Accueil Tous les festivals La Rue Du Rock : les artistes en concert
Vendredi 21 février 2020 : 10926 concerts, 25927 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.
La Rue Du Rock

La Rue Du Rock

27 septembre 2020
Marseille

Déjà la 7e édition de la Rue du Rock, du rock marseillais sous toutes ses formes et à tous les coins de la rue Consolat, à Marseille ! Be there, or be square !
La Rue Du Rock : vos critiques de concerts
Site

La Rue Du Rock : le programme

Dimanche 27 Septembre 2020

Rue du Rock

13h rue consulat - Marseille (13) gratuitprogrammation à venir
Fin des concerts

La Rue Du Rock : les dernières chroniques concerts 5 avis

Bônhom, Andreas, Revolver Klub, Yarostan, Dead Cats Division, Pogy et les kéfars, xInquisitionx, Velvetine, BLMR, Ferraj, Parade (Rue du Rock 2019 - suite)

Critique écrite le 02 octobre 2019, par Pirlouiiiit

rur Consolat, Marseille 29 septembre 2019

Bônhom, Andreas, Revolver Klub, Yarostan, Dead Cats Division, Pogy et les kéfars, xInquisitionx, Velvetine, BLMR, Ferraj, Parade (Rue du Rock 2019 - suite) en concert

Voici comme chaque année ma chronique bouche trous par rapport à celle de Philippe vers laquelle je vous renvoie concernant Johnny Marre , Nebraska, Meteoclub, Karim Tobbi & Michel Basly, Stef & the Maïronnettes, Silver Gallery, Grrzzz, Claude Fernand, Spinabifida, De la Crau, Gériatrie, No Jazz Quartet, Parade (soit 13/23 des groupes) ce qui me laisse quand même Bônhom, Andreas, Revolver Klub, Yarostan, Dead Cats Division, Pogy et les kéfars, xInquisitionx, Velvetine, BLMR, et Ferraj (je ne m'interdis bien sûr pas de dire un mot sur l'un ou l'autre pour compléter). Allez c'est parti ! Après une matinée toute calme à apporter quelques viennoiserie, accrocher le fanion Phocea Rocks et la mini bâche historique de Live in Marseille, installer ma gopro (pointant trop vers le bas, comme vous pouvez le voir ici) sur la porte du garage qui dépend désormais de la Meson, à changer les plaques de rue avec Domitille et Lucie, à tester la tireuse fournie par Zoumaï, à plier quelques Vortex, à sortir quelques tables pour les stands et puis finalement à dévorer la superbe assiette composée signée Casa Consolat juste à temps pour attaquer le premier concert de Johnny Marre le ventre bien plein ... C'est que l'après midi va être longue puisque j'ai... Lire la suite

(ma) Rue du Rock #7 (Festival Phocea Rocks) : Johnny Marre, Nebraska, Meteoclub, Karim Tobbi & Michel Basly, Stef & the Maïronnettes, Silver Gallery, Grzzzzzz, Claude Fernand, Spinabifida, De la Crau, Gériatrie, No Jazz Quartet, Parade

Critique écrite le 30 septembre 2019, par Philippe

Rue Consolat, Marseille 29 septembre 2019

(ma) Rue du Rock #7 (Festival Phocea Rocks) : Johnny Marre, Nebraska, Meteoclub, Karim Tobbi & Michel Basly, Stef & the Maïronnettes, Silver Gallery, Grzzzzzz, Claude Fernand, Spinabifida, De la Crau, Gériatrie,  No Jazz Quartet, Parade en concert

Alors celle-là, d'édition de La Rue du Rock, on pourrait l'appeler "la Miraculée" ! Parce que 15 jours avant, ça tanguait pas mal : un beau trou dans notre (pourtant modeste) trésorerie, la menace (mise à exécution) de déplacer le "Dimanche Canebière" dont la logistique est pourtant bien pratique pour nous, et surtout, toujours pas d'autorisation (donc pas de barrières, de blocs béton, de fourrière, etc). Ca nous a quand même forcé à organiser un barbecue d'urgence, c'est dire si on a souffert le martyre ! Après avoir un peu houspillé qui de droit (ça fait quand même déjà 6 événements sans problèmes, on devrait nous connaître un peu, non ?), tout est heureusement rentré dans l'ordre la semaine dernière. Mais gardons bien à l'esprit que rien n'est jamais acquis à Marseille, oui, même quand ça ne coûte pratiquement rien et que ça fait plaisir à des milliers de personnes ... Arrivés au matin, divine surprise, nos tractages/affichages/rubalisages forcenés ont convaincu les riverains de la rue Consolat - une seule voiture à faire enlever, record battu ! J'ai quand même du lutter pour garder ma petite mission perso, ô combien enviée, d'acheteur/porteur d'eau, pour laquelle j'ai même pu faire travailler des enfants mineurs, un dimanche, ah... Lire la suite

(ma) Rue du Rock #4 (Festival Phocea Rocks) : Catherine Vincent, la Krorale, Lady Flint, Kaao, Kim Jong Hun, Canine, Mr Vertigo, No Exit Only, Jack Face, Swan Ink, 25, Laydown, The H.O.S.T.

Critique écrite le 19 septembre 2016, par Philippe

Rue Consolat, Marseille 17 septembre 2016

(ma) Rue du Rock #4 (Festival Phocea Rocks) : Catherine Vincent, la Krorale, Lady Flint, Kaao, Kim Jong Hun, Canine, Mr Vertigo, No Exit Only, Jack Face, Swan Ink, 25, Laydown, The H.O.S.T. en concert

Hail hail, Rock'n'roll ! Une merveilleuse après-midi en rock à la rue Consolat ! Encore une Rue du Rock, c'est déjà l'édition #4 ! Et ce pour la troisième année depuis que la Ville de Marseille a officiellement oublié le sens du mot Culture, le 31.12.2013 au soir ! En parlant de la Ville, un mot sur une nouvelle contrainte imposée pour cette édition : bloquer chacun des cinq accès avec un véhicule (pas simple, mais on imagine bien pourquoi, et faut avouer que ça tranquillise pas mal les bénévoles au final !...). Mais aussi, vider la rue Consolat, de Libération jusqu'à Bernex, de toutes ses voitures ! Et ça c'est un sacré challenge, quand on connaît la propension des Marseillais.es à ne pas lire les panneaux ou à s'en foutre : Phocea Rocks a affiché les arrêtés municipaux, les a traduit en français courant écrit gros, a tracté les voitures et les portes, et averti sans relâche toute la semaine ! Bref, la fourrière municipale a bien tourné le samedi matin, devant des organisateurs bien désolés, mais qui avaient fait tout leur possible pour l'éviter, avant... En tout cas l'après-midi, force est de constater qu'une rue sans voitures se prête mille fois mieux à une déambulation agréable et plus encore, à l'écoute de concerts joués en... Lire la suite

(ma) Rue du Rock #3 (Festival Phocea Rocks) : Rit (Le Voleur de Sommeil), El Kabaret, The Fuzz & Drums, Mr Vertigo, Grusterrör, Rit, Fillette, Karpienia, Garces Kelly, Moon Ra, Mutacion Nacion

Critique écrite le 20 septembre 2015, par Joshua

Rue Consolat, Marseille 19 septembre 2015

(ma) Rue du Rock #3 (Festival Phocea Rocks) : Rit (Le Voleur de Sommeil), El Kabaret, The Fuzz & Drums, Mr Vertigo, Grusterrör, Rit, Fillette, Karpienia, Garces Kelly, Moon Ra, Mutacion Nacion en concert

Ah non hein ! Cette fois-ci c'est moi qui raconte le festival, Papa, tu vas pas le faire à ma place comme pour mon premier Rock en Seine, hein, et de toutes façons tu as encore fini saoûl comme une barrique, alors ! Bon ! C'était donc mon / notre troisième Rue du Rock (eh oui, déjà), et pour quelqu'un de 3 ans et demi, c'est pas si mal, je trouve ! Avant que ça commence, papa m'a remontré les différents endroits (je n'ai pas forcément des souvenirs très clairs de ce qui s'est passé avant mes 3 ans...). Cette année il y en avait un nouveau, le sympathique bar "Le Mounguy" (où mon tonton Mathieu 'Geja Maup' mixe parfois, en peignoir), mais finalement on y a pas vu de concert, zut. Par contre à la barrière en haut, j'ai pu gratter à Gina qui m'aime bien, un joli bracelet d'organisateur jaune et noir (après tout, j'ai déjà été plusieurs fois piller les chips pendant des réunions 'Phocéa Rocks', moi !) Cette année, trop mac, La Rue du Rock #3, ça commençait par des spectacles vraiment adaptés aux petites oreilles, et en premier, mon bon pote Rit (que j'ai déjà vu et chroniqué cette année !), qui proposait une histoire avec des images animées, appelée Le Voleur de Sommeil. Le truc marrant c'est que tellement de parents et d'enfants... Lire la suite

La Rue Du Rock : Vidéo