Accueil Suisse Caribana Festival - Crans sur Nyon
Vendredi 19 janvier 2018 : 12664 concerts, 24811 chroniques de concert, 5193 critiques d'album.

Caribana Festival - Crans sur Nyon


1260 Crans sur Nyon

Plus d'info :

Caribana Festival : les dernières chroniques concerts 3 avis

Caribana Festival 2013 : Célien Schneider + Zaz + Imagine Dragons + FUN. + The Jim Jones Revue

Critique écrite le 28 juin 2013, par Mkhelif

Crans-sur-Nyon - Suisse 8 Juin 2013

Caribana Festival 2013 : Célien Schneider + Zaz + Imagine Dragons + FUN. + The Jim Jones Revue en concert

Dernier soirée de concerts du festival Caribana, le dimanche étant une journée pour les jeunes artistes locaux : Caribateens (anciennement Caribakids). Le soleil était présent pour les trois premiers soirs, mais ce soir les nuages et la pluie viennent arroser les festivaliers tous vêtus d'une pèlerine. Comme la veille, le festival fait le plein et les soirées sont sold-out. La programmation est encore une fois éclectique : Zaz, FUN. et Sister Sledge jouent sur la même scène... Celien Schneider La soirée commence sous la pluie par le suisse Celien Schneider soutenue par une horde de groupies. Dans le même style que Bastian Baker, le "beau gosse" est au claviers et pose sa voix sur des chansons pop folk. Les mélodies et les paroles sont assez simples, ça parle d'amour et de sentiments, mais l'audience est aux anges. Par contre, il est accompagné par trois très bons musiciens : un batteur, un bassiste et un guitariste, qui n'ont malheureusement pas assez de place pour montrer leur talent. Zaz À la fin du set, la pluie cesse pour laisser les festivaliers se déplacer vers la grande scène pour Zaz. L'ensemble du groupe se met en scène avec qu'elle entre sous les applaudissements nourris du public. Sur scène il y a... Lire la suite

Festival Caribana : Take me Home + 77 Bombay Street + Andy Burrows + Archive + The Heavy + Kaiser Chiefs (Festival Caribana 2013)

Critique écrite le 20 juin 2013, par Mkhelif

Crans-sur-Nyon - Suisse 6 Juin 2013

Pour cette seconde soirée la programmation est plus orientée pop/rock avec 77 Bombay Street, Archive et Kaiser Chiefs en têtes d'affiche. Il y a, dès le début de la soirée, beaucoup plus de monde que la veille et les scènes sont presque complètes. L'ambiance du festival est tout autant familiale, on voit de tous les âges. Cette seconde soirée début par Take me Home un groupe Suisse de Genève. Le groupe est très proche du public et n'hésite pas à faire monter une personne pour jouer de la batterie avec eux. Leur premier album Please était assez orienté rock alors que Kids of the Night est beaucoup plus inspiré de l'électro. Du coup pendant leur set, la musique oscille entre des morceaux aériens et des morceaux un peu plus rythmés, certainement l'alternance entre le premier et le second album (je n'ai pas la setlist pour vérifier). Pendant que Take me Home termine leur set, les Suisses de 77 Bombay Street servent des bières au public devant la grande scène. Une petite mise en scène qui permet de tisser des liens et de prendre la température. Accoutrés de leurs fameux costumes, ils rentrent en scène sous les cris stridents des groupies des premiers rangs. La scène qui est d'ailleurs très travaillée avec, en fond, le titre de... Lire la suite

Kill it Kid + Motörhead + The Animen + Skunk Anansie + The Coronas

Critique écrite le 14 juin 2013, par Mkhelif

Festival Caribana - Crans-sur-Nyon Suisse 5 Juin 2013

Kill it Kid + Motörhead + The Animen + Skunk Anansie + The Coronas en concert

Première soirée de la 23ème édition du festival Caribana. Un festival à la programmation très éclectique : rock, pop, hip-hop. Situé dans le petit village de Crans-sur-Nyon, les pieds dans le lac Léman, à quelques kilomètres du Paléo festival qui a lieu à Nyon. Le festival Caribana est un des premiers festivals estivaux (début juin) est permet de très bien commencer la saison. Surtout que le soleil a finalement décidé d'être de la partie. Le festival est organisé en deux scènes : la grande scène et la scène du lac. C'est sur la scène du lac que Kill it Kid inaugure cette édition du festival. Le groupe, venu d'Angleterre, nous délivre un rock alternatif proche du grunge. Ils sont quatre sur scène : le chanteur/guitariste Chris Turpin, Marc Jones à la batterie, Stephanie Ward au piano/chant et Dom Kozubik à la basse. La voix de Chris m'a rappelé celle des chanteurs de blues du siècle dernier, ce qui donne un vrai relief à leur musique (les mélodies étant finalement assez classiques). La groupe tient son office et est ouvre le festival d'une très belle manière. Dommage que les trois garçons manquent un de charisme pour vraiment embarquer la foule. Seule la pianiste arrive à envouter le public et donne de la force au groupe.... Lire la suite

Accès