Accueil Paris La Cigale - Paris 18ème
Mercredi 26 juin 2019 : 10470 concerts, 25537 chroniques de concert, 5258 critiques d'album.

La Cigale - Paris 18ème

120 Bd Rochechouart
75018 Paris
Métro Pigalle

Plus d'info :

900 assises / 1500 debouts

Plan d'accès

La Cigale : Dernières news

Philippe Katerine en concert à La Cigale et en tournée [Le 26/06/2019] A l'affiche de nombreux films, Philippe Katerine n'en oublie pas pour autant la chanson (il annonce d'ailleurs un nouvel album !) et sera en concert à La Cigale, à Paris, les 16 et 17 décembre 2019 mais également en tournée en France à la fin de l'année avec des étapes à La...
En concert le 16/12/2019
Sleaford Mods en concert à La Cigale et en tournée en 2019 [Le 17/06/2019] Meilleur combo de rock'n'roll du monde selon Iggy Pop, Sleaford Mods, sera en concert à La Cigale (Paris) le 1er octobre 2019, une date qui s'ajoute à We Love Green (Paris) le 1er juin 2019, aux Nuits Secrètes (Aulnoye) le 27 juillet, à Binic le 28/07, à L'Aéronef (Lille) le 26...
En concert le 01/10/2019
Izia en concert à La Cigale et en tournée 2019/2020 [Le 12/06/2019] La très dynamique fille du regretté Jacques Higelin, Izia, annonce son grand retour et sera en concert à La Cigale, à Paris, le 11 décembre 2019 et en tournée française au cours des mois de novembre et décembre 2019 puis début 2020 ! Toutes les dates de concert 2019/2020 d'Izia +...
En concert le 11/12/2019

La Cigale : les dernières chroniques concerts 168 avis

The Inspector Cluzo + CHAM

Critique écrite le 14 février 2019, par Lebonair

La Cigale - Paris 9 février 2019

The Inspector Cluzo + CHAM en concert

En ce samedi 9 février, on avait un rendez-vous immanquable à la Cigale. Nos rockeurs farmers the Inspector Cluzo étaient à l'affiche et on ne pouvait en aucun cas rater cela ! Les garçons qui sont en pleine tournée (notamment en Europe en première partie de Clutch) pour défendre leur 6ème album, l'excellent "We the People of the Soil" ont réalisé ce soir leur plus grosse date en tête d'affiche. On a pu donc mettre une belle cerise sur ce gros gâteau d'anniversaire (c'est les 10 ans du groupe) avec une Cigale qui affichait complet pour l'occasion. Après les avoir vus la dernière fois à la fête de l'Humanité en septembre dernier lors d'une prestation remarquable et remarquée, c'est peu dire qu'on avait une grosse envie de lever un verre à la blanche d'Armagnac et surtout à leur santé ! CHAM En guise d'apéro, on aura eu droit à 20 heures et durant 30 minutes à un très beau moment musical et pour cause. C'est le projet CHAM du collègue Jean Rostand de Mont de Marsan et du Conservatoire des Landes qui va nous offrir des morceaux de The Inspector Cluzo réarrangés par les professeurs pendant un an. Voilà comment le classique et le rock vont se mélanger de la plus belle des manières et comment nous passerons un moment émouvant, touchant et... Lire la suite

Shaka Ponk (Monkadelic Tour)

Critique écrite le 15 novembre 2018, par lol

La Cigale, Paris 12 novembre 2018

Shaka Ponk (Monkadelic Tour) en concert

En une dizaine d'années, Shaka Ponk s'est indiscutablement imposé comme l'un des groupes de rock les plus importants de l'hexagone. Trustant la tête d'affiche des plus gros festivals, enchainant des Bercy sold-out, multipliant les récompenses et les disques d'or, le groupe parisien est devenu incontournable ! Pourtant, jusqu' à maintenant ce combo ne m'a jamais intéressé. Les quelques chansons entendues au hasard de la bande FM, et de mes pérégrinations sur les sites de streaming m'ont toujours laissé de marbre. C'est finalement l'engouement autour de leur réputation de bêtes de scène et l'opportunité de pouvoir m'en rendre compte dans une salle à taille humaine comme la Cigale, qui m'ont poussé à prendre des billets pour ce concert du Monkadelic Tour Bien entendu la Cigale est archicomble, mais étonnement alors que je pensais que le public serait relativement jeune, il s'avère qu'il est plutôt composé en grande majorité de vieux trentenaires flirtant allègrement avec la quarantaine. Bref, cela confirme le triste constat que les jeunes n'écoutent plus du tout de rock... L'ambiance est déjà assez chaude lorsque les lumières s'éteignent et que la soirée ne commence. La prestation de Shaka Ponk sera en effet bien plus un show qu'un... Lire la suite

Miles Kane

Critique écrite le 09 octobre 2018, par Lb Photographie

La Cigale - Paris 4 octobre 2018

Miles Kane en concert

Miles Kane a des choses à prouver. Et c'est à La Cigale qu'il a choisi de le faire, prêt à défendre un troisième album déroutant, éloigné de la trajectoire jusqu'ici prise dans la plus pure tradition rock anglaise, et qui lui a valu quelques critiques plutôt sévères. Retour en 2011. Le jeune espoir anglais semble béni des dieux dès la sortie du très remarqué "Colour of the Trap" premier album prometteur, gavé de refrains entêtants et d'hymnes potentiels, confirmé deux ans plus tard par un "Don't forget who you are" du même acabit, puis par ses collaborations avec Alex Turner (Arctic Monkeys) au sein des Last Shadows Puppets. C'est donc un artiste plutôt bien installé qui sort en 2018 ce 10 titres sujet aux sarcasmes. Pour être honnête, "Coup de grâce" n'a dû tourner que deux fois chez moi, délaissé faute d'y avoir trouvé l'étincelle qu'il est désormais indispensable d'allumer lorsque autant de musique est disponible partout et à tout moment. J'avoue que streaming et sorties toujours plus nombreuses sont autant de (mauvaises) raisons de se comporter en consommateur plus vraiment averti, zappant d'un album à l'autre. Alors que comme le bon vin, il faut souvent laisser reposer pour bonifier. Attention, ça ne marche pas toujours ! J'ai... Lire la suite

Miles Kane

Critique écrite le 08 octobre 2018, par Samuel C

La Cigale - Paris 4 octobre 2018

Miles Kane en concert

A 21h pétantes, Miles Kane s'affichait en lettres rouges sur le fond de scène de la Cigale qui était complète depuis des lustres pour le retour de l'ex-Rascals. En combinaison bleue à bande grise, le contour des yeux peint en gris, la moitié des Last Shadow Puppets affichait un large sourire tout comme ses 3 musiciens au look plus anonyme. C'est Kane qui assure le show et il le fait à la perfection. Ses tubes s'enchaînent les uns aux autres naturellement, le public le célèbre à chaque instant en chantant, exultant, slammant (gentiment) et même en pratiquant un wall of death (version pop).  "Coup de grâce" est un peu en deçà des précédentes perles "Colour of the trap" et Don't forget who... Lire la suite

The Brian Jonestown Massacre

Critique écrite le 27 septembre 2018, par lol

La Cigale, Paris 20 septembre 2018

The Brian Jonestown Massacre en concert

Je dois l'avouer, je connaissais mal The Brian Jonestown Massacre au moment d'aller à ce concert parisien du mois de septembre. Mais les nombreux articles et chroniques positives faisant état d'un rock psyché hypnotique de haut vol et de prestations scéniques mythiques avaient fini par m'allécher. Avec 25 ans de carrière et un public plus que fidèle, BJM semblait avoir tous les atouts pour être une vraie découverte scénique. Coup de chance, le concert avait lieu à La Cigale, qui est sans doute la meilleure salle de concert de Paris, tant du point de vue de la sonorité que de l'esthétisme et de sa taille. C'est une salle archicomble, dont la clameur au moment de l'entrée sur scène du groupe marquait bien l'impatience qui l'avait précédée. C'est avec une ballade semi acoustique, "We never had a chance", que le concert s'ouvre brillamment. Le son est excellent. Le groupe a une patine vintage du meilleur effet et Anton Newcombe chante sur ce premier titre avec une désinvolture quasi adolescente qui est assez touchante. Le groupe enchaîne avec une série de titres plus accrocheurs qui sonnent comme un... Lire la suite

L7

Critique écrite le 16 juin 2018, par Samuel C

La Cigale - Paris 13 juin 2018

L7 en concert

Depuis sa reformation en 2014, c'était le 3ème passage de L7 à Paris et une première sur les planches de la Cigale !  Les Américaines semblaient d'ailleurs très heureuses d'être là. Elles ont été temporairement contraintes de ne plus être un combo 100% féminin, en raison du bras cassé de la batteuse Demetra Plakas, juste avant d'embarquer pour l'Europe. C'est donc épaulées par un trentenaire chevelu JoDee Locks qui avait pour mission de suivre le rythme effréné de la soirée. Les 3 jeunes quinquas démarraient d'ailleurs en trombe avec un "Andres" d'anthologie.  Dans une salle bien remplie, le public réagissait immédiatement. Entendre... Lire la suite

Accès