Accueil Tous les festivals Les Inouïs Du Printemps De Bourges : les artistes en concert
Mercredi 15 août 2018 : 11811 concerts, 25128 chroniques de concert, 5221 critiques d'album.
Les Inouïs Du Printemps De Bourges

Les Inouïs Du Printemps De Bourges

du 12 au 17 avril 2016
France


Les lauréats bénéficieront d'un accompagnement professionnel et joueront sur la scène du festival. L'opération s'adresse à tous les groupes ou artistes, ayant des ambitions professionnelles dans les musiques actuelles, compositeurs ou non, à l'exception de ceux étant engagés par un contrat discographique auprès des majors ou de leurs labels.

Les Inouïs Du Printemps De Bourges : vos critiques de concerts
Site

Les Inouïs Du Printemps De Bourges : les dernières chroniques concerts 3 avis

Onefoot (Inouïs du Printemps de Bourges)

Critique écrite le 03 février 2017, par Pirlouiiiit

Poste à Galène, Marseille 19 janvier 2017

Onefoot (Inouïs du Printemps de Bourges) en concert

D'ordinaire j'ouvre ma saison de concert le soir du vernissage de la désormais traditionnelle expo annuelle de Live in Marseille au Lollipop (10 en 10 ans d'existence du lieu). Mais comme cette année ce vernissage a lieu le 1er février et que mon pote Aaron est de passage à Marseille je ne résiste pas au plaisir de l'emmener ce soir au Poste à Galène. C'est d'ailleurs amusant, lors de son précédent passage à Marseille à l'ère pré-Lollipopienne (en 2006) je l'avais déjà emmené 2 fois au Poste , pour An Pierlé et pour les Blerots de Ravel, (ainsi qu'en coup de vent à la Meson pour un bout de Kabbalah... ). Ce soir joli programme car il s'agit des Inouïs, à savoir la selection PACA-Corse du Printemps de Bourges. C'est la première fois dans mon souvenir que le concert d'audition à lieu dans le centre ville ... du coup c'est la première fois depuis longtemps que j'y assiste. Enfin en partie car comme nous avions invite David et Anna à manger des pizzas avant le concert finalement lorsque nous arrivons au Poste à 22h légèrement passé c'est déjà le dernier groupe. On arrive à la pause et la salle est bien pleine. On retrouve quelques visages familiers qui nous disent tous tout le bien qu'ils ont pensé de Potochkine qui vient juste de... Lire la suite

Andromakers + Monophonic Interzone (Les Inouïs du Printemps de Bourges)

Critique écrite le 03 février 2014, par Pirlouiiiit

Espace Julien, Marseille 25 janvier 2014

Andromakers + Monophonic Interzone (Les Inouïs du Printemps de Bourges) en concert

Ce n'est qu'en sortant du concert de Cats on Trees au Poste à Galène que je me souviens que ce soir a lieu la deuxième soirée des sélections du Printemps de Bourges ... du coup je remonte la rue Ferrari et fonce à l'Espace Julien sans savoir qui je vais voir sur les 8 présélectionnés, à savoir (par ordre alphabétique comme sur la compilation distribuée gratuitement au stand merchandising) : Alpes, Andromakers, Monophonic Interzone, Diapositive, Ottilie [B], Postcoïtum, Temenik Electric et Wapi. Ottilie [B], Diapositive, Temenik Electric et Alpes c'était hier, et ce soir lorsque j'arrive, Wapi et Postcoïtum sont déjà passés, il reste donc Andromakers et Monophonic Interzone (qui sont d'ailleurs sur scène). Je rentre dans la salle qui est plutôt pas mal pleine pour ce genre d'événement et découvre sur scène 4 jeunes hommes agités. Guitare, clavier, batterie pour accompagné un chanteur qui a la bougeotte ... plusieurs styles semblent s'entre-choquer ... si le guitariste fait plutôt pop à la Blur, et le clavier plutôt nerd moustachu à la Deluxe, le chanteur lui déconcerte avec son jean coupé en bermudas, pieds nus, blouson english sur marcel blanc ... Je parle un peu du look parce que c'est quand même la première chose que l'on voit... Lire la suite

The Liminanas + JC Satàn (Les Inouïs du Printemps de Bourges 2013)

Critique écrite le 26 avril 2013, par Pierre Andrieu

Le 22 d'Auron, Bourges 25 Avril 2013

The Liminanas + JC Satàn (Les Inouïs du Printemps de Bourges 2013) en concert

Programmés le Jeudi 25 avril 2013 en début d'après midi au 22 d'Auron à l'occasion des Inouïs du Printemps de Bourges (le nouveau nom des fameuses découvertes), les deux groupes français The Liminanas et J.C. Satàn ont provoqué deux orgasmes musicaux de fort bon aloi, l'un rock garage psyché yéyé et l'autre punk 'n blues garage noise... Chronique excitée : The Liminanas Le concert des Liminanas commence très fort : une ligne de basse à la fois rock 'n roll, ronde et proéminente qui titille la curiosité, un tambourin qui claque la fesse droite bien ferme de la chanteuse, et hop, c'est parti, on est dans l'ambiance rock 'n pop yéyé garage. Le groupe, outre un bassiste impeccable et une bandante chanteuse (putain, quel déhanché ! elle ondule son corps comme pendant l'acte d'amour... ), compte également en son sein un organiste tripant, une batteuse qui cogne comme il faut et un guitariste roi du riff qui tue et du solo qui fait plaisir... Ah oui, on allait oublier, la vocaliste, en plus des qualités fort finement listées à l'instant, chante très bien, d'une voix sexy et marquante. Avec tous ces ingrédients, le set proposé par The Liminanas est envoyé à la perfection : les titres excitants et bien foutus se... Lire la suite