Accueil Paris La Machine du Moulin Rouge - Paris 18eme
Mardi 21 novembre 2017 : 11649 concerts, 24724 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.
La Machine du Moulin Rouge - Paris 18eme

La Machine du Moulin Rouge - Paris 18eme

90 Bd de Clichy
75018 Paris
Métro : Place de Clichy/Blanche

Plus d'info :

2500 places

La Machine (ex-Loco), espace de concerts, danses, découvertes et jeux musicaux situé au coeur du 18ème !
Le lieu rebaptisé "La Machine du Moulin Rouge", redevient donc une véritable salle de concert conventionnée SCPP (750 pl.) avec au sous-sol, "La chaufferie" (400pl.) et à l'étage, un bar américain (250 pl.). Trois espaces distincts desservis par un grand hall et pouvant être réunis lors d'évènements exceptionnels (1 250 pl). Les 3 espaces sont ouverts à la location pour des concerts ou événements privés.
Plan d'accès

La Machine du Moulin Rouge - Paris 18eme : les prochains concerts

Je.

23

Nov.

2017

Jok'air
19H30 25.00 €

Sa.

02

Déc.

2017

We Are The 90's #97
23H30 16.5 €

Ve.

08

Déc.

2017

Insomnia
23H59 13.5 €

Me.

13

Déc.

2017

Dirkschneider
19H00 29.70 €

Sa.

17

Fév.

2018

The Underachievers
19H30 28.6 €

Me.

07

Mars

2018

Satyricon en concert
Satyricon
Satyricon
19H00 29.70 €

La Machine du Moulin Rouge : les dernières chroniques concerts 28 avis

Trisomie 21

Critique écrite le 18 novembre 2017, par Vv

la Machine du Moulin Rouge, Paris 17 novembre 2017

Trisomie 21 en concert

À chaque fois, Paris me remet a ma place dans la société : sur le bas coté, insignifiant, indésirable. La vie au pas de course, tête baissée, des autochtones, empêche l'estropié de rejoindre les autres fourmis sur le sentier... Le séjour est moins cauchemardesque que le précédent : à choisir entre souffrance physique ou psychologique, j'ai choisi la première. Bon choix, sur mes béquilles, j'ai des airs de docteur Octopus du pauvre, mais au moins, on me voit un peu plus, comprendre on me bouscule comme une personne valide. Quelle illusion de nous croire plus évolués que les bêtes, notre fonctionnement est exactement pareil, la seule différence, c'est que les animaux ne connaissent pas l'hypocrisie... Ce soir, Trisomie 21 à la Machine du Moulin Rouge. Histoire confidentielle des groupes cultes, ceux dont la mèche n'a pas eu le temps d'atteindre le bâton de dynamite, malgré toutes leurs flagrantes qualités artistiques. Le critique gland (pléonasme) les mettra dans la catégorie new wave, voire post-rock, pour les plus snobs d'entre eux. Pénétration dans l'ex-salle à cancan. À l'intérieur, on y voit ces fameux imperméables verts, contenants des tourmentés hululants, ces engins tristounets qui enrageaient... Lire la suite

Chinese Man feat. MC Taiwan, Tumi, Mr Raf, ... (Racing with the Sun)

Critique écrite le 11 novembre 2012, par Pirlouiiiit

La Machine du Moulin Rouge, Paris 08 novembre 2012

Chinese Man feat. MC Taiwan, Tumi, Mr Raf, ... (Racing with the Sun) en concert

Venu à Paris pour deux jours de boulot intense, me voici finalement libéré dès jeudi soir ... du coup aucune hésitation je file du côté de Pigalle. Pour le cas où j'en aurais eu le temps j'avais fait une demande d'accréditation pour le concert des Ogres de Barback au Trianon et quelques jours avant ce sont les Chinese Man qui nous ont proposé de couvrir la dernière date de leur tournée Racing with the sun à la Machine du Moulin Rouge. Comme je ne sais jamais trop quoi choisir, que les deux salles sont à quelques centaines de mètres et que les horaires étaient compatibles (20h pour les Ogres, 21h30 pour les chinois) j'ai naturellement décidé de faire les deux, en commençant par l'apéro de Chinese Man à la Machine. Rouleaux d'étés, petits verres en plastiques avec du quinoa, des chips à la crevette (thème obligée) et des boissons payables en jetons librement disponibles sur le bar (où est l'embrouille ? se dit on au départ) avec en fond sonore et visuel un concert filmé des Chinese Man (le CD/DVD live dont on fête la sortie ce soir). Vers 20h50 je file - la longue file qui était déjà là à mon entrée s'est densifiée - direction le Trianon (cf autre chronique) dont je reviens à 21h40, alors que les Chinese sont sur scène depuis une... Lire la suite

Rhymesayers European Tour : Grieves & Budo + Blueprint + Brother Ali + DJ Rare Groove + Evidence + Atmosphere

Critique écrite le 27 novembre 2011, par Stéphane Pinguet

La Machine du Moulin Rouge, Paris 9 novembre 2011

Rhymesayers European Tour : Grieves & Budo + Blueprint + Brother Ali + DJ Rare Groove + Evidence + Atmosphere en concert

La voilà la soirée Hip Hop qu'il ne fallait pas rater cette année, c'était le mercredi 9 novembre 2011 à la Machine du Moulin Rouge, le Rhymesayers European Tour. Pour ceux qui ignorent ce qu'est Rhymesayers, voilà un bref résumé : créé en 1995 par Sean "Slug" Daley, Anthony "Ant" Davis, Brent Sayers et Musab Saab et originaire de Minneapolis, le label devient avec les années LE label de hip-hop U.S. à suivre. Voilà pourquoi l'annonce de cette tournée européenne avec cette date unique en France était la meilleure chose qui pouvait arriver chez tout les amateurs de hip-hop indie. Une affiche alléchante avec Grieves, Blueprint, Brother Ali, Evidence et bien sûr Atmosphere ! Avec en prime un excellent Dj pour animer la salle entre les sets. Grieves & Budo La soirée commence tardivement (22h quand même) avec l'arrivée du jeune Benjamin "Grieves" Laub sur scène, récente signature du label. Le talentueux Mc vient ici défendre son album "Together/Apart", sorti quelques mois plus tôt. Accompagné de Budo sur scène, son pote multi-instrumentiste (une véritable pile électrique) et surdoué. Le duo enchaîne les titres, de véritables tubes, à toute vitesse, de "On The Rocks", à "Bloody Poetry", et son superbe solo de trompette en passant... Lire la suite

Chokebore + Team Ghost

Critique écrite le 02 novembre 2011, par Pierre Andrieu

La Machine du Moulin Rouge, Paris 31 octobre 2011

Chokebore + Team Ghost en concert

Galvanisé par la présence d'un public fervent et gonflé à bloc par la réussite d'un EP flambant neuf intitulé Falls Best (Vicious Circle, 2011), le groupe de punk hardcore 'n pop Chokebore a cassé la baraque à la Machine du Moulin Rouge à Paris, le 31 octobre 2011 : prestation scénique irréprochable, enfilade de titres ultra marquants, création de montagnes russes émotionnelles avec l'alternance de titres lancinants et de décharges soniques, attitude " normale " et chaleureuse avec les cohortes de fans... Respect, Messieurs ! Loin de toute hype et de tout calcul marketing, on est resté simple chez Chokebore : pas de déguisements extravagants, pas de poses de stars - les musiciens montent eux-mêmes leur matos avant le show... -, pas de ragots people pour faire monter la sauce... Très intelligemment, le groupe se ménage de longues plages de "repos" pour placer au centre de tout sa passion pour la musique et ainsi trouver du plaisir aux retrouvailles après tant d'années sur les routes (on a encore en mémoire les concerts donnés en 1996 au Sonic Rendez-Vous à Clermont-Fd et en 2002 à la Coopé, dans la même ville). Et si l'on en juge par le concert sec, tranchant, inspiré et sauvage offert au public parisien pour la soirée... Lire la suite

Triggerfinger l'interview

Interview réalisée le 25 juin 2011, par Lebonair

Loges de la Machine du Moulin Rouge, Paris 25 juin 2011

Triggerfinger l'interview

Le surpuissant trio belge Triggerfinger nous avez accordés du temps dans la joie et la bonne humeur le 21 mai dernier juste avant leur fantastique concert donné à la Machine du Moulin Rouge à Paris(voir chronique). J'ai trouvé le groupe soudé, drôle, passionné et passionnant. J'espère que vous aurez autant de plaisir de lire cet interview que nous d'avoir passer ce formidable moment avec eux. Concertandco : Je vous ai découvert à la Maroquinerie à Paris en Octobre dernier avec ce soir là, Black Box Revelation également. Voilà la chronique d'ailleurs. Quel souvenir gardez vous de ce concert et notamment de l'accueil euphorique que le public vous a offert ce soir là? Monsieur Paul : C'était vraiment bon, on avait déjà joué 2 ou 3 fois là-bas, on était heureux et surpris aussi. Parce qu'avant, c'était pas mal mais le public ne nous connaissait pas. On avait joué entre autres avec Nashville Pussy, à un de ces concerts à la Maroquinerie mais là, c'était une belle surprise, c'était fort mais ce n'est pas simple en France le rock. Concertandco : C'est sûr, Paul, on n'est pas l'Allemagne, la Hollande ou la Belgique. On n'est pas dans une culture rock ici, pas de médias ou si peu, faut passer à la TV, à Taratata. C'est mieux... Lire la suite

Triggerfinger

Critique écrite le 26 mai 2011, par Lebonair

La Machine du Moulin Rouge Paris 21 Mai 2011

Triggerfinger en concert

Rappelez-vous, je vous avais parlé d'un ovni qui était venu tout dévaster en octobre 2010 à la Maroquinerie dans le 20ème à Paris. Ce jour là, j'avais subi un ravalement de façade des plus intenses. Soyons clair, Triggerfinger m'avait fortement secoué et je faisais de cette performance, un de mes concerts de l'année 2010. Depuis, un nouvel album est sorti "All This Dancin'Around", chroniqué ici et c'était donc l'occasion de les revoir sur scène. Nos Belges d'Anvers ont posé leurs valises à la Machine du Moulin Rouge en ce samedi soir à un pas du métro Blanche. Agréablement surpris du choix de la salle mais une petite crainte est venu pointer son nez, serons-nous nombreux ce soir ? Il est 20h, ça grouille de partout, le trottoir est rempli de monde, de touristes qui s'émerveillent devant le Moulin Rouge et nous, on rentre à la Machine à 10 mètres du Moulin pour un concert qui s'annonce par ailleurs exceptionnel. 20h, c'est bien tôt pour démarrer la soirée dans ce lieu magique où les concerts commencent en général assez tard. C'est qu'on vous a concocté une interview avec le groupe, les amis,qui vous permettra, je l'espère, d'en savoir plus sur le trio. Pour le moment, on va parler de la soirée et nous revenons sur le coup... Lire la suite

Accès