Accueil Tous les festivals Riam Festival : les artistes en concert
Mercredi 12 décembre 2018 : 10832 concerts, 25290 chroniques de concert, 5236 critiques d'album.
Riam Festival

Riam Festival

du 12 au 27 octobre 2018
Marseille


Performances, expérimentations, musiques et arts visuels.

Pour sa dixième édition, le festival RIAM à Marseille organise un parcours d'événements, concerts, performances et expositions imaginés comme les chapitres d'une fiction urbaine qui donne à voir et entendre une version parallèle, underground et excitante de la ville. Chacun des projets artistiques est présenté sous un angle fictionnel mettant en avant la capacité des artistes à inventer des narrations alternatives. Néanmoins, plutôt qu'un récit classique et linéaire, les artistes invités composent des liens hypertexte pour affirmer la diversité de leurs recherches post-média.
Source : Dossier de presse
Riam Festival : vos critiques de concerts
Site

La dernière édition

Ve.

12

Oct.

2018

The Hacker en concert
Club Cabaret X Lab X Riam : Vladimir Ivkovic + Amato (the Hacker) Abstraxion | The Hacker
Cabaret Aléatoire - Marseille 3ème (13)

Sa.

13

Oct.

2018

OKO DJ ()

Ve.

26

Oct.

2018

Jasss / Swan Meat / Judaah Le Poste à Galène - Marseille (13)

Riam Festival : les dernières chroniques concerts 6 avis

Vie de Chien Rouge + Egyptology (Festival Riam)

Critique écrite le 15 novembre 2013, par Phil2guy

L'Embobineuse - Marseille 9 Novembre 2013

Vie de Chien Rouge + Egyptology (Festival Riam) en concert

Direction l'Embobineuse pour aller voir deux formations electro / expérimentales françaises programmées ce soir dans le cadre du Festival RIAM. Photo : Pixxxo Vie de Chien Rouge qui ouvre la soirée, pratique une musique qui doit aussi bien à l'Electronica qu'au Post Rock ou au versant planant du Krautrock. La scène est baignée, comme il se doit, de lumières rouges ; trois musiciens sont présents : deux aux machines, claviers et laptop et entre les deux, un guitariste / bassiste qui chantera de temps à autres. Photo : Pixxxo Le set commence avec quelques boucles répétitives très ambient ; des rythmes electro s'immiscent peu à peu. Le morceau s'étire et se développe progressivement, un peu à la manière des longues plages de Can ou de certaines productions Post Rock, et ce sera le cas pour les titres suivants. Photo : Pixxxo Pas de format " chanson " ici. Une large place semble être laissée à l'improvisation ; des zébrures noise et autres drones spatiaux viennent ornementer les morceaux. Le chant marque de temps en temps sa présence de façon détachée et lointaine, la guitariste égrène des arpèges psyché et surf baignés dans l'écho. Vie de Chien Rouge parvient à créer une musique très cinématographique : on un peu a... Lire la suite

RIAM : Aujourd'hui (Tey), un film d'Alain Gomis (avec Saul Williams sur l'écran et à côté)

Critique écrite le 29 octobre 2012, par Philippe

Salle Seita, Friche Belle-de-Mai, Marseille 28 octobre 2012

RIAM : Aujourd'hui (Tey), un film d'Alain Gomis (avec Saul Williams sur l'écran et à côté) en concert

...Ou "Comment une publicité mensongère peut vous amener à une excellente surprise"... Dans le cadre du Festival RIAM, à la Friche Belle-de-Mai en ce dimanche parcouru de bourrasques glacées, était annoncé une prestation du volcanique Saul Williams, improvisant sur une projection de film : parfait pour se réchauffer donc ! Or outre l'heure de retard - réglementaire dans ce lieu, il s'avère que si Saul Williams est bien l'acteur principal du film Aujourd'hui d'Alain Gomis, il n'est pas venu pour chanter ou slammer ce soir, mais "seulement" (et ce n'est déjà pas si mal), refaire en direct la musique du film pendant sa première projection en France (il ne sortira qu'en janvier prochain). Le slammeur, que je considère pour ma part comme l'une des plus grandes voix du 21ième siècle aux USA, se retrouve donc curieusement aphasique (après la présentation où il dira 2 mots), assis au bord d'un lap-top, d'un clavier, et d'une petite calebasse à tiges, occupé à recomposer avec attention la bande originale du film. Sans faire usage du micro qui semble pourtant avoir été préparé à cet effet... Curieuses impressions mêlées : Pirlouiiiit et moi sommes donc assis à 2 mètres d'un des artistes américains que je vénère le plus au monde, et... Lire la suite

Chhhhhut / RIAM : Hervé Boghossian + Derek Holzer + Radian

Critique écrite le 19 octobre 2012, par Julien Bouvier

L'Embobineuse - Marseille 17 Octobre 2012

Chhhhhut / RIAM : Hervé Boghossian + Derek Holzer + Radian en concert

Amblifier les bruits : Pour sa deuxième édition, le festival de musiques bruitistes Chhhhhut débutait ce mercredi à l'Embobineuse (NdR : la soirée était une collaboration entre Chhhhhut et le RIAM). Évènement essentiel de par son abnégation à accomplir une tâche héroïque : briser le préjugé premier; Le bruit n'est pas musical. Le musicien Marseillais multiface Hervé Boghossian ouvrait le bal avec son projet Laptop Solo. Partant du feedback (larsen) du micro interne d'un ordinateur portable de grand marque, il l'amplifie, le contorsionne dans des effets, en triture les fréquences. La structure plastique même de son ordinateur servant de caisse de résonance à ce feedback, le voilà qui le maltraite, à coup de baguette brosse, de pressions de doigts épileptiques, de la vibration d'un harmonica soufflée au plus près du micro. L'ordinateur en tant qu'INSTRUMENT, non pas virtuel, mais physique ! Il y a quelque chose de jouissif à le voir torturer ainsi un des symbole de l'ère digitale. Et, lorsqu'au détour d'une envolée de basse bloquant les oreilles, couverte de spasmes de... Lire la suite

Murcof & Philippe Petit (Avant RIAM)

Critique écrite le 10 mars 2012, par Pirlouiiiit

Conservatoire - Marseille 06 mars 2012

Murcof & Philippe Petit (Avant RIAM) en concert

Dimanche dernier j'avais raté une belle après-midi à la Galerie Art Cade avec notamment Philippe Petit (erratum : en fait je me suis trompé j'ai confondu Philippe Petit avec David Oppetit, cela dit je regrette quand même de l'avoir raté et ça devait être au moins aussi barré que ce que j'ai vu ce soir !), donc ce soir je me rattrape avec le duo Murcof / Philippe Petit qui passent dans le cadre du avant RIAM au Conservatoire (celui qui est derrière les bouquiniste dont on compte les dernières semaines). Le concert est précédé d'un apéro (heureusement pour les gens qui sont venus à l'heure, parce qu'une fois de plus entre l'horaire annoncé - 18h30 - et l'heure à laquelle commencera le set - 19h30 - ...) Pour moi arrivé à l'heure officieuse - 19h15 - cela me laissera juste assez de temps pour jeter un coup d'oeil à cour qui me rappellera (logique) la cour du Lycée Thiers situé juste à côté (où j'ai fait une partie importante de mes études). J'en profite aussi pour retrouver avec plaisir celui qui m'a fait rentrer (et surtout) sortir d'un endroit bien gardé sans pièce d'identité valide ! Nous prenons place dans la grande salle ... en face de nous une grand table sur laquelle ont été installées les platines de l'un, l'ordi et les... Lire la suite