Accueil Tous les festivals Portes ouvertes Consolat : les artistes en concert
Lundi 11 décembre 2017 : 10649 concerts, 24769 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.
Portes ouvertes Consolat

Portes ouvertes Consolat

Marseille - 4/6 Octobre


Venez (re)découvrir la richesse créative du quartier des Réformés-Longchamp lors du parcours artistique du POC dans une cinquantaine de lieux atypiques. Le Festival Portes Ouvertes Consolat (POC) propose durant 3 jours de découvrir plus de 40 expositions, installations dans l'espace public, ateliers, performances, concerts, repas de quartier et surprises...

La nuit comme le jour, tous les arts vous grisent!
Venez (re)découvrir la richesse créative du quartier des Réformés-Longchamp lors du parcours artistique du POC dans une cinquantaine de lieux atypiques.
Ateliers d'artistes, associations, centres culturels, théâtres, restaurants,.. vous ouvriront leurs portes pour plus de 50 expositions simultanées d'arts visuels!
Ateliers pour tous & Impromptus musicaux rythmeront votre déambulation.
Lors d'une Nocturne imaginée avec le Centre de création d'arts numériques "Les Fées d'Hiver", préparez-vous à évoluer à l'intérieur même d'installations vidéo interactives monumentales dans l'espace public !
Festival POC, 8ème éd. : Ça tourne !

Source : Dossier de presse
Portes ouvertes Consolat : vos critiques de concerts
Site

Portes ouvertes Consolat : les dernières chroniques concerts 4 avis

Johnny Marre (Portes Ouvertes Consolat - POC)

Critique écrite le 28 octobre 2017, par Pirlouiiiit

Casa Consolat, Marseille 06 octobre 2017

Johnny Marre (Portes Ouvertes Consolat - POC) en concert

Parti de Casa Cosolat à la fin du concert de Stoo Odom avec dans l'idée d'aller voir la Kamba, ces derniers n'attaquant pas je me décide à revenir du côté de la rue Consolat ... en passant devant la Meson je réalise que le concert de Flamenco vient juste de finir (zut au final j'aurais du rester là) et lorsque je me retrouve enfin en bas c'est pour constater que Johnny Marre a déjà attaqué. Il y a du monde mais comme ça danse il est plutôt facile de se frayer un chemin. En arrivant je constate qu'il y a eu encore un peu de line-up. Pacheco Terror qui était à la guitare la dernière fois que je les ai vu (et qui ce soir est en train de chauffer le public en attendant le début du concert de La Kamba) est remplacé par une guitariste ce qui en fait sans doute l'un des groupes les plus féminisé de la scène marseillaise avec 4 filles et 2 garçons. En tout cas j'arrive pile sur un de mes morceaux préférés : leur fameux "plastic" où Arianna se lance dans un rap endiablé / aboyé. Fanfare dans l'esprit, textes en français qui traitent du quotidien festif donc à la fois humoristiques et engagés ce qui n'est pas étonnant pour un groupe basé autour de la Plaine, quartier en pleine mutation. Des textes parfois en italien mais souvent en... Lire la suite

Stoo Odom's Odomiseurs (Portes Ouvertes Consolat - POC)

Critique écrite le 27 octobre 2017, par Pirlouiiiit

Casa Consolat, Marseille 06 octobre 2017

Stoo Odom's Odomiseurs (Portes Ouvertes Consolat - POC) en concert

Allez ! Comme j''écris cette chronique avec près de 3 semaines de retard (et que ce n'est pas la seule) je vais m'aider des infos postées sur l'évènement fb de ce concert pour vous présenter ce bassiste New-orléanais que je ne connaissais pas avant ce soir : "Plus connu pour sa production Rock/Psych dans The Graves Brothers Deluxe, Thin White Rope, et Subarachnoid Space, Stoo Odom a également collaboré en tournée et en studio avec des membres d'Acid Mother Temple, The Boredoms, et les Icônes des Sixties: The Monks. La musique de Stoo Odom peut aussi être entendue dans différents films et productions télévisuelles indépendantes. Sa première composition pour orchestre a été jouée en 2014 par le San Francisco Sinfonietta." Venu pour une courte résidence organisée par le GMEM il a monté un super groupe composé de Cedric (de Elektrolux, Révolution Française, Shiloh) à la guitare, Paul Milhaud (The Holy Curse, the Irritones, Keith Richard's Overdose) aussi à la guitare, et Vincent Sermonne que je n'avais croisé jusqu'à présent que derrière une console de son (notamment à la Machine à Coudre) et qui assure ici la batterie. Depuis je me suis renseigné et ai appris qu'il avait officié notamment au sein de Molodoï et Fin de Siècle en plus du... Lire la suite

Nafas + Watcha Clan (Portes Ouvertes Consolat - POC)

Critique écrite le 11 octobre 2011, par Pirlouiiiit

rue Consolat - Marseille 08 octobre 2011

Nafas + Watcha Clan (Portes Ouvertes Consolat - POC) en concert

Grosse grosse journée en ce 8 octobre ... et c'est après avoir enchainé piscine, la victoire des français en 1/4 de finale contre les anglais, un bon déjeuner chez Le Boucher, un déménagement, le vernissage d'une expo de BD que me voici à la patte d'oie de la rue Consolat pour assister au concert en plein air dans le cadre du désormais festival POC (Portes Ouvertes Consolat). En fait sur le chemin (au pas de course) vers Dame Oseille où nous avions prévu de manger un morceau, je serai retenu par un son familier. Il s'agissait de la voix de Martin Mey qui donnait un concert entouré des toiles de LoF (avec un t-shirt de la même couleur que la toile centrale du rdc). C'est aussi ce moment que choisira une horde de bourrins avinés (dont un avec des skis) pour passer en beuglant je ne sais quelle chanson corporatiste qui couvrira complétement la voix de Martin (le contraste entre la bêtise de la rue et la douceur de la galerie était impressionnant). Voyant que McYavell était dedans (ce qu'il ne manquera pas de nous raconter) je filerai après être resté un court instant sur la pas de la porte. Je ne ferai qu'une micro halte à Dame Oseille où j'abandonnerai mes convives pour repartir en sens inverse (je repasserai donc devant Martin... Lire la suite

Samenakoa + David Walters + la Mini Fanfare (les Portes Ouvertes Consolat - POC)

Critique écrite le 28 octobre 2010, par Pirlouiiiit

cours Joseph Thierry - Marseille 09 octobre 2010

Samenakoa + David Walters + la Mini Fanfare (les Portes Ouvertes Consolat - POC) en concert

Voyant que McYavell n'a finalement pas réussi à convaincre un de ses collègues de raconter cette soirée c'est donc à nouveau moi (et avec pas mal de retard sur la dite date) qui vais vous dire tout le bien que j'ai une nouvelle fois pensé de Samenakoa (cette fantastique fanfare-mais-pas-que marseillaise). Mais ce soir ils n'étaient pas seuls pour ce grand concert (organisé par la Meson), point d'orgue de la soirée de samedi de ces Portes Ouvertes Consolat (du nom de la rue Consolat qui traverse ce quartier) Après avoir fait un peu le tour des différents ateliers pendant la journée je me décide à ressortir de chez moi pour faire un " petit saut " au concert (en effet la veille je me lève tôt pour courir l'Algernon). Sur le programme Samenakoa passe à 20h puis c'est au tour de David Walters à 22h. Je me dis qu'en arrivant à 21h je verrai un demi set de chaque et que je pourrai ensuite rentrer. Lorsque j'arrive sur place (en retard sur mon programme) c'est en fait David Walters qui est sur scène ... d'un autre côté vu qu'il joue seul (et que chez Samenakoa ils sont une petite douzaine, c'est assez logique). Je ne verrai donc que quelques morceaux. Lorsque j'arrive David Walters (que j'avais quitté il y a presque 5 ans assis... Lire la suite