Accueil Tous les festivals Nuit d'Hiver : les artistes en concert
Lundi 11 décembre 2017 : 10656 concerts, 24770 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.
Nuit d'Hiver

Nuit d'Hiver

du 14 au 21 Décembre 2016
Marseille


Concerts, rencontres, projections... Le festival Nuit d'Hiver est le point d'orgue d'une année de programmation de musiques expérimentales et improvisées que le GRIM propose tout au long de l'année.

Le festival Nuit d'Hiver est le point d'orgue d'une année de programmation de musiques expérimentales et improvisées
que le GRIM propose tout au long de l'année. Le festival continue d'être l'occasion d'accueillir des productions et formations musicales atypiques, de mettre en œuvre ou de présenter de nouveaux projets et de les diffuser le plus largement possible, à Marseille mais aussi dans la Région PACA.

Source : Dossier de presse.
Nuit d'Hiver : vos critiques de concerts
Site

La dernière édition

Me.

14

Déc.

2016

Je.

15

Déc.

2016

Kaffe Matthews - My Cat Is An Alien - & JoËlle Vinciarelli Montévidéo, créations contemporaines - Marseille (13)

Ve.

16

Déc.

2016

Dieb 13 en concert
La Longue DurÉe - Mats Gustafsson & Dieb13 Dieb 13 | Mats Gustafsson
Friche de la Belle de Mai - Marseille (13)

Sa.

17

Déc.

2016

Year Of No Light en concert
Nicolas Dick & Jean-franÇois Thieulen Year Of No Light | Nicolas Dick
L'Embobineuse - Marseille (13)

Lu.

19

Déc.

2016

Clara De AsÍs & NoËl AkchotÉ Noel Akchoté
ABD Gaston-Defferre - Marseille (13)

Ma.

20

Déc.

2016

Me.

21

Déc.

2016

Me.

21

Déc.

2016

Nuit d'Hiver : les dernières chroniques concerts 8 avis

Festival Nuit d'Hiver #12- Fuego-Le Réveil des Tropiques-France

Critique écrite le 23 décembre 2014, par Phil2guy

L'Embobineuse-Marseille 13 Décembre 2014

Festival Nuit d'Hiver #12- Fuego-Le Réveil des Tropiques-France en concert

Le Festival des Nuits d'Hiver organisé par le GRIM est à Marseille un des événements attendus de l'année pour les amateurs de musique expérimentales ou hors norme. Pour cette soirée de cette 12 édition, les festivités ont lieu à l'Embobineuse, pour une affiche plus " rock " , pourrait-on dire, après les soirées précédentes consacrées à Moondog et Steve Reich, bien qu'un trio electro argentino-espagnol Fuegova jouer dans un premier temps. Fuego pratique donc une electronica abstraite assez proche les premières productions du label Warp. Leurs longues plages sonores belles et austères m'évoquent également le krautrock tendance electro de Cluster. Un des musiciens triture une armada de synthés analogiques posés à même le sol. Son comparse préposé aux machines et aux samples produit de temps à autres des sons d'infra basse grâce à des percussions électroniques qui donnent ainsi une couleur dub à la musique de Fuego. Les beats sont lents et obsédants et résonnent comme des battements cardiaques. Les motifs electros minimalistes qui constituent l'ossature de leurs titres sont traversés par toutes sortes de drones ou de grésillements. Le troisième membre du groupe est une vidéaste qui passe devant la webcam de son laptop des feuilles... Lire la suite

Sourdure + Faune (festival Nuits d'Hiver NH#12)

Critique écrite le 13 décembre 2014, par pirlouiiiit

Temple Grignan, Marseille 12 décembre 2014

Sourdure + Faune (festival Nuits d'Hiver NH#12)  en concert

Impossible de rater le passage à l'Eolienne de Pauline Croze que je n'avais jamais vu contrairement à l'autre Croze (Anaïs), du coup même si j'avais prévu de passer au temple protestant de la rue Grignan je me doutais bien que je risquais fort de rater interprétation de Four Organs de Steve Reich avec Isabelle Chevalier, Nicolas Debade (Ohmodron, Eastern Committee, ...), Freddy Eichelberger, Frédéric Isoletta pour ce qui est des orgues et Ahmad Compaoré aux maracas. Et en effet lorsque j'arrive après avoir vu la premier (très bon) set de Pauline, ils ont fini et c'est déjà le deuxième groupe qui est sur scène. En fait Sourdure est le projet d'un seule personne, celui de Ernest Bergez qui se presente donc dans le chœur du temple avec pas mal de matériel : deux tables chargés de machines, boutons et câbles en tous genre, un micro pour le chant et un violon. Mais ce n'est pas ça qui surprend en entrant ... c'est plutôt le jour où je ne verrai pas ce genre d'installation en allant au GRIM ou à l'Embobineuse - partenaires sur cette douzième édition des Nuits d'Hiver - que je serai surpris ... non c'est par le chant. En effet il s'agit de chansons traditionnelles auvergnates. A vrai dire je n'aurais pas deviné au premier coup... Lire la suite

Elisabeth Harnik, Isabelle Duthoit et Emmanuel Cremer (festival Nuit d'Hiver #11)

Critique écrite le 15 décembre 2013, par Pirlouiiiit

Espace Montevideo, GRIM, Marseille 14 décembre 2013

Elisabeth Harnik, Isabelle Duthoit et Emmanuel Cremer (festival Nuit d'Hiver #11) en concert

Longtemps hésité à venir ... Si bien que lorsque j'arrive le public du grim est malheureusement en train de saluer la sortie du duo Philippe Petit - Audrey Chen ... Je me faufile devant espérant un petit rappel qui ne viendra finalement pas. Je croise alors Pierre (qui couvre toutes les dates du festival à la photo) qui me parle du set que je viens de rater avec un tel enthousiasme que j'en suis encore plus désolé ... Chose assez rare la suite se passe à l'étage ; où je me souviens d'un très beau concert de Pascal Comelade il y a quelques années. Moins de gradins que cette fois là ce qui me permet de découvrir la fenêtre sur le plancher (pourtant là depuis toujours). Pierre me montre sa housse à appareil photo qui permet d'étouffer le son des clics ... qui s'avérera assez utile en raison du volume sonore du set. En fait il s'agit d'acoustique vrai. Pas de micro ni ampli ... Les seuls câbles mobilisés ce soir sont ceux de la caméra de Penny qui enregistre et film ce soir encore ! Les musiciens entrent et s'installent de gauche à droite Elisabeth Harnik au piano , Isabelle Duthoit à la clarinette et Emmanuel Crémer au violoncelle. On entendrait une mouche voler. Emmanuel le local de l'étape fait les présentations et remerciements... Lire la suite

Subspecies + Le Cabaret Contemporain & Etienne Jaumet (Nuit d'Hiver)

Critique écrite le 17 décembre 2012, par Phil2guy

Salle Seita (La Friche Belle de Mai) - Marseille 13 décembre 2012

Subspecies + Le Cabaret Contemporain & Etienne Jaumet (Nuit d'Hiver) en concert

Pour cette dixième édition du Festival Nuit d'Hiver, le GRIM rend hommage au compositeur John Cage, disparu il y a vingt ans et qui aurait eu cent ans cette année. L'ensemble Subspecies et Le Cabaret Contemporain ont été conviée pour cette deuxième soirée du Festival à la Salle Seita de la Friche Belle de Mai. L'ensemble Subspecies, dirigé par le bassiste David Merlo et constitué de quatre musiciens issus du rock et du jazz et d'un quatuor acoustique (clarinette, saxophone, alto et violon), ouvre donc cette soirée avec " Situation ", leur première création composée lors d'une résidence au GRIM. La démarche de Subspecies est de confronter musiques " actuelles ", Rock, Jazz, voire Noise aux musiques contemporaines jugées plus " savantes ". La formation réussi fort bien ce décloisennement. " Situation " est une longue pièce écrite qui donne la part belle à l'improvisation. Les deux quatuors, placés presque face en face,... Lire la suite