Surf (très proche de sa prestation aux Eurockéennes de Belfort), l'arrivée de R.E.M. sur scène dans le cadre magique du Théâtre Antique de Vienne surprend... Dans la fosse de ce théâtre, légèrement surélevé sur une marche, on a la délicieuse impression d'être sur scène avec le groupe, tellement il est proche ! C'est le survolté What's the frequency, Kenneth, qui est chargé de placer la soirée sur de bons rails. Peter Buck usine le puissant riff sur sa guitare aidé par Scott McCaughey dont la ressemblance avec Frank "Poncho" Sampedro du Crazy Horse est troublante... Le lunaire et polyvalent Mike Mills à la basse (et au piano plus tard), Bill Rieflin, un batteur parfait, et Ken Stringfellow aux claviers... Lire la suite

The Who

Critique écrite le 18 juillet 2006, par kifrifar

Théatre antique VIENNE (Cotes du rock) 17 Juillet 2006

D'un naturel plutôt méfiant sur les concerts type "retour dynausaure", j'avoue avoir été scotché par la performance de ce groupe. Le concert démarre par le grand classique "I can't explain". Au commencement, la voix de Daltrey est quelque peu poussive mais très vite après quelques morceaux, il retrouve ses marques nous gratifiant de ses éternels... Lire la suite

The Who

Critique écrite le 19 juillet 2006, par natacha

THEATRE ANTIQUE VIENNE (Cotes du Rock) 17/07/2006

C'était vraiment génial. Le théatre antique était bondé, la foule ravie, les who avaient une pêche d'enfer ! C'était vraiment un concert à ne pas manquer...