Accueil Tous les festivals Phocéa Rocks : les artistes en concert
Lundi 23 septembre 2019 : 14398 concerts, 25682 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.
Phocéa Rocks

Phocéa Rocks

17 septembre 2016
Marseille


Phocéa Rocks est un festival où toutes les tendances du rock marseillais sont représentées (rock, pop, noise, punk, hardcore, folk).

Après deux années à l'Espace Julien, cette année le festival Phocea Rocks se tiendra au Centre Culturel Mirabeau. Cette salle des Quartiers Nord a marqué la scène rock indépendant des années 90, en programmant des groupes locaux qui y ont fait leur premières armes et des groupes internationaux qui marqueront cette scène (Fugazi, No Means No, Victim Family ....). Il s'agit à la fois d'un hommage aux activistes de cette époque, la volonté de faire reconnaitre une période marseillaise méconnue, mais aussi de désenclaver nos lieux de programmation de l'hyper-centre marseillais. La démarche demeure identique, 9 groupes de styles et générations différents pour décloisonner les publics, deux scènes,et tout ça pour un prix modique.
Phocéa Rocks : vos critiques de concerts
Site

Phocéa Rocks : les dernières chroniques concerts 28 avis

Doc Vinegar, Usken, Holy Frost, Digital Nova, Section Azzura, Moondawn, Chevalien (Rue du Rock 2018 - suite) / Festival Phocea Rocks

Critique écrite le 14 octobre 2018, par pirlouiiiit

rue Consolat, Marseille 30 septembre 2018

Doc Vinegar, Usken, Holy Frost, Digital Nova, Section Azzura, Moondawn, Chevalien (Rue du Rock 2018 - suite) / Festival Phocea Rocks en concert

Bon il serait temps d'essayer de compléter la chronique de Philippe (que vous pouvez lire ici) dans laquelle il parle des sets de Not'Pain Quotidien, Hatred Still Alive, Furiapolis, Johnny Barrel, La Chasse, Fifi Rubato, Ex'Odd, Projet Milan, Rats Don't Sink, Statonnels, Sovox, Splash Macadam, Rescue Rangers, Sound OFFF Mars, Pleasures, La Flingue, Cowboys From Outerspace et même Sing or Die! Karaoke ! Je dis essayer car comme chaque année (donc pour la 6ème fois) participant à la perpetuation de cette lumineuse idée qu'à eu Vincent Palacio en 2013, j'ai tenté de couvrir en photo et bouts de videos tous les groupes. 23 groupes qui jouen entre 13h40 et 20h ça veut dire en gros un set qui démarre sur une nouvelle scène toutes les 10 minutes et pour le gros de l'aprème 3 groupes qui jouent en même temps de 14h50 à 18h30 ... et comme il y a un peu de monde ça veut dire que si on veut avoir le temps de remonter (ou redescendre) la rue Consolat ou de rentrer dans le théatre de la Ferronerie, le Moungy ou Gouache il faut prévoir un peu plus de temps donc en moyenne vous l'aurez compris j'ai vu au mieux 10 minutes par groupe. Donc difficile d'en parler avec beaucoup de précision ... Lorsque je rentre dans l'Atelier Gouache après avoir... Lire la suite

(ma) Rue du Rock #6 (Festival Phocea Rocks) : Not'Pain Quotidien, Hatred Still Alive, Furiapolis, Johnny Barrel, La Chasse, Fifi Rubato, Ex Odd, Projet Milan, Rats Don't Sink, Statonnels, Sovox, Splash Macadam, Rescue Rangers, Sound OFFF Mars, Pleasures, La Flingue, Cowboys From Outerspace, Sing or Die ! Karaoke

Critique écrite le 01 octobre 2018, par Philippe

Rue Consolat, Marseille 30 septembre 2018

(ma) Rue du Rock #6 (Festival Phocea Rocks) : Not'Pain Quotidien, Hatred Still Alive, Furiapolis, Johnny Barrel, La Chasse, Fifi Rubato, Ex Odd, Projet Milan, Rats Don't Sink, Statonnels, Sovox, Splash Macadam, Rescue Rangers, Sound OFFF Mars, Pleasures, La Flingue, Cowboys From Outerspace, Sing or Die ! Karaoke en concert

"Ici, chacun sait, ce qu'il veut, ce qu'il fait, quand il passe..." La Rue du Rock est désormais une mécanique bien huilée, qui se déroulait hier pratiquement sans accrocs pour la, déjà, 6ième fois ! Des premiers packs d'eau poussés un peu ensuqué au diable le matin (Pirlouiiiit a pu faire exactement la même photo de moi que l'an passé...), à la dernière barrière rapportée un peu allumé aux Réformés à la nuit tombée, chacun.e des bénévoles mobilisé.e.s a pu dérouler tout comme moi, sa propre partition comme qui rigole ! Avec un effectif qui se renforce un peu chaque année (tout le monde voulant manifestement rejoindre cette team sexy & mystérieuse), chacun.e a vaillamment gardé les barrières, poussé du matos, plié des Vortex/programme, servi des quantités de bière, vendu nos somptueux t-shirts, etc. etc. Résultat, davantage de temps pour voir les concerts pour tous, enfin j'espère parce que moi, oui, je n'ai pas foutu grand-chose dans l'aprème à part distribuer des bouchons d'oreille et des Vortex ! On a appris de nos erreurs passées (concert pour enfants à l'heure de la sieste, thrash metal juste après faisant fuir les familles horrifiées, sons qui se superposaient, concerts à l'intérieur du garage Thomas avec 3 degrés d'angle... Lire la suite

Apéro Phocea Rocks : Jul Giaco + Bernard Sauvage & Roger Cave

Critique écrite le 24 septembre 2018, par Catherine B

Lollipop Music Store, Marseille 22 septembre 2018

 Apéro Phocea Rocks : Jul Giaco + Bernard Sauvage & Roger Cave  en concert

Reprise. Des hostilités. T'as passé ta semaine à suer, ben ouais quoi il fait encore 30 ° sur Mars et y aura toujours un taré pour te dire qu'"on dirait le Sud" (Nino Ferrer les gars ! ouais ouais ça c'est fait = 1 point !)... ...à ramer, à beugler, à éviter ces enfoirés de piétons qui changent de trottoir toutes les 5 minutes (ha ha traversée de la rue et ça c'est 1 point de plus non ?) ... Toi même t'as traversé celui en bas de chez toi pour aller rejoindre tes potes Chez "Lolli" parce que tu t'ai dit qu'au moins en bas tu trouves de la bonne musique, le petit show case qui va bien et qui réduit l'angoisse de vivre... Et ben non ! Parce que là, tu vois, tu as 2 aliens ravagés, une blondasse hystérique emmêlée du cheveu (t'es un mec putain faut pas faire ça quoi !) et l'autre là, avec une casquette pourrie brodée à coup de slogan genre "tes droits c'est pas un cadeau de l'Etat", non mais t'es sérieux 2 minutes, la broderie c'est fait pour ces crétins de politiciens qui te servent c'que tu veux gober ! Ca commence. Une boite à rythme de m.....ils attrapent un micro.... et te renvoient en braillant chez... ta mère !!! Comme si t'allais demander à Michel Sardou de retourner vivre chez Jackie !! (Wa con 2 points !) T'es... Lire la suite

Phocea Rocks court-circuite Cambuza - Los Fralibos, Garces Kelly, Mr Thousand & Ramirez, Moon Rã, De la Crau, Swan Ink, x25x

Critique écrite le 11 juin 2018, par Philippe

La Cambuza, Gémenos 10 juin 2018

Phocea Rocks court-circuite Cambuza - Los Fralibos, Garces Kelly, Mr Thousand & Ramirez, Moon Rã, De la Crau, Swan Ink, x25x en concert

Bon, j'imagine que comme d'hab' si on veut garder en souvenir de cette journée inédite, un truc un peu plus présentable qu'une vingtaine de "likes" sur une page "Evénement" morte (qui seront quand même dupliqués jusqu'à la sixième extinction, dans des datacenter au charbon et aux antipodes, hein !), va falloir la faire à l'ancienne méthode, la seule, la vraie : la chronique avec photo ! C'est que Phocea Rocks qui sort de Marseille, déjà, c'est pas rien en soi. Mais comment se put-ce ? Idée fomentée à la fois par le Président de l'Asso (qui a des attaches, voire de la famille, voire que ce serait un peu comme qui dirait son bled à lui) à Gémenos, 13... et à la fois par un petit punk bien défavorablement connu de vos services, également haut placé dans la hiérarchie du festival et qui lui, aime et se fournit en outre dans cet endroit qu'on appelle la Cambuza - également à Gémenos. Délocalisons ceci dans cela ! Pourquoi ? Afin de rigoler un bon coup, déjà. Ah ! Los Fralibos Et reprendre un de ces risques financiers foufous qui ont fait notre réputation ? Genre amener 300 personnes, ben voyons, un dimanche aprème après la messe et à la place du PMU et de la sieste, presque littéralement à Cuges-les-Pins. Après tout notre asso est... Lire la suite