Accueil Marseille - Aix Château de l'Emperi - Salon de Pce
Lundi 20 novembre 2017 : 11546 concerts, 24720 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.

Château de l'Emperi - Salon de Pce

Cour Jean Brunon-Montée du Puech
13300 Salon de Provence

Plus d'info :

Château de l'Emperi - Salon de Pce : les concerts

Il n'y a pas concert actuellement annoncé dans ce lieu.

Château de l'Emperi - Salon de Pce : l'historique des concerts

Ve.

28

Juillet

2017

Christophe Ma en concert
Christophe Maé Christophe Maé

Me.

26

Juillet

2017

Michaël Gregorio - J'ai 10ans

Sa.

22

Juillet

2017

Le Condor Jean-François Gérold

Lu.

17

Juillet

2017

Waxx Up

Ma.

27

Juin

2017

Jazz Racine Haiti

Di.

17

Juillet

2016

Gipsy Reyes

Lu.

20

Juillet

2015

Benabar

Sa.

18

Juillet

2015

Laurent Gerra

Ve.

10

Juillet

2015

Cie National De Danse D'espagne

Ve.

25

Juillet

2014

Vanessa Paradis

Me.

09

Juillet

2014

Brodway En Chante

Ma.

01

Juillet

2014

Big Band Imfp+maurane & Winsberg

Je.

25

Juillet

2013

Benjamin Biolay

Ma.

23

Juillet

2013

Pony Pony Run Run

Sa.

20

Juillet

2013

Salvatore Adamo

Je.

18

Juillet

2013

Youssoupha

Ma.

16

Juillet

2013

Lo'jo

Château de l'Emperi : les dernières chroniques concerts 11 avis

Cali

Critique écrite le 28 juillet 2011, par Ratwoman13

Chateau de l'Empéri - Salon de Provence 25 Juillet 2011

Cali en concert

Ce soir, rendez-vous dans l'enceinte du château de l'Empéri pour la suite du Festival des Éclats, après les Ogres vendredi pour se mettre en appétit, maintenant au tour de Cali d'enflammer la cour royale. Début du concert 21h30 pas une minute de retard, pas de première partie, dommage pour une fois que je suis en avance. Le groupe arrive sur scène sur une musique new-wave (désolée pas moyen de me souvenir de qui ? et quel titre !). Puis la musique s'arrête et voilà derrière l'écran de fumée une ombre bien connue qui fait crier les femmes. Il descend sur l'air de Ma Douleur pour ce premier morceau la symbiose avec le public n'est pas encore totale, le groupe se met à bouger et calquer des mains pour faire suivre le public en mimant ce qu'il faut faire. Le public se réveille doucement ce n'est que quand il commence le second titre l'Amour fou, c'est la folie, les derniers rebelles collés sur leurs sièges se lèvent et voilà l'effet Cali a encore pris. Le voilà déjà en train de slammer sur le public pourtant pas si nombreux que ça. Après un tout petit tour dans les mains tendues du public, le voilà de retour pour enchainer sur un titre archi connu du second album Qui se soucie de Moi. Pendant ce morceau, il nous présente son... Lire la suite

Les ogres de Barback + Et qu'ca swingue

Critique écrite le 26 juillet 2011, par audrey

Festival les Eclats Chateau de l'Emperi (Salon de pce) 22 Juillet 2011

Les ogres de Barback + Et qu'ca swingue en concert

Nous voilà de nouveau cette année au Château de l'Emperi pour le Festival Les Eclats. Ce soir nous retrouvons les quatre frères et sœurs qui composent Les Ogres de Barback. C'est déjà avec plaisir que l'on retrouve ce lieu plein de charme ; la nuit et ses lumières font ressortir magnifiquement les pierres. Arrivée en fin de première partie, je constate déjà que l'espace est bien rempli par la foule ! Les 3 musiciens nous offrent un joli moment musical aux sonorités jazz/jazz manouche. La jeune femme à la contrebasse est entourée par 2 guitaristes. C'est incroyable comme le grave de la contrebasse peut par moment raisonner dans l'enceinte du château. On sent un vrai échange entre eux, comme s'ils faisaient rebondir les sons d'un instrument à l'autre. Leur prestation est bien... Lire la suite

Grupo Compay Segundo + Caligagan

Critique écrite le 17 juillet 2011, par bertrand

Festival les Eclats Chateau de l'Emperi (Salon de pce) 15 Juillet 2011

Grupo Compay Segundo + Caligagan en concert

La saison des festivals bat son plein, et c'est tout le charme de varier les styles, les lieux. C'est ce soir en haut du château de l'Emperi à Salon de Provence que le festival Les Eclats accueille les musiciens de Grupo Compay Segundo. En effet, Salvador et Basilio Repilado tout deux fils du regretté Compay Segundo ont repris le flambeau. Le lieu toujours aussi magique dans l'enceinte du château me régale déjà du coté visuel. Mais une première partie qui n'était pas annoncée va nous mettre au diapason pour le début de la soirée. Caligagan est un groupe atypique. Une formation de trois guitaristes... Basta ! Ca pourrait paraitre suicidaire, mais ils s'en sortent plutôt bien. Au lieu de produire un son basique, cela sonne simple, efficace. La rythmique est mise en avant, ponctuée de phrases musicales de la guitare solo. Les compos sont variées, ça passe par des influences soul, folk, voir pop. Le chant entrainant reste dans la tête, et les balades évitent le coté ennuyeux grâce à des variations opportunes. Une bonne partie du show passera par la case reggae. Un style qui convient bien à Caligagan. Les trois artistes ne font pas dans les excès, et le timide public se laisse quand même prendre au jeu. La... Lire la suite

Bob ti Zion + Jamse

Critique écrite le 13 décembre 2010, par bertrand

Place André Passelaigue Salon de pce 11 Decembre 2010

Bob ti Zion + Jamse en concert

Voila les paramètres : on est mi Décembre, en plein centre de Salon de Provence. Le froid est tombé, dans les rues on à droit à des enceintes un peu partout qui nous balance du radio France Provence pour accompagner les passants venus (sur)consommer, et oui période oblige. Il est 16h passé, et au pied du château de l'Emperi, Bob Ti Zion va nous donner un bon contraste en nous faisant écouter sa musique en extérieur. Un petit attroupement averti est venu pour l'occasion, et l'endroit -sensé- piéton est irrigué d'un flot régulier de passant. Bob ti Zion, pas plus effrayé, va donc s'assoir sur un tabouret, en pantalon de pêcheur et tong. Je ne sais pas si c'est une technique pour rameuter les badauds, mais cela fait son petit effet. Il nous sert sur un plateau un reggae simple et efficace : guitare et voix. Il ne manque qu'un petit feu (et du sable, allez !), et le décor serait parfait... On se met à peine en jambe que la seconde chanson se termine en pure acoustique suite à une coupure de courant. Le concert à déjà été reporté une fois pour cause de pluie, une malédiction ? Des agents de la ville se mettent à l'œuvre, et s'est... Lire la suite

Olivia Ruiz

Critique écrite le 25 août 2010, par Audrey H

Château de l'Empéri - Salon de Provence 26 Juillet 2010

Olivia Ruiz en concert

C'est sous des sonorités plutôt rock que le château de l'Empéri (Salon de Provence) est bercé ce soir. Olivia Ruiz va nous emporter dans son univers : dépaysement garanti ! La cour du château est bien remplie : la chanteuse attire grands et petits ! Je suis surprise de l'éclectisme de ce concert ! En plus d'un public varié, ils sont très motivés et impatients de la voir : acclamations, nom scandé, pancartes. Olivia Ruiz semble très attendue ! Et je crois qu'elle n'aura pas déçu ! Olivia Ruiz, c'est un univers bien à elle ! Et il ne faut pas attendre longtemps pour le comprendre ! La scène décorée de grandes cages à oiseaux (qui ressortaient magnifiquement avec les murs du château) et de fleurs entourant les micros nous mène déjà dans un ailleurs ! Quant à la chanteuse, elle nous fait une entrée du tonnerre, avec sa tenue de flamenco, les sonorités rock à gogo et ses mouvements de danse. Le tout plein de sensualité et de vie ! Son jeu de scène est... Lire la suite

Miséres et cordes + Macadam Bazar + La Rue Kétanou + Thierry Blanchard + Fati Ounassi

Critique écrite le 13 août 2009, par Audrey H

Chateau de l'Emperi Salon 22 Juillet 2009

Miséres et cordes + Macadam Bazar + La Rue Kétanou + Thierry Blanchard + Fati Ounassi en concert

Une bonne soirée qui s'annonce en perspective : un site magnifique que je découvre, situé en plein cœur de Salon de Provence : le Château de l'Emperi, un accueil chaleureux et de bons groupe à venir. Ca commence par la découverte (en tout cas pour moi !) de Miséres et Cordes, un groupe composé de 2 guitares sèches, d'une contrebasse et d'un accordéon. Ils nous proposent des textes sympas, légers, teintés d'humour ; dont un morceaux sur son sexe ! Il faut oser ! Et il n'est pas sans complaisance à son égard !!! Le groupe a même créé une mini chanson pour la vente de leur CD ! Le public réagit bien à cette musique ; plutôt d'un style chanson française, ils introduisent des sonorités tsiganes et des rythmes hip/hop. Il y a une bonne participation du public (d'autant plus pour une première partie !) : le groupe les entraine et le public suit naturellement. Pour preuve, Miséricorde les feront même faire une petite danse médiévale. Tout le monde est à fond dedans ! Petite pause méritée et surtout nécessaire avant Macadam Bazar. Attention, ca va être festif ! Vais-je réussi à vous expliquer tout l'étonnement et l'énergie que renvoie se groupe ? Essayons ! C'est déjà par une chanson polonaise de type... Lire la suite

Accès