Accueil Chronique de concert Interview avec Lee Fields & The Expressions à l'occasion du festival Musilac 2017
Lundi 21 août 2017 : 11609 concerts, 24581 chroniques de concert, 5167 critiques d'album.

Interview avec Lee Fields & The Expressions à l'occasion du festival Musilac 2017

Interview avec Lee Fields & The Expressions à l'occasion du festival Musilac 2017 en concert

Musilac, Aix-les-Bains 14 juillet 2017

Interview réalisée le 26 juillet 2017 par Lily Rosana



" La musique et nous sommes faits de la même chose. Nous sommes spirituels avant tout... "

Lee Fields & The Expressions sont en tournée dans toute la France avec leur album " Special Night " sorti en 2016 sur le label " Big Crown ". Avec son cinquième album et presque 50 ans de carrière, Lee Fields chante sur scène ses sentiments avec une émotion palpable, une énergie rare et beaucoup de passion. Rencontre :




"Je m'appelle Elmer Lee Fields. Je suis né en 1951 à Wilson en Caroline Du Nord dans une famille de quatre enfants.

Ma mère nous a élevé mes frères et soeurs et moi avec tout l'amour et la générosité qu'elle possédait. C'était une femme forte avec un grand cœur et du caractère. Je me souviens d'un soir après le travail où elle était rentrée à la maison avec une guitare. J'avais six ans et mon grand frère sept. C'était l'été. La pluie battait son plein sur le toit de la baraque chargée de soleil et nous attendions notre mère avec impatience. À la vue de l'instrument, mon frère et moi avions bondis de joie ! C'était un événement ! Comme elle voyait que l'on se chamaillait un peu pour se la partager, elle nous avait dit : "Boys, plays in turn !" (Jouez à tour de rôle) et c'est ce qu'on a pris plaisir à faire tous les jours pendant des années, lui et moi. Pour elle, le partage était une valeur essentielle.



Elle aimait nous faire chanter lorsqu'on avait de la visite. Avec mon frère, nous reprenions nos morceaux préférés en chœur, ravis de rendre notre mère heureuse, de la voir nous regarder avec autant de fierté dans les yeux. C'était de profonds moments de joie !

La musique est devenue un membre à part entière de la famille. Notre mère avait réussi à la rendre réelle, palpable, importante. Elle nous a appris à l'aimer jour après jour, messe après messe, année après année. Puis le temps est passé et j'ai rencontré le pianiste et producteur Kip Anderson. C'est lui qui fit les arrangements de mon premier disque en 1968. J'avais 17 ans. Nous avons enregistré le morceau dans le studio d'Arthur Smith, là où James Brown avait enregistré son tube " Papa's got a Brand New Bag ". C'était tellement incroyable que j'avais du mal à croire que c'était réel ! Le titre est sorti en 1969. C'était une reprise du tube " Bewildered ". J'étais tellement heureux... C'était fou de se retrouver avec dans les mains son premier 45 tours. Fou et exaltant !



Puis j'ai enregistré " Problems " en 2002, " My World " en 2009, et " Faithful Man " en 2012 avec le label " Truth & Soul ".

Avec ma mère, on se disait souvent qu'un jour, on enregistrerait un album ensemble. Elle avait une voix puissante et intense. Si j'avais su qu'elle partirait si vite, je me serais dépêché de réaliser ce rêve là. Sa perte a été l'instant le plus émouvant que j'ai pu vivre. Lui dédier mon quatrième album, " Emma Jean ", c'était lui redonner vie, encore.

Je crois profondément que la musique et l'esprit sont similaires, que la musique et nous sommes fait de la même chose. Tout d'abord la musique est transparente comme l'esprit l'est aussi. Puis, je ressens la musique comme je ressens la présence de ma mère. Et je trouve que c'est une belle chose.



Très tôt, je me suis rendu compte que je ferais de la musique ma vie, tout simplement parce qu'il me semblait qu'il me manquait quelque chose lorsque je ne passais pas mon temps à y penser, à en faire ou à chanter. En ce qui concerne ma carrière, avec le recul je me dis que tout s'est plutôt bien passé. Évidemment, je savais que ce serait dur. J'en avais conscience alors même que je n'étais qu'un gamin. Je savais que comme je nageais à contre-courant de la société de l'époque, je devais me préparer à un long périple. Je savais que le chemin serait long et qu'il me faudrait être tenace. C'est pour cela que je n'ai pas cédé à la peur, à la drogue ou même à l'auto-apitoiement. Parce que ces choses là te retirent ta force. Te tuent à petit feu. Non, plus c'était difficile et plus je me battais. Plus je me battais, et plus je devenais zélé. Et plus je devenais zélé, plus je devenais celui que je rêvais de devenir. Un artiste, un musicien et aussi un homme de foi...

J'ai eu de la chance d'avoir pu rencontrer mes héros musicaux comme James Brown, Solomon Burke, Wilson Picket, Billy Stuart, de m'être accompli, d'avoir réaliser mes rêves... Ce sont des souvenirs précieux que je garde encore aujourd'hui en moi.

Mais le plus beau reste à venir. Chaque jour apporte de meilleurs souvenirs que ceux de la veille. C'est cela que je veux chanter : la beauté du présent, la force de demain ! "




Musilac : les dernières chroniques concerts

Interview d'Olivia Ruiz dans le cadre du festival Musilac 2017 en concert

Interview d'Olivia Ruiz dans le cadre du festival Musilac 2017 par Lily Rosana
Musilac, Aix-les-Bains, le 04/08/2017
On la connaît en chocolat, sublimée d'une vieille caboche, danseuse étoile, réalisatrice fantastique, écrivaine de maux tendres, poète mage et enfin douce maman. Le 18 novembre... La suite

Jamiroquai, Sting, Phoenix, Texas, Julien Doré, Kery James, Justice, Vianney, Petit Biscuit, LP, Olivia Ruiz, Lee Fields, Last Train, Cocoon, Royal Republic, Calypso Rose, Birdy, Lulu Gainsbourg... (Festival Musilac 2017)   en concert

Jamiroquai, Sting, Phoenix, Texas, Julien Doré, Kery James, Justice, Vianney, Petit Biscuit, LP, Olivia Ruiz, Lee Fields, Last Train, Cocoon, Royal Republic, Calypso Rose, Birdy, Lulu Gainsbourg... (Festival Musilac 2017) par Lily Rosana
Aix-Les-Bains, le 13/07/2017
"Les 15 ans de Musilac !", "Déjà !" diront les musilakiens de la première heure. "Seulement !" crieront les gourmands. J'ai eu la chance de pouvoir être spectatrice des 4 jours... La suite

Interview de Selim alias Joseph Chédid à propos de l'album Maison Rock en concert

Interview de Selim alias Joseph Chédid à propos de l'album Maison Rock par Lily Rosana
Festival Musilac, le 14/11/2016
Brun, grand, sensible, rockeur, amoureux, gentleman, artiste, éclectique, bosseur, père, musicien, compositeur, auteur, interprète. Si son identité est multiple et marquée par... La suite

Interview du groupe Synapson dans le cadre du festival Musilac 2016 en concert

Interview du groupe Synapson dans le cadre du festival Musilac 2016 par Lily Rosana
Festival Musilac à Aix-Les-Bains, le 18/07/2016
D'origine parisienne, ce duo composé d'Alexandre et de Paul revendique un état d'esprit "dandy chic" et décalé, qui se manifeste au travers d'une musique teintée de jazz, et... La suite

Lee Fields : les dernières chroniques concerts

Jamiroquai, Sting, Phoenix, Texas, Julien Doré, Kery James, Justice, Vianney, Petit Biscuit, LP, Olivia Ruiz, Lee Fields, Last Train, Cocoon, Royal Republic, Calypso Rose, Birdy, Lulu Gainsbourg... (Festival Musilac 2017)   en concert

Jamiroquai, Sting, Phoenix, Texas, Julien Doré, Kery James, Justice, Vianney, Petit Biscuit, LP, Olivia Ruiz, Lee Fields, Last Train, Cocoon, Royal Republic, Calypso Rose, Birdy, Lulu Gainsbourg... (Festival Musilac 2017) par Lily Rosana
Aix-Les-Bains, le 13/07/2017
"Les 15 ans de Musilac !", "Déjà !" diront les musilakiens de la première heure. "Seulement !" crieront les gourmands. J'ai eu la chance de pouvoir être spectatrice des 4 jours... La suite

Lee Fields and the Expressions en concert

Lee Fields and the Expressions par Lebonair
Le Trabendo, Paris, le 04/11/2014
Lee Fields, qui est l'artiste que l'on surnomme depuis des décennies "Le petit James Brown", est repassé en cette fin d'année en France lors d'une courte tournée de 6 dates et... La suite

Lee Fields & The Expressions en concert

Lee Fields & The Expressions par Chandleur
Trabendo, Paris, le 04/11/2014
A la fin du show, Lee Fields tombe sa veste rouge aux manches lamées d'argent, et arpente la scène, son ring, heureux, le regard un peu hagard, comme un boxeur qui a enfin... La suite

Soundgarden, Magic Numbers, Birth Of Joy, Connan Mockasin, St. Paul and the Broken Bones, Royal Blood, Lyenn, Lee Fields, Warpaint, Dum Dum Girls, Johnny Winter, Heymoonshaker, Lys, Lo'Jo, Superpoze, Ume, Hospital Ships... (Festival South By Southwest - SXSW 2014) en concert

Soundgarden, Magic Numbers, Birth Of Joy, Connan Mockasin, St. Paul and the Broken Bones, Royal Blood, Lyenn, Lee Fields, Warpaint, Dum Dum Girls, Johnny Winter, Heymoonshaker, Lys, Lo'Jo, Superpoze, Ume, Hospital Ships... (Festival South By Southwest - SXSW 2014) par Keeponrocking
Austin, Texas, le 15/03/2014
Mardi 11 mars 2014 : Premier jour du festival musical pour ce SXSW 2014. La ville d'Austin, Texas, est déjà bondée depuis plusieurs jours, prise d'assaut par le... La suite