Accueil Carre Belle Feuille - Carre Club - Boulogne Billancourt
Jeudi 23 novembre 2017 : 11709 concerts, 24728 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.

Carre Belle Feuille - Carre Club - Boulogne Billancourt

60 rue de la Belle Feuille
92100 Boulogne Billancourt

Plus d'info :

Carre Belle Feuille - Carre Club : les dernières chroniques concerts 3 avis

Ty Segall Band + Chain and The Gang (festival BBMix 2012)

Critique écrite le 28 novembre 2012, par M. Burnain

Carré Belle Feuille, Boulogne Billancourt 24 novembre 2012

Ty Segall Band + Chain and The Gang (festival BBMix 2012) en concert

Réputé pour sa programmation exigeante, le festival BBMix attire pourtant un public plus nombreux chaque année. La soirée de samedi affichait tout simplement "Sold Out". Point de rendez-vous: La luxueuse salle du carré belle feuille. Des fauteuils rouges qui sentent Nicole Croisille et la maison de retraite, une atmosphère digne des pires expos d'art contemporain, bref rien de bien rock'n roll. Et pourtant, tout comme l'amour atteint son paroxysme dans le lit des parents, et que les meilleures cigarettes se fument dans les toilettes du lycée, il est toujours exaltant d'entendre le rock'n' roll dans les endroits qui ne s'y prêtent pas. Ce soir, pendant Ty Segall, on a même cru que ces sages filles et garçons allaient se mettre à casser les sièges, comme au temps des yéyés. Chain and The Gang : " They told me that Paris was the city of light. They told me Paris was the city of art. Well... Tonight, it's Not true. Tonight Boulogne Billancourt is". C'est par cette incantation, façon pasteur de secte, que Ian Svevonius débuta le show rockn'rollmarxistospirituel dont il est le chef d'orchestre. Accompagné au chant par une jolie demoiselle, et épaulé par un trio basse-guitare- batterie tellement nerd qu'il ferait passer le... Lire la suite

Radio Dept. + The Raincoats + Young Michelin + The Notes (Festival BBMix 2010)

Critique écrite le 07 décembre 2010, par Pierre Andrieu

Carré Belle-Feuille, Boulogne Billancourt 27 novembre 2010

Radio Dept. + The Raincoats + Young Michelin + The Notes (Festival BBMix 2010) en concert

Après une bonne première soirée au très recommandé festival BBMix à Boulogne Billancourt la veille (avec les super psychédéliques The Warlocks en tête d'affiche... ) place aux concerts de The Raincoats, Radio Dept., Young Michelin et The Notes en ce samedi 27 novembre 2010 hivernal et particulièrement triste... The Notes Arrivé sur le dernier morceau des statiques et timides anglais de The Notes, l'impression qui prévaut est une sorte de fraicheur glaciale typique du post punk. Au menu délicieusement famélique : voix suave torturée, guitare squelettique, basse basique, c'est minimalisme à tous les étages, et ça appelle d'autre écoutes en live, rapidement ! Young Michelin Juste après, Young Michelin provoque de nombreux départs furibards dans le public... Il faut dire que le grand écart entre les bons morceaux instrumentaux de surf rock mâtiné de post punk à la Cure et The Pastels et les titres de pop New Wave chantés en français tel un Nicola Sirkis du pauvre (c'est dire !) est assez déroutant, voire effrayant ! La bonne impression laissée par les côtés kitch et directs des titres sans parties vocales est annihilée en un instant dès que le chanteur s'approche du micro avec sa voix maniérée, affectée et... Lire la suite

The Warlocks + Bonaparte + Bobby Conn (Festival BBMix 2010)

Critique écrite le 27 novembre 2010, par Pierre Andrieu

Carré Belle-Feuille, Boulogne-Billancourt 26 novembre 2010

The Warlocks + Bonaparte + Bobby Conn (Festival BBMix 2010) en concert

Première soirée réjouissante, roborative et rafraichissante à l'occasion du très conseillé festival BBMix au Carré Bellefeuille à Boulogne-Billancourt avec les concerts de Bobby Conn, un excentrique groupe punk 'n soul glam barré composé de fous furieux en treillis, de Bonaparte, une troupe punk 'n cirque extrême et surtout le très attendu show magistralement psyché de The Warlocks, brillants disciples du Velvet Underground ! Bobby Conn Vision surréaliste que celle proposée à notre arrivée au Carré Belle-Feuille alors que la prestation de Bobby Conn a déjà débuté : un théâtre pouvant contenir 600 personnes assises, un public un peu endormi et, perdus sur l'immense scène, cinq musiciens hystériques et poseurs qui défouraillent du punk rock débridé habillés en soldats... Ouch ! C'est Bobby Conn (chanteur, guitariste pétant le feu et ayant de faux airs de Mick Jagger jeune) et sa troupe de musiciens : un batteur acharné sur ses fûts, une violoniste qui colore joliment le son, un organiste qui se contorsionne comme un dingue et, enfin, un bassiste qui sait ce qu'il faut faire pour groover. Si la tonalité est souvent punk et rock, le combo de Chicago aime à expérimenter en ajoutant des lichettes de soul pop glam, de la... Lire la suite

Accès