Accueil Paris Batofar - Paris 13eme
Jeudi 26 avril 2018 : 10527 concerts, 24960 chroniques de concert, 5211 critiques d'album.

Batofar - Paris 13eme

11 quai François Mauriac
75013 Paris

Plus d'info :

Metro Grande Bibliotheque

Plan d'accès

Batofar - Paris 13eme : les concerts

Il n'y a pas concert actuellement annoncé dans ce lieu.

Batofar - Paris 13eme : l'historique des concerts

Sa.

03

Fév.

2018

Closing Party

Ve.

02

Fév.

2018

Wang Wen

Ve.

02

Fév.

2018

Thk

Ve.

02

Fév.

2018

Athletic Knights W/ Ploy / Ossia / Cera Khin / Marcorosso

Je.

01

Fév.

2018

Meaculpa

Me.

31

Janv.

2018

The Midnight Ghost Train (Annulé)

Me.

31

Janv.

2018

The Midnight ghost train

Sa.

27

Janv.

2018

Dub Party Vol.2 Fulldub / Khoe-wa / Pohy'n'bluntsman

Ve.

26

Janv.

2018

Dear Criminals #folk

Ve.

26

Janv.

2018

Odditorium #4 : Allaby, Bedders, Otezuka, Nikita, Spootnik

Je.

25

Janv.

2018

New's Cool X Eradys : Animal Holocaust, Monsieur Nobody, Matrheim, Trym

Sa.

20

Janv.

2018

Funk Da Boat : E Da Boss, Dj Suspect, Gones The Dj

Batofar : les dernières chroniques concerts 15 avis

NASHVILLE PUSSY + Partouzzzze Bastards

Critique écrite le 01 février 2017, par Abigail Darktrisha

Batofar, Paris 29 janvier 2017

NASHVILLE PUSSY + Partouzzzze Bastards en concert

Dans les nuits parisiennes en cette fraîche saison, quoi de mieux pour se réchauffer qu'une affiche 100% rock'n'roll dans un lieu intimiste comme péniche du Batofar, salle incontournable des soirées live ? Partouzzzze Bastards En ouverture des sudistes de Nashville Pussy, les très français et locaux de Partouzzzze Bastards - attention à l'orthographe ! Issus d'univers musicaux variés, et, comme ils le précisent eux-mêmes : "quoi de plus imagé qu'une partouze pour illustrer un mélange des genres". C'est donc dans la veine de groupes tels que Queen of the Stone Age, Foo Fighters, Electric Mary ou encore Slash que le combo de quatre musiciens délivrera un rock très américain et jovial afin de chauffer la péniche du Batofar. Un set de 30 minutes, carré et rythmé, qui sera bien accueilli par le public. Le groupe arrivera sur une reprise d'Electric Mary avant d'enchainer avec quelques compos. Fan de Motorhead, le groupe exécutera également en hommage à Lemmy Kilmister une reprise du titre "R.A.M.O.N.E.S", précisant par la même que Motorhead n'est pas une marque de vêtements. Petite allusion surement due au nombre de tee-shirts non officiels et fabriqués en Asie qui poussent un peu partout et dont certains jeunes portent sans savoir ce que... Lire la suite

Kas Product

Critique écrite le 04 décembre 2014, par Chandleur

Batofar, Paris 3 décembre 2014

Kas Product en concert

En 1ère partie, DEAD, héritiers d'un Bauhaus qui voudraient vous faire danser. Cold wave glacée à la production ultra saturée. Délicieux pour le fond sonore de ma prochaine soirée SM. Mais existe t'il encore un public, suffisamment déprimé pour ressentir la souffrance exprimée par les contorsions du chanteur (mi Daniel DARC-mi Deutsche American Freundschaft)? Sais pas. Mais à en juger par la moyenne d'âge du public. Non. Même leurs copains de fac... Lire la suite

Ras Daniel Ray & Tu Shung Peng et Rod Anton & The Ligerians

Critique écrite le 15 juin 2012, par Lebonair

Le Batofar Paris 7 juin 2012

Ras Daniel Ray & Tu Shung Peng et Rod Anton & The Ligerians en concert

Les amoureux de reggae roots/dub qui ont fait le déplacement jusqu'à la péniche du Batofar sur le quai de Seine dans le 13ème avaient de quoi être heureux en ce jeudi soir. Un cadre idyllique accompagné d' un beau soleil qui finira par pointer son nez après une journée calamiteuse sur ce plan-là et une belle affiche d'artistes émergents avec la présence de Ras Daniel Ray & Tu Shung Peng et de Rod Anton & The Ligerians qui viennent tous deux de sortir un très réussi premier album cette année. Une soirée à 11 euros 80 le billet, ça fait rêver surtout dans une période où pas mal de concerts d'artistes connus faisant de la merde ou n'ayant plus rien à dire, qui sont là que pour faire du fric sont proposés au public avec des tarifs exorbitants. Chacun, il est vrai, est libre de faire ce qu'il veut mais si on se donnait un peu la peine de chercher, de fouiner, d'être curieux, nous serions plus nombreux à supporter des choix guidés par notre coeur et non pas guider par des radios formatés et des labels aseptisés qui supportent des artistes sans saveur. A ce sujet, je vous invite à découvrir cette boîte de promo qui défends avec âme et passion des artistes de qualité, je parle de IWelcome.tv. Ils ont un site alors allez y faire un tour sans... Lire la suite

The Experimental Tropic Blues Band + The Crow and the Deadly Nightshade

Critique écrite le 25 mars 2012, par Coline Magaud

Le Batofar, Paris 15 mars 2012

The Experimental Tropic Blues Band + The Crow and the Deadly Nightshade en concert

Dans le superbe cadre du Batofar s'est déroulée le 15 mars une soirée en deux parties bien distinctes et pour le moins surprenantes... The Crow and the Deadly Nightshade, trio français jouant du blues américain est chargé d'ouvrir pour la tête d'affiche belge. Ils sont jeunes et jouent donc une musique directement inspirée de la musique traditionnelle américaine. Malheureusement, même si les musiciens sont bons et le chanteur correct, un je-ne-sais-quoi manque à ce groupe pour être vraiment crédible en tant que tel. Peut-être est-ce dû à la pression de la date parisienne ou à, il faut bien le reconnaître, l'absence d'un réel public motivé dans la salle, mais quelque part, même si les morceaux sentent assez bon les plaines d'Amérique du nord, on a d'avantage l'impression d'assister à la répète d'un groupe en devenir plutôt qu'à un véritable concert. Certaines chansons parviennent à nous faire taper du pied et imaginer qu'on tient là les prochains bluesmen de la décennie, mais la plupart du temps on imagine ce qu'elles auraient pu être grâce à un peu plus de couille dans leur écriture et composition, insérant ça ou là de vrais solo au bottle-neck ou une ligne de basse qui vous ferait sortir le cœur de la cage thoracique. Le moment est... Lire la suite

Vandaveer + St Augustine

Critique écrite le 26 février 2012, par Pierre Andrieu

Le Batofar, Paris 22 Février 2012

Vandaveer + St Augustine  en concert

Idéale pour larguer les amarres et prendre une très belle mer folk pop rock, l'affiche Vandaveer + St Augustine sur la scène du Batofar à Paris, le 22 février 2012... Le départ est fixé peu après 20 heures, sur le quai François Mauriac, juste à côté de la BNF, on embarque sur le Batofar pour se retrouver en compagnie d'un très nombreux public dans la cale du bateau aménagée en salle de concert intimiste et hyper chaleureuse... St Augustine Premier à jeter l'ancre sur la très haute scène (ce qui permet de voir ce qui se passe sur les planches) du lieu, le Clermontois St Augustine se produit en solo intégral, une occasion idéale de découvrir ses super morceaux en version dépouillée... Bien sûr, le changement est énorme par rapport à la création Kütu Folk Records aux Trans Musicales de Rennes (21 musiciens sur scène) mais François-Régis Croisier possède des atouts qui lui permettent parfaitement de tenir une scène tout seul : une voix magnifique capable d'acrobaties graves ou aiguës, un jeu de guitare folk sobre et marquant, et, last but not least, des morceaux magistralement bien écrits... Ce concert très réussi et apprécié à sa juste valeur par un public visiblement fan, est en plus l'occasion d'assister à la première live de... Lire la suite

Taking Pleasure

Critique écrite le 15 septembre 2010, par Sam

Batofar, Paris 11 septembre 2010

Taking Pleasure en concert

Le Batofar est un tremplin pour ces jeunes groupes qui cherchent à faire écouter leur musique et partager leur monde. Ce samedi 11 septembre, il a accueilli cinq groupes qui ont pour ambition de pouvoir monter sur une plus grande scène plus tard, devant toute une foule prête à les acclamer. Pour cette soirée je n'ai vraiment fait attention qu'à deux groupes : Blush Of Modesty (http://www.myspace.com/blushofmodesty) avec un chanteur déjanté dont le son sonne assez bien, et... Lire la suite

Accès