Accueil Marseille - Aix Les Arènes - Arles
Vendredi 15 décembre 2017 : 10893 concerts, 24776 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.

Les Arènes - Arles

Rond Poind des Arenes
13200 Arles

Plus d'info :

3 500 places

Plan d'accès

Les Arènes - Arles : les concerts

Il n'y a pas concert actuellement annoncé dans ce lieu.

Les Arènes - Arles : l'historique des concerts

Me.

22

Juillet

2015

Kendji Girac

Ve.

26

Juin

2015

Chico & The Gypsies

Me.

06

Août

2014

Anthony Joubert

Sa.

13

Juillet

2013

Saboï

Je.

27

Juin

2013

Gipsy Kings

Ma.

26

Juillet

2011

Christophe Maé + Namaste

Je.

21

Avril

2011

Le Philharmonique de la Roquette

Di.

22

Juillet

2007

Sacrée Provence ! Le costume dans tous ses états

Sa.

21

Juillet

2007

Ve.

03

Fév.

2006

Guylaine Renaud en concert
Guylaine Renaud Guylaine Renaud

Les Arènes : les dernières chroniques concerts 9 avis

Noird Désir + Hawksley Workman

Critique écrite le 22 juillet 2004, par Nico

Arenes d'Arles 23 juillet 2002

Que de choses à dire sur ce concert!!!! J'ai découvert Hawksley Workman ce soir-la au milieu de ces magnifiques arènes. C'est un furieux, qui met une peche d'enfer au public. Il enchaine sur n'importe quel instrument et fait claquer sa voix. Depuis je suis bien fan. Je crois qu'il y avait autant de fan d'Hawskley que de Noir Des ( j'exagere un peu ms c presque vrai) On était bien chaud pour accueillir Noir Des... Et voila Dupain.... Dupain craint degun. Je peux vous dire que le public... Lire la suite

Ayo + Ilene Barnes

Critique écrite le 27 septembre 2007, par july

Arenes d'Arles 24/07/2007

Le concert est annoncé à 19h3O. Vraiment tôt pour un concert d'été quand même. J'n'aurai pas du me faire avoir car même si du coup je suis vraiment devant à l'heure, j'ai attendu 2h les artistes. En effet 21h30 c'est plus "raisonnable". Heureusement que le site choisi par les Escales du cargo dans le théâtre antique d'Arles est déjà un spectacle en lui-même ! Ilene barnes arrive avec ses deux musiciens (basse et percussions). Son charisme est indéniable. Elle ne peut pas renier ses origines indiennes, africaines, irlandaises. Sa taille et son coffre justifient cette voix sortie de nulle part, tantôt suave, tantôt grave, tantôt puissante ou caressante. Tout ce métissage donne des chansons sortie de ses tripes comme Eah omm sur ses origines... Lire la suite

Moussu T E Lei Jovents + Oaï Star + Massilia Sound System

Critique écrite le 21 août 2005, par Caro et Ben

Arènes - Arles 27/07/2005

Le site dans lequel se passa le concert était vraiment agréable! les gens étaient super sympa, de tout âge, ambiance bon enfant! La comedie provençale a debuté avec Moussu T E Lei Jovents qui dès le début plante le décor (au sens propre comme au figuré) de la rade de la ciotat. Un banjo, une baterie, du chant (avé l'accent comme il se doit) et un lecteur de CD nous emmenne faire un tour du côté de... Lire la suite

Noir Desir

Critique écrite le 03 août 2002, par Séb

Arenes d'Arles 23 juillet 2002

La pleine lune est apparue au-dessus des arênes au premier morceau de Noir Désir. Au moment où on était tous des européens (putain, c'était vachement bien), elle était à la verticale de la scène. C'est super organisé comme concert, non ? No comment sur Hawksley Workman, un showman terrible qui donne sur scène une sorte d'opéra rock où tout s'enchaîne, où la tension... Lire la suite

Hawksley Workman+Noir Désir

Critique écrite le 26 juillet 2002, par ange

Arènes d'Arles 23 juillet 2002

Quoi, serais-je la seule à être venue voir ce cher Hawksley? (mais aussi beaucoup pour revoir Noir Désir quand même...) Non, déjà j'aperçois des silhouettes en liesse porter tant bien que mal le t-shirt à son effigie vendu à même l'entrée des arènes (site magnifique soit dit en passant...). Et puis il y a Jeff en fond, la soirée n'en saurait être que douce (merci à la... Lire la suite

Noir Désir + Hawksley Workman + Dupain

Critique écrite le 24 juillet 2002, par Ed Dazuntski

Arènes d'Arles 23 Juillet 2002

C'est Hawksley Workman qui a ouvert le bal vers 21h, un peu fatigué il faut l'avouer et avec un gros problème de son. Mais malgré cela, il a mis tout le monde dans le bain assez rapidement, avec sa voix "extra-ordinaire" et son excentricité. Son show à l'américaine terminé, il a laissé la place à Dupain. Là, comme d'habitude, les gens qui viennent voir Noir Dez et qui sont plus ou moins majoritairement des monomaniaques du groupe légendaire, n'ont fait aucun cadeau au petit groupe Marseillais pourtant plein de talent, de joie de vivre et de bonnes intentions. Dupain, c'est toujours pareil, soit tu restes passif, tu subis et tu t'emmerdes profondément soit tu... Lire la suite

Accès