Accueil Paris La Bellevilloise - Paris
Jeudi 14 décembre 2017 : 10887 concerts, 24773 chroniques de concert, 5188 critiques d'album.

La Bellevilloise - Paris

19-21 , rue Boyer
75020 Paris

Plus d'info :

La Bellevilloise - Paris : les prochains concerts

Di.

31

Déc.

2017

Sa.

10

Fév.

2018

Maleek Berry
20H 22 €

La Bellevilloise : les dernières chroniques concerts 8 avis

Action Bronson

Critique écrite le 16 février 2013, par Monsieur Burnain

La Bellevilloise (Paris) 12 Décembre 2012

Action Bronson en concert

Noël un 12 décembre, c'est le miracle accompli par la Bellevilloise en ce mercredi glacial. Action Bronson aka Santa Claus est venu distribuer de la joie, équipé de sa hotte débordante de phases culinaires, et d'un flow venu de l'espace. Gros, barbu, généreux, joyeux, tout rapproche ce monstre de Brooklyn à l'égérie de Coca. Mais Action est aussi un pimp. Les jeunes filles montent sur scène et le prient de les porter sur ses épaules de grizzly (true story) tandis que les hommes le regardent éberlués. Ce gargantuesque bonhomme est la personnification même de l'expression bon vivant : s'il était un repas de famille (et il en est un), il serait à la fois le père que tu respectes, le cousin qui t'emmène fumer un joint en douce et l'oncle qui fait des blagues de cul. Le concert, bien que long pour un performer solo (une bonne heure et demie), passera en un éclair. Toute la jeune - et néanmoins riche - carrière du chef cuistot sera passée au crible ce soir-là. Le mc se laissera guider par ses humeurs, au grand dam du DJ, dont les plaintes n'entraîneront qu'un barrissement vaguement... Lire la suite

Tech N9ne

Critique écrite le 12 décembre 2012, par Monsieur Burnain

La Bellevilloise, Paris 1er Décembre 2012

Tech N9ne en concert

La Bellevilloise accueillait, en ce samedi 1er décembre, l'immense Techn9ne, qui a élu Paname pour clore sa tournée européenne. Peu connu en France mais adulé par une fanbase dévouée, c'est une énorme star aux Etats-Unis ; une star de l'underground. S'il n'a pas la notoriété d'un Lil Wayne ou de feu 2 Pac, il est archirespecté par tous les poids lourds de la scène Hip Hop ricaine. Les deux précités ont d'ailleurs collaboré avec lui, ainsi que Hopsin et des dizaines d'autres tous aussi célèbres. Une carrière donc rondement menée qui l'a amené à vendre un million d'albums en indépendant (exploit notable) et surtout à durer (quasi-miracle dans l'industrie d'aujourd'hui). Grimé comme à son habitude, le Tech rentre en scène à l'heure avec la ferme intention de transformer cette cave parisienne en sauna suédois. Accompagné de son side kick... Lire la suite

Joey Badass

Critique écrite le 28 novembre 2012, par monsieur burnain

La Bellevilloise, Paris 15 novembre 2012

Joey Badass en concert

Joey Bada$$ Profession: Rappeur Âge: 17 ans Ville d'origine: Brooklyn ( New York) Vous avez ici l'essentiel de ce qu'il faut savoir pour comprendre la musique de Joey. Pur produit de l'école New yorkaise, ce jeune esthète de la rime balance ses phases comme on claquerait un dunk sur un playground de Brooklyn, juste pour l'amour du jeu. Amoureux du Hip-Hop boom-bap des 90's qu'il n'a connu que dans ses couches, Joey n'est pas un simple nostalgique, sa jeunesse et sa candeur transforment ce qui aurait pu être un énième revival en espoir du rap. Il l'a prouvé ce soir à la Bellevilloise, devant un parterre d'internautes conquis par cet enfant de Nas, MF Doom et... Lire la suite

Electric Empire + Six 60

Critique écrite le 28 mai 2012, par Lebonair

la Bellevilloise - Paris 16 mai 2012

Electric Empire +  Six 60 en concert

Electric Empire, la nouvelle petite bombe soul/funk de l'année est venue poser ces valises pour la 1ère fois en France à la Bellevilloise dans le 20ème (juste à côté de la Maroquinerie). Pour parler en deux mots de ce lieu, c'est un endroit qui favorise l'échange culturel, les débats et on y trouve une salle de concert et un restaurant. Je vous conseille donc d'aller y faire un tour. Pour revenir aux Australiens d'Electric Empire, ils viennent juste de sortir leur 1er album le 17 Avril dernier et la chronique du disque se trouve en nos pages. A l'écoute, J'avais été bluffé par la qualité de leur musique et un peu déstabilisée à vrai dire sur certains titres tellement celle-ci ressemble à celle du maître Stevie Wonder du début voire à Prince à la limite du plagiat. En tout cas, beaucoup d'éléments m'ont séduit pour ne pas me priver de cette envie de les découvrir sur scène. Au moment de mon arrivée sur les lieux pour retrouver mes acolytes du soir, la première partie Six 60 termine son set et nous arrivons donc dans la salle une fois leur prestation terminée, dommage pour nous. J'avais tout de même écouté sur disque ce compo venu tout droit de Nouvelle- Zélande qui eux aussi ont sorti leur 1er album (Octobre 2011). Une galette... Lire la suite

Keren Ann + Family Of The Year (concert donné dans le cadre des Nuits Zébrées de Radio Nova)

Critique écrite le 22 février 2011, par Pierre Andrieu

La Bellevilloise, Paris 18 février 2011

Keren Ann + Family Of The Year (concert donné dans le cadre des Nuits Zébrées de Radio Nova) en concert

Un soir de Nuits Zébrées (des concerts gratuits accessibles grâce à des distribuées par Radio Nova), la salle de la Bellevilloise à Paris est un lieu tellement couru qu'il en devient presque inhospitalier. En tout cas assez inconfortable pour apprécier une musique majoritairement douce, comme celle de Keren Ann, qui présentait ici - et en direct à la radio - son excellentissime nouvel album intitulé 101, le vendredi 18 février 2011... Family Of The Year Juste avant la prestation de Keren Ann, la pop rock folk des Californiens de Family Of The Year se charge de chauffer la salle, déjà bondée et peuplée de gens semblant plus attirés par la gratuité et la perspective de rencontres alcoolisées plutôt que par la découverte d'artistes en live... La musique facile d'accès et très consensuelle de Family Of The Year est toutefois idéale pour ce genre d'assistance " bobeauf ". Qui peut ainsi taper dans ses mains à loisir et faire la fête sur les refrains ou les mélodies faciles des artistes américains venus pour rafler la mise. Très rapidement, la musique proposée se révèle assez inécoutable : c'est quasiment toujours la même chanson, il n'y a aucune recherchée d'originalité, seule l'efficacité instantanée semble être recherchée par le... Lire la suite

Guru's Jazzmatazz, Bibi Tanga and the selenites, Dj Psycut, Dj Number Six

Critique écrite le 07 novembre 2009, par Pmjournalist

La Bellevilloise, Paris 3 Novembre 2009

Guru's Jazzmatazz, Bibi Tanga and the selenites, Dj Psycut, Dj Number Six en concert

1ère Chonique de la saison deuxième essai : Au concert d'Oxmo Puccino à Grenoble, il y a quelques semaines, je venais le cœur léger et l'appareil photo en bandoulière bien décidé à livrer ma première chronique de la saison illustrée à grand coup de clichés. Il faut dire que je me suis enfin équipé depuis très peu de temps. Mais voilà à l'entrée, l'équipe de la sécurité me fait bien comprendre que je rentrerai sans mon immortaliseur d'ambiance... Je tente bien sur la réplique du journaliste qui vient travailler pour concert and co mais il ne me rétorque d'un air désolé qu'il n'y peut rien... Comment peut-on encore aujourd'hui encore interdire les gens de pénétrer dans une salle de concert avec un appareil photo quand on sait les téléphones et autres instruments X.0 de plus en plus perfectionnés volent clichés et vidéos à tour de bras et ont même la possibilité de les uploader instantanément sur le web ? Bref, je ravale ma rancœur et intègre la difficulté pour les prochaines. Quand je n'aurai pas le temps de demander un pass photo, l'appareil sera privé de soirée... Ce qui nous amène donc en ce 3 novembre devant la Belleviloise, la sacoche désespérément vide de technologie pour aller voir Guru. Et là, ohhh surprise, pas de... Lire la suite

Accès