Accueil Le 22 Est / Ouest - Bourges
Mercredi 13 décembre 2017 : 10935 concerts, 24772 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.

Le 22 Est / Ouest - Bourges

22 , rue Henri Sellier
18000 Bourges

Plus d'info :

Le 22 Est / Ouest - Bourges : l'historique des concerts

Ve.

24

Nov.

2017

Les Nuits Decibelles #6 : Davodka / Dooz Kawa / Swift Guad

Sa.

22

Avril

2017

Les Inouis Electro : Baja Frequencia - Aerobrasil - Renoizer - Sorg - Il Est Vilaine - M.a Beat! - Leska

Sa.

22

Avril

2017

Printemps de Bourges  en concert
Clea Vincent - Juniore - Therapie Taxi Printemps de Bourges / Cléa Vincent

Ve.

21

Avril

2017

Les Inouis Chanson

Ve.

21

Avril

2017

Printemps de Bourges 2017 : Part Company - Idles - Pwr Bttm - The Sonics - The Moonlandingz

Je.

20

Avril

2017

Les Inouïs Hip Hop

Je.

20

Avril

2017

Parcels - Coely - Tommy Genesis - Her

Me.

19

Avril

2017

Les Inouïs Rock

Me.

19

Avril

2017

Les Inouïs Rock

Me.

19

Avril

2017

Les Inouïs Rock

Ma.

18

Avril

2017

French Fuse - Pogo Car Crash Control

Sa.

04

Mars

2017

Gerard Baste + Rezinsky + Ed Warner

Le 22 Est / Ouest : les dernières chroniques concerts 41 avis

Idles, The Moonlandingz, The Sonics, PWR BTTM (Printemps de Bourges 2017)

Critique écrite le 08 mai 2017, par Pierre Andrieu

Le 22 d'Auron, Bourges 21 avril 2017

Idles, The Moonlandingz, The Sonics, PWR BTTM (Printemps de Bourges 2017) en concert

Soirée brutale et marquante au 22 d'Auron à l'occasion du Printemps de Bourges, le vendredi 21 avril, avec les surexcités, très excitants et drolatiques hooligans anglais de Idles, les gay lurons borderline de PWR BTTM, les vétérans du garage de The Sonics (ou ce qu'il en reste) et, last but not least, les dangereux tarés emmenés par le malade mental (normal !) de chanteur des excellents Fat White Family, The Moonlandingz... Idles On commence par prendre une monumentale branlée administrée par les auteurs d'un bien nommé premier album intitulé Brutalism, Idles, qui saccagent tout sur leur passage... Impossible de résister à pareille démonstration de punk influencé par The Fall et Art Brut quand elle est, en plus, administrée par un gang de sauvageons " dirigés " par un chanteur ultra violent, l'intenable Joe Talbot. Le mec hurle comme un putois punk, se jette partout, boit beaucoup (mais offre le contenu d'une bouteille entière de Jack Daniels au public... ) et essaie de faire le plus le con possible, en poussant son guitariste pour chanter dans son micro, en se roulant par terre, en blaguant sur l'homosexualité de leurs potes de PWR BTTM (dont un des membres passe une tête depuis les backstage) etc etc. Comme le mec... Lire la suite

Mikhael Paskalev (Le Printemps de Bourges 2014)

Critique écrite le 29 avril 2014, par Pierre Andrieu

Le 22, Bourges 25 avril 2014

Mikhael Paskalev (Le Printemps de Bourges 2014) en concert

Vendredi 25 avril 2014, le Printemps de Bourges se poursuit en soirée dans la moiteur du 22 avec le réjouissant concert de Mikhael Paskalev, un flamboyant songwriter d'origine norvégienne se produisant en live avec son groupe, à la grande joie du public présent... Il faut dire que le mec et ses chansons font très bonne impression dès le premier rendez-vous : en partant de country folk songs chantées tel un Bob Dylan nordique un peu zinzin, Mister Paskalev déraille joliment vers un indie rock & folk joliment foutraque et bricolo... Dans le set proposé à Bourges, l'assistance a donc droit à de la guitare sèche et à de la trompette, mais aussi à des parties de guitares rock 'n roll et à des envolées de chœurs féminins et de pedal steel guitar enchanteresse. Il est permis de penser un petit peu à l'esprit de liberté frappadingue qui règne dans les œuvres enregistrées et les concerts d'I'm From Barcelona ! Comme les faux Espagnols cités à l'instant, Mikhael Paskalev et sa troupe de gais lurons doués offrent sans compter une musique débridée et festive tout en étant bien... Lire la suite

Pegase (Le Printemps de Bourges 2014)

Critique écrite le 28 avril 2014, par Pierre Andrieu

Le 22, Bourges 25 avril 2014

Pegase (Le Printemps de Bourges 2014) en concert

Juste après le très beau cadeau offert au Printemps de Bourges 2014 par les Tindersticks - un concert divin à la Cathédrale de Bourges -, direction le 22 pour assister à la fin de la soirée éclectique prévue dans cette salle où se déroulent les soirées les plus chaudes du festival... Et grâce à cette donne idée de descendre de la butte de Bourges, on a pu voir le très bon groupe français Pegase à l'œuvre ! Emmené par un chanteur androgyne à mèche et t-shirt hype, ce combo composé de jeunes gens modernes et sensibles originaires de Nantes délivre une électro pop psyché shoegaze du meilleur effet... En gros l'on peut dire que Pegase évolue dans une galaxie où se rencontreraient Depeche Mode, David Bowie, Beach House, Jarvis Cocker et Pulp, mais pas que et entre autres. Voix haut perchées et/ou susurrées, chœurs divinement élégiaques, synthétiseurs rétro futuristes utilisés comme il faut (pour planer), guitare psychédélique, batterie complètement folle et basse méga groovy baby (à signaler : le bassiste danse comme un dingue tout en assurant comme une bête). Hyper soudé, carrément carré (ça fait beaucoup, je sais), ravi de jouer sur scène, concentré mais souriant et démontrant un enthousiasme communicatif, le... Lire la suite

Savages + Lescop + Tomorrow's World + Bot'Ox + Thomas Azier (Printemps de Bourges 2013)

Critique écrite le 23 mai 2013, par Pierre Andrieu

Le 22 d'Auron, Bourges 26 Avril 2013

Savages + Lescop + Tomorrow's World + Bot'Ox + Thomas Azier (Printemps de Bourges 2013) en concert

Vendredi 26 Avril 2013, Printemps de Bourges, après le beau temps idyllique des premiers jours du festival voici venue la pluie battante aujourd'hui, ce qui entraîne un retard d'une heure au démarrage pour la soirée prévue au 22 d'Auron... Thomas Azier Avec sa voix hyper maniérée se posant sur des comptines électro pop, Thomas Azier nous prend un peu à froid dès le début des hostilités live.. Malgré une mauvaise première impression (mais pourquoi en fait-il autant au micro, pourquoi ? se demande-t-on... ), on décide d'essayer de rester pour se familiariser avec l'univers de cet artiste allemand. Las, rien n'y fait, même si le gars fait de gros efforts pour réchauffer l'atmosphère - très froide pour cette ouverture - avec ses synthés robotiques et ses vocalises torturées, on n'arrive pas à rentrer dans son truc... Bot'Ox Le groupe français Bot'Ox, qui remplace Chet Faker, délivre, lui, un mini set plutôt convaincant dans le style électro pop disco rock funky... Impossible de ne pas s'apercevoir que ça groove sévère et que les morceaux sont - bien - bâtis pour bouger son booty sur le dancefloor en compagnie de jeunes femmes et/ou de jeunes hommes énervés positivement. Même si le groupe au grand complet est... Lire la suite

Efterklang + Mac Demarco + Melody's Echo Chamber + Rich Aucoin (Printemps de Bourges 2013)

Critique écrite le 21 mai 2013, par Pierre Andrieu

Le 22 d'Auron, Bourges 25 Avril 2013

Efterklang + Mac Demarco + Melody's Echo Chamber + Rich Aucoin (Printemps de Bourges 2013) en concert

Jeudi 25 Avril 2013, Printemps de Bourges, après The Liminanas et JC Satan au 22 d'Auron dans l'après-midi et Biolay au W en début de soirée, rendez-vous au 22 d'Auron à Bourges avec une belle programmation entre rock indé et électro pop... Mac Demarco On arrive pour Mac Demarco, un genre de gros branleur canadien jouant une indie pop rock 'n punk jazz du meilleur effet... Avec ses airs de gamin ricain jovial car ravi de jouer en France, Mr Demarco est immédiatement sympathique. Comme ses chansons, au premier abord assez bizarres (un cocktail de pop 'n jazz joué façon punk slacker Lo Fi) mais rapidement séduisantes. Secondé par un groupe assez pro dès qu'il s'agit d'avoir une attitude plus que décontractée (le deuxième guitariste semble dormir sur scène... ), Mac Demarco chante d'une voix nonchalante et ponctue ses interventions avec des coups de guitare fort à propos. C'est frais, très décalé et truffé de petites trouvailles mélodiques qui ne payent pas forcément de mine mais qui sont toujours hyper accrocheuses. Mac Demarco, un Monsieur à découvrir... Melody's Echo Chamber Aperçu aux Transmusicales de Rennes fin décembre 2012 à l'occasion d'une bonne prestation, le groupe Melody's Echo Chamber est... Lire la suite

The Liminanas + JC Satàn (Les Inouïs du Printemps de Bourges 2013)

Critique écrite le 26 avril 2013, par Pierre Andrieu

Le 22 d'Auron, Bourges 25 Avril 2013

The Liminanas + JC Satàn (Les Inouïs du Printemps de Bourges 2013) en concert

Programmés le Jeudi 25 avril 2013 en début d'après midi au 22 d'Auron à l'occasion des Inouïs du Printemps de Bourges (le nouveau nom des fameuses découvertes), les deux groupes français The Liminanas et J.C. Satàn ont provoqué deux orgasmes musicaux de fort bon aloi, l'un rock garage psyché yéyé et l'autre punk 'n blues garage noise... Chronique excitée : The Liminanas Le concert des Liminanas commence très fort : une ligne de basse à la fois rock 'n roll, ronde et proéminente qui titille la curiosité, un tambourin qui claque la fesse droite bien ferme de la chanteuse, et hop, c'est parti, on est dans l'ambiance rock 'n pop yéyé garage. Le groupe, outre un bassiste impeccable et une bandante chanteuse (putain, quel déhanché ! elle ondule son corps comme pendant l'acte d'amour... ), compte également en son sein un organiste tripant, une batteuse qui cogne comme il faut et un guitariste roi du riff qui tue et du solo qui fait plaisir... Ah oui, on allait oublier, la vocaliste, en plus des qualités fort finement listées à l'instant, chante très bien, d'une voix sexy et marquante. Avec tous ces ingrédients, le set proposé par The Liminanas est envoyé à la perfection : les titres excitants et bien foutus se... Lire la suite

Accès