Accueil Tous les festivals Gravitations : les artistes en concert
Lundi 20 août 2018 : 11626 concerts, 25130 chroniques de concert, 5221 critiques d'album.
Gravitations

Gravitations

Marseille - 17 Mai 2014


Poésie, punk, slam, rock et spoken word, voilà le programme. Cette année Gravitations met l'accent sur la poésie orale sous toutes ses formes, avec ou sans musique.

Gravitations : vos critiques de concerts
Site

Gravitations : les dernières chroniques concerts 12 avis

Charlie O. + La Maison Tellier + Petit Fantôme (Festival Avec le Temps / Gravitations)

Critique écrite le 19 mars 2017, par Pirlouiiiit

Espace Montevideo, Marseille 12 mars 2017

Charlie O. + La Maison Tellier + Petit Fantôme (Festival Avec le Temps / Gravitations) en concert

Cette année le festival Gravitations couplé avec la presque fin de celui de Avec le Temps tombe en même temps que le Ccarnaval de la Plaine. Il a plu, ce matin mais ça n'a pas l'air d'avoir calmé les ardeurs des carnavalistes si j'en juge par la foule déguisé et déjà enfarinée que j'aperçois en haut de la rue d'Aubagne. La rue Vacon m'éloigne de cette fête là et m'approche donc d'une autre, plus sage mais tout aussi excitante. Pour cette (presque) clôture du festival (il y a encore une date avec Danyel Waro prévue un peu plus tard) Avec le Temps donc, Charlie O., La Maison Tellier, et Petit Fantôme, un joli plateau éclectique assez à l'image de ce qu'est devenu le festival depuis l'année dernière. La date affiche complet depuis belle lurette, il faut dire que les concerts ont lieu dans la salle du bas en configuration assise ! Après une courte intro de Fred Nevchehirlian (qui ne parlera pas de Gravitation) ce sera à Charlie O. d'attaquer sous le regard un peu surpris des gens qui voient débarqué pour la première fois ce bonhomme dans un costume délicieusement retro qui commence son set en enlevant une chaussure. J'avoue que j'ai été un peu surpris de voir programmer dans un festival de chanson française un artiste qui joue de... Lire la suite

Gildas Etevenard + Silvain Vanot + Gérald Kurdian (festival Avec le Temps / Gravitations)

Critique écrite le 28 mars 2016, par flag

GRIM / scène musicale de montévidéo 6 mars 2016

Gildas Etevenard + Silvain Vanot + Gérald Kurdian (festival Avec le Temps / Gravitations) en concert

C'est donc avec deux hommes heureux que débute cette dernière journée de la 18ème édition du festival Avec le Temps. Et le court discours " de clôture " de Frédéric Nevchehirlian et Denis Laroussinie respire le bonheur, et une certaine satisfaction quant au bilan de cette dix-huitième édition 2016. Un festival " nouvelle formule ", bénéficiant notamment du rapprochement avec la coopérative culturelle Interne/Externe et la greffe heureuse du micro-festival Gravitations, et dont l'objectif semble avoir été atteint : dynamiser le festival, en ouvrant grand portes et fenêtres sur l'extérieur, avec en particulier de nouveaux lieux mais également des " parcours chanson ", performances musicales en journée, dans des lieux ouverts divers et variés, parvis de l'Alcazar, cinéma ou station de métro. Mais la nouvelle dynamique semble également passer par l'élargissement du panel des propositions artistiques offertes au cours de cette édition. Et à ce titre, la dernière journée (après-midi en l'occurrence) du festival qui s'est tenue ce dimanche au GRIM Montevideo en a été un des exemples flagrants. Car réunir sur un même plateau et dans un lieu d'une pure beauté, un artiste national de renommée indiscutée, Sylvain Vanot, un artiste local... Lire la suite

Siestes Acoustiques-Festival Gravitations

Critique écrite le 08 mai 2015, par Phil2guy

GRIM-Marseille 19 Avril 2015

Siestes Acoustiques-Festival Gravitations en concert

Question : comment un tuer un dimanche après-midi pluvieux ? En allant assister aux Siestes Acoustiques au GRIM dans le cadre du Festival Gravitations organisé par le chanteur Nevché. Ces Siestes Acoustiques sont proposées par l'auteur compositeur Bastien Lallemant qui s'entoure à chaque fois de quelques électrons libres d'une chanson française de qualité, aujourd'hui Orso Jesenska, David Lafore, Martin Mey et la chanteuse L entre autres. Le principe est de se laisser bercer, à l'heure de la sieste, par des chansons acoustiques allongé pendant une heure sur une chaise longue. Le but est donc d'appréhender autrement des chansons jouées live à un volume sonore relativement faible de façon à se laisser aller d'avantage à l'écoute. On demande poliment de ne pas applaudir entre les morceaux afin de ne pas casser l'unité du concert. Les instruments sont effectivement presque exclusivement acoustiques : guitares, violoncelle, autoharp, valise en carton en guise de percussion sur laquelle joue David Lafore, à l'exception d'une basse électrique discrète. La scène est éclairée par une seule lampe, l'ambiance est cosy et feutrée. Tout est fait pour plonger le spectateur dans une atmosphère propice à une écoute attentive et à la rêverie.... Lire la suite

Festival Gravitations #7 : Radio Elvis + Trois Fois Rebelle

Critique écrite le 22 avril 2015, par pirlouiiiit

La Meson, Marseille 17 avril 2015

Festival Gravitations #7 : Radio Elvis + Trois Fois Rebelle en concert

Ce soir, en cette veille de disquaire day qui s'annonçait chargé, il y avait (comme tous les vendredi, pour ne pas dire tous les soirs) beaucoup de tentations ... parmi lesquels le Mal des Ardents au FRAC (musée dans lequel je n'étais encore jamais entré), Kid Francescoli feat. Julia au Poste à Galène (complet depuis belle lurette) et puis le premier des deux soirs de la 7ème édition du (micro)festival Gravitations (comme ils le disent eux-même. J'ai donc commencé par le FRAC (je laisse la difficile tache de chroniquer ce début de soirée à l'ami Phil croisé là bas) avant de rejoindre la Meson. Le set du Mal des Ardents ayant eu un peu de retard lorsque je suis arrivé à la Meson Aim-A de Aim-Bass avait déjà fini et les suivants étaient sur scène. Les suivants étaient Trois fois rebelle, soit un duo composé de Vanille Fiaux (voix) & Jonathan Seilman (instruments). Lorsque j'arrive (sur la pointe des pieds) elle est en train de parler / réciter / dire (je ne sais pas comme il faut dire) et lui se tient immobile devant ce qui s'avèrera être une autoharpe couchée. Ne m'étant pas du tout renseigné sur ce groupe je serai un peu déconcerté par la forme. Alternance de morceaux joués et chantés, de parties parlées dans un silence religieux... Lire la suite