Accueil Tous les festivals Paléo Festival : les artistes en concert
Mardi 25 juin 2019 : 10307 concerts, 25536 chroniques de concert, 5258 critiques d'album.
Paléo Festival

Paléo Festival

17 au 22 juillet 2018
Nyon (CH)


Excellent festival Suisse présentant chaque année le meilleur des musiques actuelles ; superstars, et découvertes se succèdent à un rythme soutenu pendant six jours de fête... Rock, électro, chanson, pop, tout le monde est invité !


Paléo Festival Nyon 22 au 27 juillet 2014 par paleo
Paléo Festival : vos critiques de concerts
Site

Paléo Festival : les dernières chroniques concerts 28 avis

Lenny Kravitz, Roméo Elvis, XTRM, Danitsa, NATHANIEL RATELIFF & THE NIGHT SWEATS, Theo Lawrence & the Hearts (Paleo Festival 2018)

Critique écrite le 14 septembre 2018, par Lionel Degiovanni

Paléo Festival, Nyon 20 Juillet 2018

Lenny Kravitz, Roméo Elvis, XTRM, Danitsa, NATHANIEL RATELIFF & THE NIGHT SWEATS, Theo Lawrence & the Hearts (Paleo Festival 2018) en concert

XTRM Pour démarrer le vendredi de Paléo, on attaque avec un groupe qui n'inspire pas vraiment confiance. J'ai l'impression d'avoir de jeunes tarés en face de moi lors de ce show case de XTRM. A noter que ce groupe est Suisse et là bas, ils qualifient leur musique d'Emeute rap. Ils n'ont pas vraiment tort quand on voit le niveau de ce qu'ils font. Ça crie, ça gueule, ça dit " wesh wesh... " ce n'est pas du Mozart, ni encore moins du Molière à première vue. A chacun de leurs concerts, c'est l'émeute. Makala, Slimka et Di-Meh, trois MC's bien connus de la scène hip-hop romande et au-delà, unissent leur cris dans un show marqué au fer rouge du rap : le XTRM Tour. Et extrêmes, ils le sont carrément. Dur de savoir comment prendre leurs cris et leurs beuglements vu le truc. Par curiosité, vous pouvez aller voir ce qu'ils font..... va facebook.com/Makalaveli ; facebook.com/weslimka ; et facebook.com/DIMEHTODO Danitsa Pour la suite, retour avec Danitsa qu'on avait vu en showcase quelques jours auparavant. Le live confirme ce que j'avais vu auparavant Son hip hop est toujours aussi efficace et son mélange avec les influences soul et reggae emporte le public du Paléo de manière transcendante ! Sa technique vocale est encore une fois ici... Lire la suite

Eddy de Pretto, Vianney, Black rebel motorcycle club, Ibeyi, Jain, MGMT, Lysistrata, Idles, Angèle (Paleo Festival 2018)

Critique écrite le 14 septembre 2018, par Lionel Degiovanni

Paléo Festival, Nyon 18 juillet 2018

Eddy de Pretto, Vianney, Black rebel motorcycle club, Ibeyi, Jain, MGMT, Lysistrata, Idles, Angèle (Paleo Festival 2018)   en concert

Pour démarrer le deuxième jour de Paléo, je commence avec le fameux Eddy de Pretto et son fameux fête de trop et je dois avouer que là c'est la claque. Cet artiste ne se résume pas à ce titre phare. Ses autres morceaux sont aussi pleins de sens. Cet artiste dégage une sorte de spleen urbain si on peut dire. Accompagné par seulement un batteur, tout le reste sortant d'une bande son, le gars a un charisme qui rend la scène autre. Ce mec assume un rap qui flirte ouvertement avec la chanson française, son style hybride fait l'unanimité dans les deux camps. Tiraillé entre la lumière scintillante des boulevards parisiens et les paysages bétonnés de banlieue, l'artiste scande des textes sensibles, engagés et autobiographiques, dans lesquels il dénonce les injonctions à la virilité ou les abus d'une jeunesse à la dérive. Une prose ciselée qui l'érige indéniablement en poète populaire du 21e siècle. A voir sur scène !! Ensuite, retour à la chanson française plus traditionnelle : Vianney que j'ai plusieurs fois vus. A paléo, au Festival Aluna en Ardèche. Rien ne change. Le jeune est toujours tout seul sur scène avec sa guitare et rien qu'avec ça, il fait monter le public ! On peut dire qu'il s'est d'ailleurs imposé comme un... Lire la suite

Depeche Mode, Django Django, Crimer, Charlotte Cardin, Altin gün, Declan Mc kenna, Vendredi sur mer, Kaleo, Bicep (Paléo Festival 2018)

Critique écrite le 14 septembre 2018, par Lionel Degiovanni

Nyon 17 Juillet 2018

Depeche Mode, Django Django, Crimer, Charlotte Cardin, Altin gün, Declan Mc kenna, Vendredi sur mer, Kaleo, Bicep (Paléo Festival 2018) en concert

Retour en Suisse pour cette édition 2018 du Paléo Festival ! Encore une fois, je constate que la machine est très bien huilée et que la programmation est toujours aussi intéressante ! 43ème année quand même quand on y repense, ce n'est pas rien ! Après avoir repris mes petites habitudes, et surtout revoir les quelques habitués, c'est parti pour se refaire une semaine de dingue, et surtout intense en concert et rare en sommeil ! Crimer Pour démarrer en ce mardi 17 Juillet, je découvre le premier artiste lors du showcase organisé au Cosmo en début d'après-midi. Ici, je découvre Crimer. De son vrai nom Alexander Frei. Au sein du service de presse, ils indiquent que c'est de la new wave helvétique à paillettes. Alors pour interpréter cela, il faut s'accrocher ! Il faut bien reconnaître que lors de la première écoute, je pense que cela ressemble fortement à du Depeche Mode. Lors de son live, je constate effectivement que les synthés style années 80 sont très présents. Ce sont des sons pour moi plutôt froids, propre à cette période. Sa voix fait penser bien sûr à celle du chanteur de Depeche Mode, on ne peut le nier. A noter qu'En 2018, Crimer a remporté le Swiss Music Award du meilleur talent et cela lui a permis de se faire... Lire la suite

Manu Chao, Imany, Keny Arkana, KT Gorique, Professor Wouassa, Orchestre de chambre de Genève, (Paléo Festival 2017)

Critique écrite le 30 août 2017, par Lionel Degiovanni

Paléo Festival , Nyon 23 Juillet 2017

Manu Chao, Imany, Keny Arkana, KT Gorique, Professor Wouassa, Orchestre de chambre de Genève,  (Paléo Festival 2017) en concert

Pour démarrer ce dimanche au Paléo festival de Nyon, je découvre un groupe qui se nomme Professor Wouassa. ce groupe fait une sorte d'afro beat solaire si on peut dire. Professor Wouassa Cela est très étrange. C'est un mélange de jazz avec un brillant mélange de percussions et des guitares grisantes ! Sur scène, ils sont 11 et ils renouvellent la musique de Fela Kuti avec impertinence et décontraction. Entre afro-funk vintage, ethio-jazz et tropicalisme débridé, le groupe nous donne des sueurs et des déhanchements excessifs dès le premier entretien. Garanti sans arnaque vous pouvez signer sans crainte ! Aller voir ce qu'ils font sur leur site professorwouassa.com ainsi que leur facebook : facebook.com/professorwouassa Orchestre de chambre de Genève Dans un registre plus calme, nous avons aussi du côté des arches, l'Orchestre de chambre de Genève qui nous présente les tubes planétaires dans le domaine de la musique classique. Cela est présenté par un comédien qui nous resitue chacune des œuvres. Cela est quand même bien pratique lorsqu'on n'a pas toute cette connaissance bien particulière historique. Chaque morceau est un succès et le public de Paléo ne s'y trompe pas. Tout le monde est... Lire la suite