Accueil Chronique de concert Entretien avec Joe Bel à l'occasion du festival Le Cabaret Frappé
Vendredi 20 octobre 2017 : 13471 concerts, 24656 chroniques de concert, 5179 critiques d'album.

Entretien avec Joe Bel à l'occasion du festival Le Cabaret Frappé

Entretien avec Joe Bel à l'occasion du festival Le Cabaret Frappé en concert

Grenoble Juillet 2014

Interview réalisée le 12 août 2014 par Lily Rosana




Joe Bel, une fée. Non, une princesse. Encore mieux : une tartine de miel saupoudrée d'épices donnée en cadeau à une jolie princesse par l'intermédiaire d'une fée bleue. Vous l'aurez deviné, il est difficile de décrire la magie envoûtante de la jeune compositrice de 26 ans qu'est Joe Bel. Entre funk, Folk et soul, Joe nous embarque avec elle dans son univers composé d'émotion et de rythmes éclectiques. Sa voix cassée, sa guitare pleine de couleurs transportent. Interview d'une jeune artiste à la passion dévorante...


Comment te sens-tu après ton concert sur l'une des scènes du cabaret frappé à Grenoble ?
J'avais beaucoup d'émotions à jouer ici, à Grenoble, parce que cette ville c'est toute ma vie. Je suis née, ai grandi, ai fait mes études ici. Je crois que c'est le concert où je connaissais le plus de gens dans le public. Et je pense que c'était mon record ce soir puisqu'il y avait près de 4000 personnes.

Es-tu en général stressée avant de monter sur scène ?
Oui, en général, je suis d'ailleurs tellement stressée que j'ai du mal à me détendre et à prendre du plaisir. Mais ce soir, c'était vraiment différent. J'avais l'impression d'être à la maison. J'avais peur que l'émotion me paralyse un peu, car c'était à la fois flippant et excitant. Mais je me suis éclatée. Je suis vraiment contente d'avoir joué ici, à Grenoble.

Tu as produis un tout premier EP de cinq chansons. Peux-tu nous le présenter ?
Oui, ce sont cinq chansons guitare/voix. Je voulais me présenter le plus simplement possible, me retrouver seule face à ma guitare.
La plupart des chansons étaient déjà composées avant la préparation de l'EP.

Quel en est le thème principal ?
Le thème est d'oser, d'apprendre à se connaître, de savoir qui nous sommes pour avoir la possibilité d'avancer, de faire les bons choix. D'assumer aussi ses faiblesses et de ne pas se laisser avoir par tous les codes qu'on essaye de nous inculquer. Ce qui compte dans la vie est de savoir qui nous voulons vraiment être. Ainsi on est capables de refuser certaines voies et d'empêcher les autres de faire des choix à notre place.

C'est ce que tu essayes d'appliquer dans ta vie ?
Oui et ce n'est pas forcément évident... Je ne pensais pas du tout que je ferais ce métier. Tu sais, j'ai fais mes études universitaires dans l'histoire de l'art, ce qui n'a rien à voir avec ce avec ce que je fais actuellement. Il fallait lâcher prise, se lancer. Je ne sais pas si cela durera toute ma vie. Mais j'aurais au moins essayé de faire quelque chose qui me passionne. J'aurais tenté de suivre mes envies.





Depuis combien de temps composes-tu, te produis-tu sur scène ?
Cela fait près de deux ans. J'avais commencé à composer de la musique sans ne jamais oser monter sur scène. Je me disais : "jamais de la vie!" À cause de ma timidité... Ça a été un long chemin, un grand travail sur moi-même avant de me lancer, d'oser me produire. Ce n'était pas du tout quelque chose de naturel pour moi. Mais me voilà...

Raconte-nous tes premiers pas dans la musique...
Je n'y connais absolument rien. Je n'ai pas appris le solfège, je n'ai pas pris de cours de guitare, de musique. Je ne suis allé dans aucune école. Je ne sais pas ce qu'est un sol (Elle rit). C'est pour ça aussi que j'ai mis du temps à me lancer, je pensais ne pas être légitime dans ma démarche, dans mon désir.

Comment fais-tu pour décrire à tes musiciens le rendu souhaité de tes chansons ? Parce que tu composes malgré tout...
Oui, j'essaye de mettre des mots sur mes envies, mes émotions. Je le communique par ma manière de jouer, de chanter. Cela a un côté grisant de se dire qu'il n'y a pas de règle. Que l'on peut aller directement de ses émotions à la musique.

Quelles sont tes influences musicales ?
Il y en a vraiment beaucoup mais les trois plus grands sont Stevie Wonder, Paul McCartney et Fela Cuti l'inventeur de l'afrobeat. C'est une musique qui me touche énormément. Son côté lancinant, ses musiciens qui osent et qui assument de jouer un morceau de quatorze minutes. L'état d'esprit et les émotions véhiculées par ce style musical me touchent énormément.

Quelles sont tes motivations aujourd'hui à continuer dans ce métier ?
Le public me pousse à aller plus loin. Je suis extrêmement touchée lorsqu'on me dit que mes chansons ont ému, qu'elles ont pu apporter quelque chose, même s'ils n'ont été que quelques instants de bonheur... Pouvoir les offrir. C'est cela que je veux faire.


Après avoir fait dix-sept premières parties d'Asaf Avidan en 2013 dont une à l'Olympia, elle présente ses premiers titres sur la scène de Zaz durant l'été. Joe Bel, comme son nom l'indique si poétiquement, est touchante de beauté et d'authenticité. Une artiste qui, avec sa voix et sa présence, devrait faire une longue carrière musicale !

Cabaret Frappé : les dernières chroniques concerts

Entretien avec le groupe As Animals à l'occasion du festival Le Cabaret Frappé en concert

Entretien avec le groupe As Animals à l'occasion du festival Le Cabaret Frappé par Lily Rosana
Grenoble, le 25/07/2014
Propulsé tout en haut de l'affiche avec leur titre "Ghosts gunfighters", le groupe As Animals enchaîne les dates de concert depuis la sortie de son premier album éponyme en... La suite

Entretien avec Lou Marco à l'occasion de son passage au festival Le Cabaret Frappé en concert

Entretien avec Lou Marco à l'occasion de son passage au festival Le Cabaret Frappé par Lily Rosana
Grenoble, le 25/07/2014
Lorsqu'on parle de Lou Marco, un terme vient spontanément à l'esprit : éclectique, à cause des mélanges fructueux de soul, d'électro, de pop et de hip hop, de rock que l'on... La suite

Entretien avec le groupe St Lô à l'occasion du festival Le Cabaret Frappé 2014 en concert

Entretien avec le groupe St Lô à l'occasion du festival Le Cabaret Frappé 2014 par Lily Rosana
Grenoble, le 23/07/2014
C'est de manière très détendue et tout sourire que le groupe St Lô, composé de Mizz Walidah, iOta, Ton's et DocMau, nous accueille en fin de journée au festival Le Cabaret... La suite

Hugh Coltman / Joseph Arthur and The Lonely Astronauts en concert

Hugh Coltman / Joseph Arthur and The Lonely Astronauts par Jacques 2 Chabannes
Cabaret Frappé Grenoble, le 24/07/2009
" Bienvenue, Welcome, Willkommen ! " (Parlez-moi de Grenoble III) Ce soir, à force de tourner autour des " tout-petits ", des animations prévues à leur effet, et de la... La suite