Accueil Tous les festivals De Vives Voix : les artistes en concert
Mercredi 17 octobre 2018 : 13940 concerts, 25195 chroniques de concert, 5229 critiques d'album.
De Vives Voix

De Vives Voix

du 10 novembre au 2 décembre
Marseille


Festival mettant en avant la Voix. La voix est libre et plus que jamais, elle fait son grand écart. Elle s'envole où bon lui semble, nous porte, nous entraîne en traversant les temps, en bousculant les frontières, en perturbant les codes.

Cru exceptionnel que cette 10ème édition, année anniversaire. Nous y célébrons plus que jamais, la voix, les voix, celles qu'on aime, qui nous bousculent, qui nous transportent. qui nous réveillent.
Marseille ville portuaire, ville d'accueil, ville escale, ville refuge, ville de désillusions également. Nous nous efforçons, par le choix des créations, de restituer un peu de l'histoire des voyages de tous ceux qui, venus d'ailleurs, ont porté dans leur cœur, leur mémoire, un fragment de leur histoire. A Marseille on goûte toutes les saveurs du monde, on y voit des tenues colorées et sombres, on y entend des langues et des musicalités qui nous font rêver.
Tous les musiciens invités pour cet anniversaire expriment dans leurs créations des instants de voyage, de découverte, de partage. Les traditions y sont présentes, elles se différencient, se rencontrent, se mélangent, se complètent, se choquent, se marient. Les choeurs de la Maison du Chant et les marches contées de Martin Prével accueillent le
public et accompagnent le repas servi sous les arbres dans la fraîcheur du jardin. Alain Aubin a souhaité pour inaugurer cette année où la culture, les cultures marseillaises sont à l'honneur écrire un oratorio laïc qui nous rappelle le paradoxe et les tourments du voyage et de l'exil. Chanté par 200 choristes, accompagné de solistes chanteurs et instrumentistes de talents, dirigés par Jacques Chalmeau, AOIDE dans sa nouvelle version accueille notre ami Gino Sitson, vocaliste virtuose, habitué du festival. Cette soirée nous réserve bien des surprises ...
Tout au long des trois jours nous voyagerons depuis l'Argentine et le Mexique jusqu'aux rives de Mare Nostrum en faisant quelques escales en Guadeloupe, en Afrique, en Orient. Festival des voix, des couleurs, des musiques, la poésie est également de la fête Louis Brauquier, Pierre Assante, poètes marseillais sont chantés, cités, narrés.
Pour fêter l'été qui sera bien sûr arrivé, pour fêter les cultures, pour fêter les voix on vous attend nombreux, gourmands et exigeants.
Source : Dossier de presse
De Vives Voix : vos critiques de concerts
Site

La dernière édition

Ve.

10

Nov.

2017

Sa.

18

Nov.

2017

Sa.

18

Nov.

2017

Di.

26

Nov.

2017

Ve.

01

Déc.

2017

L'académie du Chant Populaire + Les Choeurs Indéchiffrables Les Indéchiffrables | L'Académie du chant populaire
Eglise St Pierre et St Paul - Marseille (13)

Sa.

02

Déc.

2017

De Vives Voix : les dernières chroniques concerts 3 avis

festival de Vives Voix : Madalena

Critique écrite le 04 octobre 2015, par pirlouiiiit

Eglise Saint Pierre et Saint Paul, Marseille 25 septembre 2015

festival de Vives Voix : Madalena  en concert

Ce soir au Poste à Galène c'est la grande fête de sortie du nouveau Cowboys From Outerspace qui marque du même coup la reprise d'activité du label Lollipop Records, mais ce soir c'est aussi l'ouverture de la 12ème édition du festival De Vives Voix, ce gros festival porté par la minuscule Maison du Chant où j'ai fait de bien belles découvertes au fil des années. Et comme j'étais sûr que quelqu'un couvrirait la date au Poste et que ce mois de septembre rentrée avait été surtout rock : Jello Biafra au Poste à Galène, Moon Ra et Los Bankalos au JAM, RIT, Leda Atomica, Wake the Dead, Compagnie Kta, Arthrosis, Catalogue, Street Wanderer, the Fuzz and Drums, Mr Vertigo, RIT, Curwen's Odd LEgacy, Fillette, Frozen Yellow Spots, Sam Karpienia, Garce Kellys, Reliques, Maycad, Moon Ra à la Rue du Rock et même un showcase des Cowboys from Outerspace au Lollipop Music Store, je n'ai pas trop hésité entre les deux. D'autant que bien qu'étant passé de nombreuses fois devant, je n'avais jamais mis les pieds dans cette église aux deux noms (et aux deux entrées d'ailleurs). Ce soir il s'agit d'une représentation rare, celle de Madalena (" le plus ancien texte occitan sur la Madeleine " apprend-je à l'instant sur le site du Lamparo), un projet monté... Lire la suite

Lo Cor de la Plana + La Ultima + Enco de Botte (9ème festival De Vives Voix)

Critique écrite le 08 juillet 2012, par pirlouiiiit

Auditorium de la Cité de la Musique - Marseille 05 juillet 2012

Lo Cor de la Plana + La Ultima + Enco de Botte (9ème festival De Vives Voix) en concert

Ce soir si je m'étais écouté je serais bien resté chez moi pour me coucher tôt ... oui mais alors il n'y aurait pas eu de trace de la 9ème édition de ce beau (et gros) festival organisé chaque année par l'équipe la (petite) Maison du Chant, auquel je n'avais plus assisté depuis 2009 ! Comme chaque année le festival se compose de 4-5 dates répartis sur plusieurs lieux dont en général au moins une église et un extérieur. La date de ce soir devait se faire dans les jardins Velten (que je me faisais une joie de découvrir), mais un incendie quelques jours plus tôt a rendu cela impossible. Le festival a donc été accueilli juste à côté dans la Cité de la Musique. Pour conserver le côté extérieur le premier des trois concerts devait se faire sur le toit, mais les quelques gouttes de pluie de l'après midi auront tout ramené à l'intérieur. C'est donc dans le confort de la grande salle de la Cité de la Musique que nous passerons la soirée, en commençant par Enco de Botte ensemble vocal de 3 (ou 4) voix qui se faisaient l'ouverture sur 3 soirs de cette édition avec un répertoire ou dans une configuration différente. Ce soir d'Enco de Botte il y a Annie Maltinti, Caroline Tolla et Florence Croisy-Boué (il manque donc Olivier Meynard) qui... Lire la suite

Rosa Lotta + Lo Cor de la Rosa + Sayon Bamba Camara (festival de Vives Voix)

Critique écrite le 02 août 2009, par Pirlouiiiit

Theatre de la Sucriere - Marseille 17 juillet 2009

Rosa Lotta + Lo Cor de la Rosa + Sayon Bamba Camara (festival de Vives Voix) en concert

Ce soir gros programme avec 3 groupes pour la deuxième soirée du festival de Vives Voix organisé par la toute petite salle des Voix du Chant dans le magnifique cadre du théâtre de la Sucrière (qu'on ne peut deviner en passant devant), seulement quelques jours après le concert de Barbara Furtuna a l'église Saint Ferreol. Après avoir traversé le jardin et repéré les bonnes choses que nous mangeront entre les groupes nous voici en haut de cet amphithéâtre en plein air ... ou La Rosa Lotta a déjà commencé. Moins de monde que lorsque c'est le festival de Marseille (pas le même budget com'), pas non plus de "Arte" projetee sur le haut de l'Usine Saint Louis, mais n'oublions pas qu'il est encore tôt. Sur scène, en bas, la Rosa Lotta à savoir une chanteuse et un guitariste. Je suis tout de suite frappé par la curiosité de sa voix, tout comme de son comportement. Puissante et timide en même temps ; pleine d'assurance et assez gênée ; douce et limite criarde par moments. Sobrement mais précisément accompagnée par un guitariste discret, elle chante en français mais pas que. Mais c'est en français que son style est le plus étrange, En fait je l'ai trouve extrêmement culottée musicalement, avec des envolées lyriques éraillées comme je ne... Lire la suite

Barbara Furtuna (festival de Vives Voix)

Critique écrite le 27 juillet 2009, par Pirlouiiiit

Eglise Saint Ferréol - Marseille 15 juillet 2009

Barbara Furtuna (festival de Vives Voix) en concert

Il y a un mois je n'avais encore jamais vu de groupe de "polyphonies corses" ... je connaissais I muvrini de nom et puis c'est tout. Et puis le soir de l'ouverture du Festival de Marseille (aussi connu sous le nom nettement moins prononçable de F/D/Am/M) je découvrais A Filetta sur le Vieux Port pour un concert assez touchant notamment dans les phases qui m'ont fait pensé à ma musique kabyle de Idir (voir la chronique du Pinguin par ici). Ce mercredi soir c'est grâce au festival de Vives Voix organisé par l'association Les Voix du Chant que je découvre Barbara Furtuna qui n'est donc pas une chanteuse, mais un quartet de voix masculines. Le concert a lieu dans l'église Saint Ferréol dans laquelle je ne suis pas rentré très souvent. Les bancs / chaises ont été installé en demi cercle au centre duquel se trouve les 4 hommes en noir. Le répertoire étant constitué essentiellement de chant religieux, on ne pouvait pas rêver mieux comme cadre. Lorsqu'ils arrivent la plupart des places sont occupées et les gens sont occupés à agiter leurs programmes qui leur servent d'éventail. Le fait de se retrouver dans le "frais" d'une église en début de soirée comme cela a un côté inhabituel et reposant qui me plait bien. Je me laisserai... Lire la suite