Accueil Chronique de concert Interview de J. Bernardt du groupe Balthazar à propos de son disque solo intitulé Running days
Samedi 22 septembre 2018 : 14539 concerts, 25155 chroniques de concert, 5223 critiques d'album.

Interview de J. Bernardt du groupe Balthazar à propos de son disque solo intitulé Running days

Interview de J. Bernardt du groupe Balthazar à propos de son disque solo intitulé Running days en concert

Musilac, Aix-les-Bains Juillet 2018

Interview réalisée le 23 juillet 2018 par Lily Rosana



Jinte Deprez ou J. Bernardt. Après trois albums avec le groupe Balthazar, il décide de faire cavalier seul le temps d'un album, "Running days". Débordant d'influences soul et hip hop, ce premier album voit son succès grandir. Aujourd'hui sur la scène du Korner à Musilac, Jinte nous révèle les profondes raisons de l'écriture de cet éclectique premier opus.



Tu es connu pour ton travail au sein du groupe Balthazar qu'on ne présente plus... Comment est née l'envie de composer un album solo ?
Nous avions fait trois albums avec Balthazar et nous jouions beaucoup en live. Le temps était venu pour le groupe de prendre du repos, d'évoluer vers quelque chose d'autre parce que nous composions par automatisme. Je voulais utiliser ce temps pour me reposer mais j'ai fini par écrire un album.

Tu as exploré de nombreux genres musicaux durant l'écriture de cet album. Quels sont ceux qui t'ont le plus inspiré ?
J'ai pris beaucoup de plaisir à voguer dans les styles hip hop beats, r'n'b, et soul. Mais au fond je suis un indie kid, c'est donc un mélange de tout ça. Je joue de la guitare, de la basse, du violon mais j'avais envie de faire quelques chose d'autre. C'est pour cela que j'ai acheté un synthé Korg PolySix, et que je me suis amusé à composer sur mon ordinateur. C'est vrai qu'on a beaucoup de facilité aujourd'hui grâce aux samples etc pour créer quelque chose d'exotique.

Comment as-tu vécu le succès de "Come down" ?
À cette époque, mon album n'était pas encore terminé et il fallait que je présente quelque chose. C'était assez difficile de choisir mais il fallait que j'essaie. Je n'avais pas trop d'ambition au début. Mais j'ai eu de bonnes critiques, le titre a bien été reçu par le public et c'est pour cette raison que j'ai décidé de sortir cet album. Je n'avais pas prévu ce succès. J'ai pris conscience à ce moment là que j'avais ma place, que c'est vraiment le métier que je veux faire, que c'est ce que je suis.



"Running days", c'est dix chansons éclectiques pleines d'émotions. Est-ce qu'il y a un titre en particulier qui pour toi est représente l'album ?
J'ai écris 50 chansons, toutes les chansons que j'ai écrites sont très importantes, évidemment. Mais j'avais besoin du titre "The other man" pour vraiment finir l'album. Elle est pour moi la chanson la plus importante de cet opus. C'est un dialogue avec moi-même à propos de l'introspection, du doute, de la fin de ma vingtaine, de passer le cap des 30 ans... C'était important pour moi de l'écrire, d'en parler. Il fallait que je fasse le point pour avancer et c'est ce que j'ai réussi à faire grâce à "Running" Days.

Comment s'est passée la transition entre ton immense carrière en Belgique et ce renouveau en France ?
En Belgique, on a fait de grands shows. En France, il a fallu tout recommencer. Mais c'était incroyable de devoir tout reprendre depuis le début. J'ai pris beaucoup de plaisir à refaire des petites scènes. Ça fait du bien d'aborder la scène de manière plus intime. Cela permet d'être plus proche du public et je crois que c'est essentiel dans notre métier.

Tu es multi-instrumentaliste... Y-a-t-il un instrument que tu utilises plus naturellement pour la création ?
J'ai appris le violon en premier. Mon père n'aimait pas cet instrument alors j'ai appris la guitare. Plus tard, j'ai joué de la basse puis du synthé... Je ne peux pas me concentrer sur l'apprentissage d'un seul instrument parce que mon but est d'écrire des chansons. Quand tu es trop bien avec un seul instrument, tu fais des choses cons. Parce que tu composes seulement à travers cet instrument-là. J'essaye de penser comme un producteur : pour moi c'est important d'avoir un peu de fun avec tous les instruments que j'utilise.

Quelle sont tes projets suivants ?
Je suis en train de finaliser le prochain album avec Balthazar. Il est prêt. Et je suis aussi en train d'écrire mon deuxième album.
Je ne sais pas encore quand est-ce que je pourrais le sortir mais j'y travaille..



Un album généreux aux puissantes mélodies travaillées à même le coeur, de ses blessures et de ses forces aussi. Différent de ce que l'on connaissait avec Balthazar mais tout aussi riche, les merveilles de la création de J.Bernardt se révèle ici chaleureuses et envoûtantes.


Musilac : les dernières chroniques concerts

Interview de DJ Chloé lors de son passage au festival Musilac 2018 en concert

Interview de DJ Chloé lors de son passage au festival Musilac 2018 par Lily Rosana
Musilac, Aix les bains, le 03/09/2018
Chloé. Une artiste qui voit la musique, qui la ressent et qui la goûte aussi peut-être. Chloé multiplie les expériences sonores allant jusqu'à créer un duo live avec la... La suite

Interview du groupe Feu! Chatterton dans le cadre du festival Musilac 2018 en concert

Interview du groupe Feu! Chatterton dans le cadre du festival Musilac 2018 par Lily Rosana
Aix-Les-Bains, le 10/07/2018
Feu! Chatterton, un groupe composé de cinq oiseleurs plus charmants les uns que les autres. Mais quel genre d'oiseaux capturent-ils et dans quel but ? Comment peut-on composer... La suite

Interview de Lulu Gainsbourg à l'occasion de son passage au festival Musilac 2017 en concert

Interview de Lulu Gainsbourg à l'occasion de son passage au festival Musilac 2017 par Lily Rosana
Musilac, Aix-les-Bains, le 12/12/2017
À quelques semaines de la sortie de son troisième album, "Tequila ", nous avons choisi de partager avec vous notre entretien avec Lulu Gainsbourg qui avait été le premier... La suite

Interview de Vianney dans le cadre du festival Musilac 2017 en concert

Interview de Vianney dans le cadre du festival Musilac 2017 par Lily Rosana
Festival Musilac, Aix-les-Bains, le 28/10/2017
Une silhouette élancée, un rire franc, un regard rieur. Vianney. Fidèle à sa réputation, il apparaît tout en simplicité, accompagné de son équipe en bande de potes, tantôt... La suite

Balthazar (Belg) : les dernières chroniques concerts

Balthazar (Le Printemps de Bourges 2015) en concert

Balthazar (Le Printemps de Bourges 2015) par Pierre Andrieu
Théâtre Jacques Coeur, Bourges, le 26/04/2015
Super concert du groupe Balthazar le 26 avril au Printemps de Bourges dans le superbe cadre du Théâtre Jacques cœur... Ni la configuration en places assises, ni l'horaire,... La suite

Balthazar + Robbing Millions en concert

Balthazar + Robbing Millions par Sami
Poste A Galène, Marseille, le 20/04/2015
A Marseille et particulièrement dans les petites salles on a tellement pris l'habitude que les concerts aient du retard que beaucoup, dont votre photographe vedette, rateront... La suite

La Terre Tremble + Married Monk solo + 69 + Tristesse Contemporaine + Balthazar + Gramme + Charlie O (festival Yeah!) en concert

La Terre Tremble + Married Monk solo + 69 + Tristesse Contemporaine + Balthazar + Gramme + Charlie O (festival Yeah!) par Pirlouiiiit
Château de Lourmarin, le 07/06/2014
Lire la chronique du 1er jour par ici Après une matinée passer à petit dejeuner - trier les photos - faire du trampoline et un tour dans la piscine du camping avec les petits... La suite

Franz Ferdinand + Tame Impala + Tomahawk + Team Ghost + Balthazar + Alt-J  (Festival Rock en Seine 2013) en concert

Franz Ferdinand + Tame Impala + Tomahawk + Team Ghost + Balthazar + Alt-J (Festival Rock en Seine 2013) par Lebonair
Domaine National de Saint-Cloud, près de Paris, le 23/08/2013
1ère journée du Festival Rock en Seine 2013, nous sommes le vendredi et le temps est chaud, ensoleillé. J'arrive vers 16h30 et je récupère en 5 minutes mon invitation pour... La suite