Accueil Tous les festivals Festival Les Inrocks : les artistes en concert
Lundi 24 février 2020 : 10674 concerts, 25930 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.
Festival Les Inrocks

Festival Les Inrocks

Du 5 au 7 mars 2020
Paris


Depuis ses origines, Le festival des Inrocks met l'accent sur les découvertes et mise sur des artistes qui sont, pour certains, appelés à connaître un avenir radieux. A consulter sur ConcertandCo, les chroniques et les photos des éditions précédentes du Festival des Inrocks... Les Inrockuptibles, Alias et la Gaîté Lyrique ont à nouveau le plaisir de s'associer pour la 32ème édition des Inrocks Festival. Grande nouveauté cette année, le festival traditionnellement organisé en novembre, change de temporalité et inaugurera la saison des festivals parisiens du 5 au 7 mars 2020.

Festival Les Inrocks : vos critiques de concerts
Site

Festival Les Inrocks : le programme

Jeudi 05 Mars 2020

Les Inrocks Festival 2020 : Chassol - Charlotte Adigéry - Joesef - Gystere

17h La Gaîté Lyrique - Paris 3ème (75) 34€La 32ème édition des Inrocks Festival accueille en ouverture le 5 mars Chassol, qui présentera en exclusivité son troisième album, Ludi, à paraître le lendemain chez Tricatel. Inspiré par le thème du jeu pour son nouvel ultrascore, le compositeur et claviériste sera accompagné par son batteur Mathieu Edward pour une performance à voir sur écran autant qu'à écouter en live.
Chassol en concert
Chassol Vos critiques de concerts
Entre musique électronique, contemporaine et art visuel. Chassol a travaillé avec Sébastien...

Plus d'infos

Moins d'infos

... Tellier, Phoenix et Keren Ann

Vendredi 06 Mars 2020

Les Inrocks Festival 2020 : Warmduscher - Mnnqns - Working Men's Club - Quinzequinze

Working Men's Club en concert
Working Men's Club Signé chez Heavenly Recordings et composé de Sydney Minsky-Sargeant, Giulia Bonometti, Jake Bogacki et Liam Ogburn, Working Men's Club est un très prometteur groupe anglais de post punk à la fois...

Plus d'infos

Moins d'infos

... ultra remuant et dansant...

MNNQNS en concert
MNNQNS Vos critiques de concerts
MNNQNS (pour "Mannequins") est un groupe français de post punk... En tournée française avec...

Plus d'infos

Moins d'infos

... Ricard SA live sessions en 2018 !

Warmduscher en concert
Warmduscher Vos critiques de concerts
Basé à Londres, Warmduscher est un groupe de punk rock barré composé de membres du fameux combo...

Plus d'infos

Moins d'infos

... Fat White Family et d'une de ses émanations, Insecure Men... En concert en 2018, 2019 et 2020pour présenter en live l'album Whale City.

Samedi 07 Mars 2020

Mauvais îil - Lou Doillon - Bamao Yendé et la Fédération du Boukan Live - James Righton

Lou Doillon en concert
Lou Doillon Vos critiques de concerts
Fille de Jane Birkin et du réalisateur Jacques Doillon, demi-soeur de Charlotte Gainsbourg,...

Plus d'infos

Moins d'infos

... l'actrice Lou Doillon se lance dans la chanson pop 'n folk sous le haut patronage de son amiEtienne Daho, qui a réalisé son disque... Album et tournée en 2015 ! Lou Doillon est de retouravec des concerts en 2019 (Olympia de Paris le 16 mai 2019) !

Fin des concerts

Festival Les Inrocks : les dernières chroniques concerts 25 avis

Festival Les Inrocks 2013 : Laura Mvula, AlunaGeorge, Christine and The Queens, Mø

Critique écrite le 18 novembre 2013, par Fredc

La Cigale, Paris 10 Novembre 2013

Festival Les Inrocks 2013 : Laura Mvula, AlunaGeorge, Christine and The Queens, Mø en concert

18H45 - 19H15 : MØ La jeune danoise Mø faisait, à l'occasion de cette soirée, l'un de ses tout premiers (si ce n'est le premier) concerts en France, alors qu'elle est en train de creuser doucement mais sûrement son sillon dans la hype mondiale, déjà chouchoutée par Pitchfork et Les Inrocks, entre autres. Avec son image de punkette pop gentiment irrévérencieuse et ses productions joliment bigarrées (comme XXX 88, pour lequel elle s'est attaché les services de Diplo, figure centrale du projet Major Lazer), la jeune chanteuse de 25 ans commence à faire sérieusement parler d'elle et c'était donc le bon moment pour la voir sur scène. Pour son public, l'artiste ne ménage pas ses efforts, proposant un show très énergique, entourée de trois musiciens (batterie, basse et MPC/programmations), qu'elle n'hésite pas à quitter à plusieurs reprises pour descendre dans la fosse. Sa production live rend bien justice aux versions studio de ses morceaux, dont ses premiers "tubes" comme Waste Of Time. Sa pop tonique offre une remarquable entrée en matière à la soirée. Il faudra suivre Mø de près ces prochains mois. Mø 19H30 - 20H05 : CHRISTINE AND THE QUEENS On avait déjà aperçu Christine And The Queens au Nouveau Casino il y a quelques... Lire la suite

Pulp + Tristesse Contemporaine (Festival Les Inrocks 2012)

Critique écrite le 14 novembre 2012, par Pierre Andrieu

L'Olympia, Paris 13 novembre 2012

Pulp + Tristesse Contemporaine (Festival Les Inrocks 2012) en concert

PULP, THIS IS HARDCORE Concert orgasmique du groupe anglais Pulp à l'Olympia de Paris, à l'occasion de la soirée de clôture du Festival Les Inrocks 2012... 21 ans après sa première apparition en France à La Cigale en 1991 pour ce même rendez-vous organisé par l'hebdomadaire culturel - désormais dirigé par un banquier d'affaires "de gauche" (sic) -, la troupe emmenée par l'incroyable showman, danseur fou et chanteur doué Jarvis Cocker propose en ce 13 novembre de fête un show jubilatoirement (ça se dit ?) hardcore à son parterre de fans ; malgré la présence de sa mère qui fête ce soir ses 70 ans et qui aura d'ailleurs droit à un "Joyeux anniversaire" entonné par la foule, Mr Cocker passe son temps à tortiller du cul, à prendre des poses super sexe, à imiter un strip teaseur dans un peep show (sur le titre This Is Hardcore), voire à jouer le rôle d'une sorte d'Iggy Pop british, dégingandé, obsédé et classe quand il fait complaisamment pendouiller son micro comme si c'était le terrible engin de l'iguane. Bref, Pulp en live en 2012, c'est très, très émoustillant ! On vous raconte tout ça dans quelques lignes... Tristesse Contemporaine Juste avant les 2 heures d'amour entre le groupe Pulp et un public hyper excité, la première... Lire la suite

Granville + Jesus Christ Fashion Barbe + The Lanskies (Festival les Inrocks 2012)

Critique écrite le 21 novembre 2012, par Pierre Andrieu

La Boule Noire, Paris 11 Novembre 2012

Granville + Jesus Christ Fashion Barbe + The Lanskies (Festival les Inrocks 2012) en concert

Dimanche 11 novembre 2012, 15 heures 30, on se rend avec joie et allégresse à un fort sympathique concert à la Boule Noire (Paris) dans le cadre du festival Les Inrocks : une alléchante affiche 100% normande (Granville, Jesus Christ Fashion Barbe et The Lanskies), une entrée gratuite et une ambiance chaleureuse... Granville Avant d'aller au concert que donne Benjamin Biolay le soir même à deux pas, à la Cigale, à 19h30, pourquoi ne pas aller découvrir lors d'un concert entier (à Rock en Seine on n'a pu voir que le tubesque titre final, Le Slow) le très prometteur groupe normand Granville ? On passe notre temps à siffler leur titre Jersey devant notre ordinateur, en faisant du vélo, dans la rue, tout le temps quoi. Bref, il faut faire quelque chose ! Et vite ! Malgré une heure de début de set plus propice à un thé dansant - 15h30 -, La Boule Noire, archi bondée, est remplie à ras bord d'un public chaud bouillant quand Granville démarre sa prestation... Et hop, le quartette français se lance dans un set pas loin d'être parfait : jolies chansons pop teintées de New Wave tendue et d'ambiances lignes claires à la Johnny Marr/The Smiths, groupe soudé et à l'aise sur scène (guitare simple et inspirée, rythmique... Lire la suite

Benjamin Biolay (featuring Orelsan, Jeanne Cherhal et Gesa Hansen) + Yan Wagner (Festival Les Inrocks 2012)

Critique écrite le 13 novembre 2012, par Pierre Andrieu

La Cigale, Paris 11 Novembre 2012

Benjamin Biolay (featuring Orelsan, Jeanne Cherhal et Gesa Hansen) + Yan Wagner (Festival Les Inrocks 2012) en concert

Dimanche 11 novembre 2012, avant dernier soir à Paris pour le Festival des Inrocks (non, on ne citera pas le sponsor ! ) - il reste encore le grand final avec les géniaux Pulp, le 13 novembre à l'Olympia ! -, Benjamin Biolay fait son grand retour en live à La Cigale après le triomphe mérité de l'album La Superbe et la très courue tournée consécutive au disque... La Cigale est pleine comme à craquer, le tout Paris semble s'être donné rendez-vous pour découvrir en concert les nouveaux morceaux extraits de Vengeance... Yan Wagner Juste avant monsieur Biolay, c'est Yan Wagner qui a la redoutable tache de faire patienter un public très en attente de voir la star du soir en chair en os. Malgré une scénographie méchamment cheap (des projections sont faites sur un pauvre écran placé derrière les trois musiciens), l'auteur d'un premier album intitulé Forty Eight Hours fait très forte impression en live grâce à un enchainement étourdissant de tubes électro pop 100% synthétiques (Snippet, Forty Eight Hours, Love Sick... ), à une voix hyper grave de stentor gothique et aux influences - bien digérées mais très présentes - d'artistes aussi marquants que Depeche Mode, Joy Division et Kraftwerk... Le cocktail synthés au son... Lire la suite