Accueil Chronique de concert Interview avec The BellRays
Jeudi 20 février 2020 : 10849 concerts, 25925 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Interview avec The BellRays

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 5 avril 2003

Interview réalisée le 05 avril 2003 par Pierre Andrieu

Ce groupe hallucinant peut se vanter d'avoir la recette miracle pour rendre hystérique un public ! Le concert donné à la Coopérative de Mai en est la preuve éclatante : sur scène les Bellrays donnent tout et finissent sur les genoux, comme leur public, soûlé par une série de coups rock n' roll assez terrifiante.
Pour connaître le secret de la réussite scénique et discographique des BellRays, un entretien avec les quatre membres du groupe s'imposait ! La parole est à Lisa Kekaula (chant), Bob Vennum (basse, chœurs), Tony Fate (guitare, chœurs) et Eric, le nouveau batteur...


La dernière photo officielle du groupe avec, de gauche à droite : Bob, Tony, Lisa et Eric.

Comment se sont passés les débuts des BellRays ?
Bob Vennum : "Lisa et moi avons commencé The BellRays il y a longtemps... Nous avons tourné pendant quatre ans, je jouais alors de la guitare. Puis Tony Fate est arrivé pour jouer de la guitare et je me suis mis à la basse en 1996. Cinq ou six batteurs plus tard nous avons rencontré Eric, notre batteur actuel...

Quels sont les groupes qui vous ont donné envie de jouer de la musique ?
Bob Vennum : Pour moi, ce sont les Beatles et d'autres groupes de pop sixties...
Lisa Kekaula : Stevie Wonder, The Jacksons Five.
Eric : Jimi Hendrix...
Tony Fate : Je ne sais pas pourquoi j'ai commencé à faire de la musique : ça s'est fait et puis c'est tout ! Je ne me demande pas pourquoi ! Il n'y a pas de raison particulière à ça... J'ai été influencé par de nombreux groupes comme The Temptations, The Who, Joe Tex, Black Sabbath mais je ne sais vraiment pas ce qui m'a donné envie de jouer de la musique !
Lisa Kekaula : Joe Tex ? ? ? (Rires... )



Est-ce que c'était dur de croire encore en votre musique avant d'être signés par le nouveau label d'Alan Mc Gee, Poptones ?
Lisa Kekaula : Non, on n'a signé réellement avec personne, c'est juste une licence pour distribuer notre musique en Europe... Nous n'avons pas besoin de sources extérieures pour valider notre musique ! La licence avec Poptones nous a aidés, c'est vrai. Nous sommes très chanceux d'avoir rencontré quelqu'un comme Alan qui aime notre musique et qui ne nous a pas demandés de réenregistrer parce que ça sonnait crade ! Alan sait reconnaître une bonne musique quand il l'entend et c'est dans son intérêt ! Quand il trouve que c'est bon, il n'y a pas besoin de changer quoi que ce soit aux morceaux avec lui. Pas besoin de séances d'enregistrement coûteuses pour faire sonner un disque !

Avez-vous une opinion sur les autres groupes de rock mis en avant en ce moment comme The Hives, The White Stripes, The Vines, The Strokes ?
Lisa Kekaula : Ici, on parle des BellRays, on ne parle pas des autres ! Question suivante ! (Rires... )



Comment vous est venu l'idée de mixer le rock et la soul dans votre musique ?
Tony Fate : Ce n'est pas un mélange, c'est seulement la musique qu'on fait ! On n'a pas eu l'idée, on ne s'est pas assis pour se demander les deux styles que nous allions mélanger dans notre musique. On a seulement joué ensemble et c'est venu naturellement ! D'autres groupes font ça de manière consciente, ils y pensent avant, les BellRays, non !
Bob Vennum : En fait, contrairement à de nombreux groupes, on joue ce qu'on a envie de jouer !
Tony Fate : Dans notre musique, il n'y a pas seulement du rock et de la soul, il y aussi beaucoup de jazz dans nos morceaux ! Personne ne nous parle jamais de notre influence jazzy, je me demande pourquoi...

Pour être honnête, je ne trouve pas d'influences "jazz" sur votre disque Meet The BellRays ! Certains morceaux sonnent "blues" par contre...
Tony Fate : C'est pourtant là ! Je ne sais pas si les gens choisissent de ne pas l'entendre ou s'ils ne savent pas quoi en dire.
Lisa Kekaula : Nous sommes un groupe de rock avec une sensibilité jazz.



Comment procédez-vous pour composer ?
Tony Fate : Bob et moi, on écrit les chansons. On travaille chacun de notre côté puis on les amène au groupe pour voir s'il aime les morceaux. Chacun apporte sa contribution pour que ça sonne bien... et ça sonne toujours bien avec The BellRays ! (Rires... )

Avez-vous écrit de nouvelles chansons ?
Tony Fate : Oui, nous jouons quelques nouvelles chansons sur scène.
On a deux sets différents, on change chaque soir.

Savez-vous quand votre nouvel album va pouvoir sortir ?
Tony Fate : Peut-être en août...
Lisa Kekaula : Nous ne savons pas quand la maison de disques voudra bien sortir notre nouvel album. On n'a pas de date de sortie !
Tony Fate : Un album de morceaux anciens intitulé Raw collection s'apprête à sortir la semaine prochaine, il faut que ça se sache ! Cela va sortir sur Uppercut Records, il y aura des morceaux enregistrés pour des compilations et des raretés des BellRays sur ce disque. Normalement il ne sort qu'aux USA mais je pense que nos fans européens sauront se le procurer !



Etes-vous intéressés par la politique ?
Tony Fate : Non !
Lisa Kekaula : Moi oui !
Tony Fate : Oui ! (Rires... ) Si tu veux savoir si nous comptons déclarer la guerre à l'lrak, la réponse est non !

Pourriez-vous écrire une chanson à propos de politique ?
Tony Fate : Non, parce que l'année prochaine, mon morceau sonnera daté ! Quand on écrit sur la politique, les chansons sont très vite périmées ! De toutes façons, il y a Bruce Springsteen pour écrire ces chansons là !



Vous avez fait des tournées mondiales, où préférez-vous jouer en concert ?
Tony Fate : Là où ça paye le plus, bien sûr ! (Rires... )
Lisa Kekaula : C'est notre première tournée européenne. On aime jouer là où le public est le plus réceptif à la musique des BellRays ! C'est cool en France, les gens semblent réellement connectés avec notre musique même s'ils ne sont pas très démonstratifs... Quand je les regarde dans les yeux, je sens qu'ils sont en train de penser, que leur esprit bouge en nous écoutant.

Dans votre bio, le journaliste dit qu'"écouter les BellRays, c'est comme prendre un coup de pied dans les couilles de la part de James Brown", qu'en pensez-vous ?
Lisa Kekaula : (Rires...) J'aime bien cette phrase, c'est assez vrai !
Bob Vennum : Notre musique est physique ! Nous écouter, c'est vraiment une expérience physique !

Avez-vous assez de temps pour aller voir d'autres groupes sur scène ?
Lisa Kekaula : Parfois, oui ! On a apprécié le concert des Cowboys From Outter Space, ils ont fait notre première partie... J'apprécie le groupe Jurassic Five.



Quels sont les rêves des BellRays en temps que musiciens et en temps qu'être humains ?
Eric : J'aimerais enregistrer un disque que tout le monde achète ! Aller chez quelqu'un et voir le disque auquel tu as participé sur l'étagère au milieu des autres C.D....
Lisa Kekaula : Je fais le même rêve ! (Rires... )
Tony Fate : Moi, je rêve d'une seule chose : que Bob Vennum prenne une douche cette semaine !

Quels sont vos projets pour les mois à venir ?
Bob Vennum : Nous avons encore deux semaines de concerts en Europe puis nous allons revenir à la maison, aux USA. Nous avons ensuite une tournée US de quatre semaines et après nous revenons en Europe pour enregistrer notre nouvel album.

Vous appelez de vos vœux une "Soul-Punk Revolution". Pensez-vous réellement qu'elle va se produire ?
Lisa Kekaula : Oui, c'est sûr, crois-moi, ça va arriver ! C'est une force naturelle qui va tout emporter sur son passage, on ne peut pas l'arrêter... Les gens en ont besoin, ils en ont tellement marre des tests marketing, de la musique contrôlée, formatée... Le nouveau public français est réceptif à notre musique parce qu'il est excité par le rock n' roll que nous jouons.
Tony Fate : Partout où nous jouons, les gens viennent nous voir après les concerts et nous disent qu'on leur a redonné foi en le rock 'n' roll ! Ils disent qu'ils avaient arrêter d'écouter du rock en général et qu'on leur a redonné envie d'en écouter... Pour nous, c'est un très grand compliment ! On a fait notre boulot !
Lisa Kekaula : Nous n'avons à nous excuser pour rien : nous sommes fiers de tout ce qu'on a fait, nous pouvons assumer l'intégralité de nos enregistrements ! A propos de la "Soul-Punk Revolution", nous souhaitons continuer ce qu'ont commencé The Stooges, MC5, The Temptations et Miles Davis. Nous faisons partie du peu de gens qui croient encore aux rêves, nous sommes des rêveurs !



Est-ce que la musique est la chose la plus importante dans votre vie ?
Lisa Kekaula : Non, c'est une des choses les plus importantes dans ma vie mais, même si la musique compte beaucoup, mon mari et ma fille sont ce qu'il y a de plus important pour moi !

Ecoutez-vous parfois de la musique française ?
Tony Fate : Nino Ferrer ! (Rires...)
Lisa Kekaula : The Cowboys From Outter Space, The Stinky Toys.
Tony Fate : Et bien sûr... Nino Ferrer !"



Si vous aimez le "Maximum Rock & Soul" et si vous ne possédez que l'excellent album Meet The BellRays, sachez que la compilation regroupant des inédits intitulée Raw Collection est disponible en import dans certains magasins et que l'on peut trouver en vinyle Let it blast et Grand Fury (les premiers albums du groupe) dans des boutiques spécialisées et... passionnées ! Vive la "Soul-Punk Revolution" ! !




www.thebellrays.com

(Photos live : Jean-Pascal Blache.)

The Bellrays : les dernières chroniques concerts

The Bellrays + Lemon Cars en concert

The Bellrays + Lemon Cars par G Borgogno
Le Makéda, Marseille, le 19/10/2019
BELLRAYS Acte III. The Bellrays aiment Marseille. Qui le leur rend bien. C'était au moins leur troisième passage phocéen en groupe. Plus un Bob et Lisa, les deux "leaders",... La suite

The Bellrays + Rodney Branigan  en concert

The Bellrays + Rodney Branigan par Lb Photographie
Théâtre de Verdure - Saint-Cyr-sur-Mer, le 20/07/2016
Quoi de mieux pour nous sortir de la torpeur de l'été qu'un concert de l'autoproclamé meilleur groupe du monde "les BELLRAYS", rien que ça ? OK, c'était il y a quelques années de... La suite

NOFX, Suicidal Tendencies, Bellrays, Tiken Jah Fakoly, Lilly Wood & the Prick, The Rapture, Peter Doherty (Festival Cabaret Vert 2011) en concert

NOFX, Suicidal Tendencies, Bellrays, Tiken Jah Fakoly, Lilly Wood & the Prick, The Rapture, Peter Doherty (Festival Cabaret Vert 2011) par Mardi
Charleville-Mézières, le 27/08/2011
Retour sur le samedi 27 août au festival le Cabaret Vert à Charleville-Mézières. Après s'être garé au parking des expositions, on a droit à une belle marche de 15 minutes... La suite

Festival Want : Nevchehirlan + Herman Düne + The Bellrays + Stupeflip en concert

Festival Want : Nevchehirlan + Herman Düne + The Bellrays + Stupeflip par stephane
Etang des Aulnes - Saint-Martin de Crau, le 09/07/2011
Nevchehirlan, Herman Düne, The Bellrays, Stupeflip. Comme première affiche pour un festival qui démarre, on peut déjà se féliciter d'une programmation de qualité et varié. Quant, à... La suite