Accueil Avignon - Cavaillon Grenier à Sons - Cavaillon
Mardi 18 juin 2019 : 9444 concerts, 25522 chroniques de concert, 5258 critiques d'album.
Grenier à Sons - Cavaillon

Grenier à Sons - Cavaillon

157 Avenue du Général de Gaulle
84301 Cavaillon

Plus d'info :

160 assises/350 debouts

Plan d'accès

Grenier à Sons - Cavaillon : les concerts

Il n'y a pas concert actuellement annoncé dans ce lieu.

Grenier à Sons - Cavaillon : l'historique des concerts

Ve.

08

Mars

2019

The Green Duck

Sa.

24

Nov.

2018

Lonrenzo Piccone

Sa.

13

Oct.

2018

Caravane Namaste Caravane Namaste

Sa.

10

Mars

2018

Celtic Hangover

Je.

05

Oct.

2017

Aubreu Logan

Sa.

28

Mai

2016

Les Freres Brothers

Ve.

27

Mai

2016

Laura Laune

Je.

26

Mai

2016

Elodie Poux

Sa.

30

Mai

2015

Gilles Detroit

Ve.

29

Mai

2015

Sofia Syko

Sa.

21

Mars

2015

Dirty Old Tune

Sa.

07

Fév.

2015

Les Invendables

Ve.

06

Fév.

2015

Les Invendables

Ve.

23

Janv.

2015

Rock'n Dj's Elektro

Sa.

13

Déc.

2014

Free Beans / Fritz Kartofel

Sa.

08

Nov.

2014

Novox

Sa.

04

Oct.

2014

Caravane Namaste + Macadam Bazar

Grenier à Sons : les dernières chroniques concerts 15 avis

HK et les Saltimbanks

Critique écrite le 01 mars 2012, par audrey

Grenier a Sons (Cavaillon) 17 Fevrier 2012

HK et les Saltimbanks en concert

Retour au Grenier à sons après la fermeture de l'asso en octobre 2010. A l'époque la mairie avait justifié qu'elle ne pouvait plus financer 2 scènes labélisées sur Cavaillon. Le lieu est désormais ré ouvert sous la gouvernance de la scène nationale, qui en plus de la gestion du théâtre, de la danse et musique classique, s'occupe donc maintenant de la musique "actuelle". Un premier constat s'impose à nous: surveillez bien les horaires car ils sont à l'heure! 20h30 c'est 20h30! Dès notre arrivée, on trouve une salle blindée et surtout bien chauffée. Les gens sont littéralement plongés dans le show. C'est vrai qu'HK et les Saltinbanks c'est un sacré jeux de scène, un peu façon spectacle de rue! Le public est sollicité par le groupe et vite... Lire la suite

Andre Williams and the Goldstars

Critique écrite le 13 mai 2010, par Roohakim

Grenier à sons (Cavaillon) 12 mai 2010

Andre Williams  and the Goldstars en concert

Back in 1999 modeurfeukeur : le Moulin, le derche en ébullition et les mollets en flagellation avancée, vit sa ns doute sa plus belle soirée [en tout cas dans mon panthéon personnel] avec Jon Spencer Blues Explosion...mais bizarrement le meilleur souvenir de cette monumentale claque restera sans doute la découverte en 1ere partie de cet illustre inconnu, alors déjà sexagénaire, Mr André Williams ! A l'époque les groupes de garage ne pullulent pas encore comme les western spaghettis improbables dans la vidéothèque de Tarantino...Garage, garage... ? D'ailleurs j'en ai rien à foutre que ce soit "garage"...tout ce que j'entends c'est du blues bien rugueux qui envoie du bois dans la loco, du pur rock'n'roll avec un chanteur pince sans rire et classieux (costard à la mode "je suis de Chicago du temps de la prohibition") à petite moustache qui "rap" tantôt avec une belle grosse voix tantôt plus rocailleuse... Ce soir là, le mythe "papi Williams est une bête de scène" est né (pour moi) et ça fait donc 11 ans que j'attendais le retour du messie dans nos contrées... 11 ans c'est long...Pour rejoindre Cavaillon rock city j'en ai bavé...du coup ratage de la première partie : The Goldstars (en fait nouveau backing band de André "papi" "the Black... Lire la suite

Andre Williams + The Goldstars

Critique écrite le 13 mai 2010, par Bertrand 13rugissant

Le Grenier à Sons, Cavaillon 12 Mai 2010

Andre Williams + The Goldstars en concert

Je vous avoue d'entrée, je ne suis pas particulièrement calé dans ce registre, et je n'étais pas censé être chroniqueur ce soir, mais je vais tenter de vous retranscrire l'ambiance de cette soirée au mieux. Le Band d'Andre Williams débute la soirée par une 1ere partie. The Goldstars : du rock'n roll pur et dur envoyé par le groupe, et chanté par le bassiste. Ce dernier est particulierement expressif et généreux. Il balance la tête vigoureusement disséminant des gouttes de sueur. Ca envoie comme si on n'était plus ce soir à Cavaillon, mais en plein cœur d'un road movie à l'américaine... Le clavier n'est pas mauvais du tout, il amène des solos de folie qui fait swinguer le Grenier . Pour le guitariste, c'est un peu pareil, il joue de son instrument sur des tempos à faire tourner les têtes... Sa guitare, comme la musique nous rappelle les folles années du regretté Elvis. Un batteur très rock nous chauffe le tout avec talent. The Goldstars clôturent leur set énergique après une bonne demi heure calée au poil, pour laisser place à une petite entracte. Cela me permet de remarquer que niveau public, c'est en majorité la trentaine passée, mais aussi une grosse présence adolescente venue voir le "papi du... Lire la suite

R.A.P.H + Iswhat

Critique écrite le 13 mai 2010, par Audrey H

Le Grenier à Sons - Cavaillon 7 mai 2010

R.A.P.H + Iswhat en concert

R.A.P.H ISWHAT Ce soir-là, si vous vouliez écouter du hip hop c'est au Grenier à son à Cavaillon que ca se passait. Retour sur une bonne petite soirée découverte ! Ca commence vraiment par une bonne surprise R.A.P.H . Sur scène, j'aperçois ... une femme et oui elles font aussi du hip hop. Contente que la gente féminine soit représentée, ma joie commence a descendre un peu quand je constate qu'elle ne fait que les backs. Je commençais à me demander si elle était là pour le quota, la parité ou quoi ! Un autre morceau débute et puis là, j'ai tout compris ! Elle est sur scène par ce qu'elle envoie grave de la voix ; je me retrouve transcendée ! Sans compter qu'elle sait aussi bouger !!! Avec cette chanteuse, 2 mecs qui posent; et un mec au machine qui prend aussi la guitare sur certains morceaux donnant ainsi des sonorités plus rock. Il y a aussi un guest citoyen qui vient pour interpréter un titre sur un flot plus slamé. Une bonne petite surprise ! Le groupe est bien vivant et on sent qu'ils prennent beaucoup de plaisir à être... Lire la suite

Nuru Kane + Tony Allen

Critique écrite le 23 mars 2010, par Boby

Grenier à Sons - Cavaillon 13 Mars 2010

Nuru Kane + Tony Allen en concert

De nos jours, lorsque l'on s'aventure à parler de voyages, il y a, du moins en France, trois sortes de personnes. Ceux qui sont allés en Afrique par Avion, ceux qui s'y transportent via la Ferme Débilités et, pour finir, ceux qui s'y exportent à travers la musique. Ce soir, le Grenier a Sons qui affichait complet était rempli de personnes présents dans la première et troisième catégorie. Un public des plus amusants pour un artiste des plus surprenant. Après une longue tournée, le fameux batteur de Fela, icône intemporelle de l'afrobeat, Tony Allen pose ses valises le temps d'une soirée à Cavaillon. En attendant c'est à Nuru Kane ainsi que son acolyte d'entrer sur scène. En costume traditionnel coiffé d'un long bonnet, la formation s'avère des plus simples ; deux guitares, ainsi qu'un guembri. La section rythmique est quant à elle uniquement assurée par les coups de pieds sur le sol ainsi que quelques battements sur la guitare. Même si l'ambiance tarde à démarrer, Nuru profite de chaque intermède entre les morceaux pour nous compter sa vie, son histoire, sa musique. Ainsi il fait la promotion de son prochain album "Number One Bus". En référence au bus qu'il devait prendre chaque jour pour aller au travail. *A... Lire la suite

Trunks + Piers Faccini

Critique écrite le 11 mars 2010, par Lionel Degiovanni

Le Grenier à sons - Cavaillon 05 Mars 2010

Trunks + Piers Faccini en concert

Arrivé vers 21h au Grenier à sons, je retrouve sur les lieux quelques personnes que je connais. Comme quoi, déjà, Trunks et Piers Faccini rassemblent les foules !! J'entre dans le grenier à sons, et grande surprise, c'est plein à craquer ; beaucoup de gens sont au comptoir pour faire leur carte d'adhérent, prendre les billets et boire une bonne bière..... hé oui, on lutte contre le froid avec tous les moyens !! Après quelques minutes, quand les gens se sont tous entassés dans la salle, le concert débute. Arrive sur scène Trunks , un groupe que j'avoue ne pas connaitre ; apparemment la bassiste de ce groupe, Laetitia Shériff , est une musicienne de Piers Faccini ; ils se connaissent donc et je pense que leur univers va bien s'imbriquer. Le groupe Trunks est formé d'une bassiste donc, deux guitares électriques, un batteur et d'un sax ! Et le sax envoie du lourd dès le départ. son jeu me fait penser à du Julien Loureau ou même à du Steve williamson (il est peu connu, mais bon, découvrez le, ça envoie du lourd coté sax ! ) Niveau du rythme, ça part dans tous les sens : rythme ternaire, binaire.... Parfois des airs de ska, parfois un rythme blues.. Ça en est même très déroutant. Au bout de quelques... Lire la suite

Accès