Accueil Tous les festivals Sonisphere Festival : les artistes en concert
Vendredi 19 janvier 2018 : 12889 concerts, 24813 chroniques de concert, 5194 critiques d'album.
Sonisphere Festival

Sonisphere Festival

8 & 9 juin 2013
Amneville


Le Festival metal SONISPHERE débarque en France ! Fort du succès de sa 1ère et 2ème édition française, le festival Sonisphere sera de retour dans l'hexagone les 8 & 9 juin 2013 pour trois 2 de musiques "fortes" !

Sonisphere Festival : vos critiques de concerts
Site

Sonisphere Festival : les dernières chroniques concerts 4 avis

Sonisphere Festival 2011 : Metallica, Megadeth, Slayer, Mass Hysteria, Anthrax, Volbeat, Diamond Head

Critique écrite le 11 juillet 2011, par Abigail Darktrisha

Snowhall Parc - Amnéville 9 juillet 2011

Sonisphere Festival 2011 : Metallica, Megadeth, Slayer, Mass Hysteria,  Anthrax, Volbeat, Diamond Head  en concert

Cette deuxième journée me parle beaucoup plus musicalement car j'y retrouve bon nombre de groupe que j'aime en terme de thrash. Elle débutera par un incident que je souhaite évoquer et qui ne devrait jamais se produire... Alors que je regarde les soundchecks de Mass Hysteria et les derniers préparatifs de la journée, la foule s'entasse sévèrement derrière les barrières en attendant l'ouverture du site. Le fait qu'il y ait une fosse réservée aux premiers arrivants s'est répandu comme une traînée de poudre et l'on peut déjà sentir l'excitation de la foule à vouloir courir vers la scène. Le service de sécurité est en train de se préparer et ils sont nombreux, mais malheureusement pas assez pour contrer la connerie humaine. A l'ouverture des portes, comme prévu, nous observons la foule courir vers l'entrée de la fosse spéciale, seulement, certaines personnes au lieu d'être civiques et de se mettre derrière les autres se jetteront violemment sur les gens qui faisaient tranquillement la queue, dont photographes, personnel divers, sécurité et moi-même afin de passer en premier. Résultat : un mouvement de foule violent qui projettera plusieurs personnes à terre. Un homme prendra un coup dans le thorax et sera piétiné. Le service de... Lire la suite

Sonisphere Festival 2011 : Slipknot, Airbourne, Gojira, Mastodon, Dream Theater, Bukowski, Symfonia, Bring Me The Horizon,

Critique écrite le 11 juillet 2011, par Abigail Darktrisha

Snowhall Parc, Amnéville 8 juillet 2011

Sonisphere Festival 2011 : Slipknot, Airbourne, Gojira, Mastodon, Dream Theater, Bukowski, Symfonia, Bring Me The Horizon,  en concert

Après le Hellfest il y a trois semaines, me voici de nouveau sur la route pour un autre festival Français : le fameux festival itinérant Sonisphere dont les affiches varient selon les pays et qui est présent pour la première fois en France. Pour cette première édition Française, ce sera au Snowhall Parc d'Amnéville que la machinerie américaine posera ses valises. Je ne ferai pas de comparaison facile avec le Hellfest comme cela est régulièrement fait ces derniers mois. Pourquoi ? tout simplement parce que se sont deux festivals différents : L'un qui s'est fabriqué seul, aux fils des années, en partant de presque rien avec juste la motivation et la passion d'un homme - Ben Barbaud - et d'une équipe basée sur le concept "par des fans pour des fans" avec des affiches variées et pointues. Et l'autre qui est une machine de guerre bien huilée dont le concept existe déjà depuis longtemps, qui tourne dans d'autres pays et qui est "juste" amenée chez nous, avec des têtes d'affiches de très gros festivals comme le Pinkpop, Werchter, qui amène un public plus large. Le site ... Le site est relativement grand, composé de deux scènes situées l'une face à l'autre, avec un coin stand restauration que l'on retrouve à un niveau... Lire la suite

Conférence de presse du Sonisphere

Interview réalisée le 28 mars 2011, par Abigail Darktrisha

Zénith - Paris 26 mars 2011

Conférence de presse du Sonisphere

Alors que l'ambiance est à la fête avec le concert de Megadeth et Slayer qui se tient en ce samedi 26 mars au zénith de Paris, c'est également l'occasion pour les organisateurs et promoteurs du festival Soniphere de nous convier à la conférence de presse qui se tiendra juste avant le début du concert. Animé dans un premier temps par Salomon Hazot, (président de Nous Productions et organisateur du Sonisphere en France) et Carole, représentante de la ville d'Amnéville, la conférence se déroulera par la suite en questions ouvertes en présence de membres de groupes présents au festival : Dave Mustaine (Megadeth) Tom Araya (Slayer) Timo Tolkki (Symfonia) Andre Matos (Symfonia) Stéphane Buriez (Loudblast) Mouss (Mass Hysteria) La présence ce soir de Megadeth et Slayer au Zénith était par conséquent l'occasion idéale pour donner des éléments supplémentaires sur le Soniphere qui se tiendra à Amnéville les 8 et 9 juillet 2011. Salomon Hazot et Carole présenteront le projet, la situation géographique et la ville d'Amnéville. Salomon : Après trois ans d'existence, Sonisphere arrive en France. On a attendu un peu car on souhaitait essayer de trouver le lieu idéal et espérer avoir une affiche qui puisse plaire non seulement... Lire la suite

Festival Sonisphère, Jour 2 : As I Lay Dying, Anthrax, Bullet for my Valentine, Alice in Chains, Stone Sour, Slayer, Megadeth, Motörhead, Rise Against, Metallica

Critique écrite le 22 juin 2010, par Philippe

Wil/Jonschwil, Suisse 18 juin 2010

Festival Sonisphère, Jour 2 : As I Lay Dying, Anthrax, Bullet for my Valentine, Alice in Chains, Stone Sour, Slayer, Megadeth, Motörhead, Rise Against, Metallica  en concert

Le début (très gonzo) du festival, c'est par ici ! Comment commencer mieux une journée qu'en se réveillant frigorifié dans une tente humide et crade, sous une pluie persistante, tente parcourue d'odeurs corporelles diverses... mais en compagnie de bons camarades et pour aller voir peut-être, la plus grande affiche Metal de tous les temps ? L'un d'entre nous semble avoir trouvé la réponse, qui décide de jeter l'éponge dès ce stade-là. Dommage pour lui ! Nous partîmes 8, nous arrivâmes 7... Après moult hésitations à sortir du duvet, et un bon quart d'heure de manoeuvres les mains dans le caca, on a réussi à remettre ses chaussures (crottées tout autour d'un bon centimètre de boue), son pantalon de festival (déjà marron merde jusqu'aux genoux), et diverses autres affaires trempées de la veille. Brrr... On a l'impression d'avoir rattrapé d'un coup 10 ans d'Eurockéennes clémentes ! Il fait évidemment le même temps dégueulasse que la veille (pluie continue, mais avec un peu de vent en plus), on est en camping sauvage donc, sans bloc sanitaire ni café à proximité. Après s'être brossé les dents pour garder un semblant de dignité, on a pu trouver dans le village de Wil un camion posé sur du bitume, avec un auvent pour s'abriter, servant du... Lire la suite