Accueil Tous les festivals Fête du Panier : les artistes en concert
Jeudi 14 décembre 2017 : 10987 concerts, 24775 chroniques de concert, 5188 critiques d'album.
Fête du Panier

Fête du Panier

Marseille les 21 & 22 juin
2013


Construit sur l'emplacement de l'antique Massilia grecque, ce quartier mythique et historique en plein coeur de Marseille respire encore et plus que jamais la méditerranée. Refuge historique des marins et de générations d'immigrants, aujourd'hui on ne compte plus les pays qui apportent leur touche de couleur à la mosaïque culturelle du Panier. Un joyau en plein coeur de la Cité Phocéenne, où l'on y retrouve tous les ingrédients indispensables au caractère bien particulier qui a construit l'identité marseillaise.

Fête du Panier : vos critiques de concerts
Site

Fête du Panier : les dernières chroniques concerts 8 avis

Susheela Raman + U-Brown + Hip Jazz Trio + DJ Click + Gari Greu (Fête du Panier)

Critique écrite le 22 juin 2012, par pirlouiiiit

Place des Pistoles, Roll'Studio, place du Refuge (Panier), M 16 juin 2012

Susheela Raman + U-Brown + Hip Jazz Trio + DJ Click + Gari Greu (Fête du Panier) en concert

Cette année encore nous avons de la chance, la fête du Panier ne tombe pas en même temps que la fête de la musique. Donc après le Festival du Soleil (qui pourrait aussi s'appeler la Fête de Noailles) c'est le Panier (le "vieux marseille") que nous sommes venus fêter. Si la Fête de Noailles a encore ce côté très artisanal, la Fête du Panier elle par contre fait très pro avec ces grosses scènes disposés sur la place des Pistoles et du Refuge et par sa programmation digne d'un festival payant. Néanmoins elle conserve son côté populaire (ce que je veux dire par là c'est qu'on n'a l'impression d'y croise vraiment des gens de tous les quartiers et tous les ages). Etant donné l'affluence des éditions précédentes je prends les devant en faisant une demande officielle de pass photo histoire de pouvoir un peu m'approcher des scènes et de ne pas passer tout mon temps à essayer de traverser un public dense qui danse. Je galère un peu à arriver au Panier en passant par le Vieux Port (à cause des travaux), je gare mon vélo en bas de la Montée des Accoules (dans laquelle la batucada Cascara est en train d'assurer le spectacle), me rue vers la place de Lenche où les terrasses sont pleines de gens en train de boire des coups ... J'y récupère le... Lire la suite

(ma) Fête de la Musique : Le Pied Nu + La Tormenta + Las Patas Arriba + Kabbalah + Rit + Macka B

Critique écrite le 29 juin 2009, par Bertrand 13ru

Fête du Panier - Marseille 21 Juin 2009

(ma) Fête de  la Musique : Le Pied Nu + La Tormenta + Las Patas Arriba + Kabbalah + Rit + Macka B en concert

Un dimanche de Juin où je pousse ma carcasse usée par un week-end bien rempli (Macka'n Kousi & Artikal Vendredi au Paradox). Et oui, j'ai choisi le Panier pour me faire la fête de la musique. En effet, je me suis rendu compte que ces dernières années, c'est là que les groupes se sont concentrés grâce à ce festival de quartier. Arrivé vers 20h, je n'ai pas pu profiter des charmes des animations dans les rues de l'après midi (cf chronique de Philippe). Mais en ce jour le plus long, il reste un bon moment pour en profiter... Je me lance dans une petite déambulation qui me permet de voir que ce soir, il va y avoir du monde. D'abord sur la place de Lenche, toujours trustée par les terrasses de resto, business oblige ! Et place du Refuge, avec Le Pied Nu, du chant africain (Togo, Algérie) avec les gens bien calé sur les marches, à profiter du soleil et de la musique. L'ambiance est bien typique avec barbak et pâtisseries mmm... J'arrive Place des Pistoles où La Tormenta débute. Tous sont coiffés de chapeaux noirs : 4 cuivres, batteur, percu, basse. Une musique teintée Amérique du Sud notamment grâce à un très bon bassiste qui donne le ton avec des standards. C'est lui qui chante avec une aisance déconcertante. Le groupe... Lire la suite

(ma) Fête de la Musique : Kabbalah + Lizzie Gayle

Critique écrite le 24 juin 2009, par Mcyavell

2ème arrondissement - Marseille 21 juin 2009

(ma) Fête de la Musique : Kabbalah + Lizzie Gayle en concert

Cette année, la Fête de la Musique tombe un dimanche et le week-end de la Fête du Panier. J'ai décidé de m'y promener au gré du vent (Place des Moulins, il est toujours présent). C'est justement là que je croise Philippe devant Gli Ermafroditi. J'ai adoré un de leurs chants et beaucoup moins le suivant. Le troisième a fait pencher la balance du mauvais côté et j'ai cherché un autre point de chute. Philippe vous a de toute façon raconté tout ça avec passion ici. En attendant Kabbalah prévu Place des Pistoles à 22h00, je déambule et tombe sur A La Via par La Petite Flambe, fanfare de rue qui fait une pause Place de Lenche. Cornemuse et chalémies (j'adore leur son) jouent des airs médiévaux très entraînants au milieu d'une population décidée à faire la fête. Place de Lenche, l'attrait du Vieux-Port est trop fort et je me retrouve derrière la Mairie, Place Jules Verne, où je vais rester une bonne demi-heure envoûté par le chant de Lizzie Gayle qui interprète des on-ne-peut-plus standards du rhythm and blues. De mémoire Mustang Sally, Route 66, Honky Tonk Woman, Dock Of The Bay, Knockin' On Heaven's Door... Elle est accompagnée de musiciens locaux : Fredéric Bert à la guitare et au chant, Robert Lanfranca à la guitare, à la basse et... Lire la suite

Fête du Panier 2009 - une déambulation (La Innombrable, Sevillanas, Tom, DJ Vinodilo, Sanabel, Ermafroditi, Tempo Samba, Le Pied Nu...)

Critique écrite le 21 juin 2009, par Philippe

Le Panier, Marseille 20 juin 2009

Fête du Panier 2009 - une déambulation (La Innombrable, Sevillanas, Tom, DJ Vinodilo, Sanabel, Ermafroditi, Tempo Samba, Le Pied Nu...) en concert

Comme chaque année la Fête du Panier (le plus beau quartier de Marseille), va durer 2 jours, attirer des foules qui n'y viennent jamais le reste de l'année et accourent pour s'y serrer dans un grand moulon bousculatoire. Effet "Plus Belle la Vie" en plus, qui attire les plus lourdingues - cela étant la boutique n'est pas aussi envahie que la terrasse du Bar des 13 Coins en face, il y a donc encore de l'espoir. Et puis heureusement, il y a une feinte possible : venir dans l'après-midi pour sentir battre le coeur du Panier, de ses habitants, de ses associations et de leurs projets (pas mal de photos cette année), et voir un vrai mix populaire et inter-âges. C'est d'ailleurs ce que fait chaque année la Provence, qui semble cette fois-ci y être restée environ 10 minutes - il est vrai que la plus grande partie de son lectorat ne mettrait pas un pied dans un quartier aussi mal famé... Bref, pour prendre le pouls du Panier, la Place des Moulins est l'endroit idéal, ambiance place du village - c'est d'ailleurs l'agora du quartier depuis plus de 2500 ans, quand elle accueillait un temple grec dédié à Athéna... On y retrouve la Compagnie La Innombrable de danse contemporaine, dont on avait apprécié le spectacle enlevé et déshabillatoire... Lire la suite