Accueil Rennes Fort de Saint Père - Saint Père Marc en Poulet
Jeudi 20 septembre 2018 : 14552 concerts, 25155 chroniques de concert, 5223 critiques d'album.

Fort de Saint Père - Saint Père Marc en Poulet


35430 Saint Pre Marc en Poulet
35430 Saint Père Marc en Poulet

Plus d'info :

Fort de Saint Père : Dernières news

Eddy De Pretto en tournée des Zéniths en 2019 [Le 19/08/2018] Actuellement en tournée française partout pour présenter son acclamé premier album, "Cure", Eddy De Pretto, qui avait déjà annoncé une date au Zénith de Paris le 22 mars 2019, ajoute des concerts dans des zéniths et grandes salles en 2019 (Amnéville, Strasbourg, Lille, Toulouse,...
En concert le 29/09/2018
Jeanne Added en concert au Zénith de Paris et en tournée [Le 03/08/2018] Jeanne Added sera en concert au Zénith de Paris le 3 avril 2019 et en tournée française partout en 2018/2019 pour présenter son nouvel album intitulé "Radiate" (sortie le 14 septembre 2018) ! Toutes les dates de Jeanne Added + les billets en vente en un clic ici :
En concert le 28/09/2018

Fort de Saint Père : les dernières chroniques concerts 22 avis

Charlotte Gainsbourg, Protomartyr, King Tuff, Phoenix, The Lemon Twigs, Superorganism (La Route du Rock 2018)

Critique écrite le 18 septembre 2018, par Pierre Andrieu

Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo 19 août 2018

Charlotte Gainsbourg, Protomartyr, King Tuff, Phoenix, The Lemon Twigs, Superorganism (La Route du Rock 2018) en concert

Dernière salve de concerts pour la collection été 2018 de La Route du Rock, le "plus petit des grand festivals" (selon l'édito du programme officiel de cette édition), avec de l'excellent (Protomartyr), du très bon (King Tuff, Charlotte Gainsbourg), du moyen (Phoenix), voire du dispensable (Superorganism, The Lemon Twigs)... Malgré un final peu enthousiasmant (les trois derniers groupes cités à l'instant, à notre humble avis), cette soirée du dimanche 19 août vient conclure un festival ayant permis de voir à l'œuvre une grande majorité d'artistes en état de grâce : Patti Smith, Josh T. Pearson, BJM, Daho, Shame, Black Angels, The Liminanas, Jonathan Bree etc etc. Et ce en compagnie de 25 000 festivaliers réunis pendant trois jours d'été assez idylliques au Fort de Saint-Père. King Tuff On se lance dans le grand bain dès 18 heures 30 par l'entremise du show funky, rock 'n roll et psyché pop de King Tuff, aka le roi du rock garage high energy, converti sur son nouvel album à des choses plus groovy, moins agressives, mais tout aussi séduisantes... Armé de sa guitare électrique et coiffé de son couvre chef un tantinet grotesque (c'est un avis personnel), Kyle Thomas offre un show sexy et 100% good vibes en compagnie de... Lire la suite

Patti Smith, Josh T. Pearson, Cut Worms, Jonathan Bree, Nils Frahm, Ariel Pink (La Route du Rock 2018)

Critique écrite le 12 septembre 2018, par Pierre Andrieu

Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo 18 août 2018

Patti Smith, Josh T. Pearson, Cut Worms, Jonathan Bree, Nils Frahm, Ariel Pink (La Route du Rock 2018) en concert

En ce samedi 18 août où il fait beau et chaud en Bretagne, c'est le cœur léger et gai comme un pinson que l'on se rend au Fort de Saint-Père, où l'on a encore une fois eu la chance de passer une soirée mémorable la veille avec Daho, BJM, Shame, Black Angels & Co. Si ce soir (non, on ne va pas dérouler ici un texte du regrettable Patrick Bruel...) l'affiche est un peu moins exaltante que celle du vendredi sur le papier, dans les faits elle se révélera de très belle tenue, avec en particulier une prestation magistrale de Patti Smith, un show à pleurer de bonheur de Josh T. Pearson et toute une foule de belles surprises : Cut Worms, Jonathan Bree et Ariel Pink. Cut Worms 18 heures 30 sur la petite scène des Remparts... Une heure et un endroit parfaits pour découvrir l'univers pop sixties des timides Américains de Cut Worms. Emmené par un peu charismatique mais très doué leader, le groupe new-yorkais réussit à enchanter la plupart du public sur la seule foi de superbes titres où transpirent les influences bienvenues des Everly Brothers, des Beatles, de Neil Young et de Buddy Holly. C'est hyper pop, serti des mélodies classieuses, joué bien dans l'esprit des années 60 et d'une légèreté absolument réjouissante. Tant et si bien... Lire la suite

The Brian Jonestown Massacre, Etienne Daho, The Black Angels, Grizzly Bear, Shame, The Liminanas, Le Villejuif Underground (La Route du Rock 2018)

Critique écrite le 07 septembre 2018, par Pierre Andrieu

Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo 17 août 2018

The Brian Jonestown Massacre, Etienne Daho, The Black Angels, Grizzly Bear, Shame, The Liminanas, Le Villejuif Underground  (La Route du Rock 2018) en concert

Après une première soirée de fort bon aloi à La Nouvelle Vague de Saint-Malo en compagnie de Marlon Williams, Ezra Furman et The KVB, c'est avec une joie non dissimulée que l'on foule pour une énième fois le sol du Fort de Saint-Père le vendredi 17 août. Pour l'occasion, le lieu est baigné de soleil et s'apprête à accueillir une énorme programmation dont La Route du Rock a le secret, avec une foule d'artistes à la fois pointus et fédérateurs dont les têtes d'affiche de grand luxe sont Etienne Daho et The Brian Jonestown Massacre. Le Villejuif Underground Sur la scène des remparts, à 18 heures 30, c'est le Villejuif Underground qui se charge de lancer officiellement l'édition 2018 du festival, avec un set 100% branleur et 0% naze comme à son habitude. Habillés en guenilles tels des clodos se fournissant chez Emmaüs, complètement hallucinés, les membres du groupe francilien et leur leader australien Nathan Roche ne déçoivent pas, bien au contraire. Car, sous un vernis nonchalant et joyeusement débile, le Villejuif Underground offre de véritables morceaux de garage rock décavé chantés avec une voix revenue de tout, un peu à la Lou Reed (d'où le drolatique nom du groupe). Entre deux conneries lâchées au micro (dont un... Lire la suite

Ty Segall, Interpol, Angel Olsen, Mac DeMarco, The Moonlandingz, Yak, The Proper Ornaments (La Route du Rock Collection Eté 2017)

Critique écrite le 14 septembre 2017, par Pierre Andrieu

Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo 20 août 2017

Ty Segall, Interpol, Angel Olsen, Mac DeMarco, The Moonlandingz, Yak, The Proper Ornaments (La Route du Rock Collection Eté 2017) en concert

Dimanche 20 août, c'est déjà le dernier jour de La Route du Rock Collection été 2017 au Fort de Saint-Père avec un final en apothéose réunissant des artistes passionnants et en grande forme devant un public très nombreux, encore une fois... Que demande le peuple ? Que La Route du Rock 2018 arrive viiiiiiiiite ! The Proper Ornaments Début classieux à 18 heures 30 avec les popeux un tantinet extraterrestres de The Proper Ornaments, qui délivrent un set très empreint des influences du Velvet Underground et des Byrds, saupoudré de saveurs joliment psychédéliques... Les deux chanteurs/guitaristes et co leaders James Hoare (échappé d'Ultimate Painting) et Max Oscanorld (en congés de Toy) semblent s'entendre à merveille pour tricoter des harmonies vocales entremêlées de mélodies ciselées. Et ce dans le seul et unique but de pousser à la rêverie éveillée. Tout cela est idéal pour démarrer la journée en douceur au milieu de fans énamourés de pop bucolique. Bref, on est bien sur la scène des remparts ! Angel Olsen Oui, Angel, puisque tu le demandes à la fin du premier morceau, on se souvient très bien de ta dernière apparition à la Route du Rock et pour être franc, on commençait à trouver le temps long... Car, en plus... Lire la suite

The Jesus And Mary Chain, Arab Strap, Parquet Courts, The Black Lips, Cold Pumas, Temples (La Route du Rock Collection été 2017)

Critique écrite le 11 septembre 2017, par Pierre Andrieu

Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo 19 août 2017

The Jesus And Mary Chain, Arab Strap, Parquet Courts, The Black Lips, Cold Pumas, Temples (La Route du Rock Collection été 2017) en concert

Après une énorme première soirée au Fort de Saint-Père pour La Route du Rock Collection été 2017, avec des prestations mémorables de PJ Harvey, Thee Oh Sees, Idles et Car Seat Headrest (entre autres), place à une nouvelle série de concerts jouissifs ce samedi 19 août... Cold Pumas Les choses sérieuses débutent à fond les ballons dès 18 heures 30 sur la scène des remparts avec la prestation scénique nerveuse et marquante de Cold Pumas, qui décoche une volée de titres oscillant entre post punk qui claque, noise qui étourdit et krautrock qui fait tripper... Malgré un côté un peu froid et statique (le chanteur est aussi le batteur), ce groupe dégage quelque chose de percutant et intriguant qui fonctionne sur scène. Parquet Courts On monte en puissance ensuite avec le set revêche et sec de Parquet Courts, toujours très bon sur scène... L'agressivité qui se dégage de chaque titre, les atours minimalistes et bruts de décoffrage des guitares et l'influence du trio Television/Velvet Underground/The Fall marche parfaitement, boostant le festivalier un peu fatigué et lui donnant envie de se lancer dans un pogo frénétique. Et puis l'arrogance et la morgue qui se dégagent du chant ajoutent un côté détaché de tout pas... Lire la suite

PJ Harvey, Thee Oh Sees, Foxygen, Idles, Car Seat Headrest, Froth (La Route du Rock Collection Eté 2017)

Critique écrite le 08 septembre 2017, par Pierre Andrieu

Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo 18 août 2017

PJ Harvey, Thee Oh Sees, Foxygen, Idles, Car Seat Headrest, Froth (La Route du Rock Collection Eté 2017) en concert

Après une très bonne mise en en bouche la veille avec les excitants sets d'Andy Shauf et Allah-Las à la Nouvelle Vague de Saint-Malo pour la soirée d'ouverture de La Route du Rock Collection été 2017, on rentre dans le vif du sujet le vendredi 18 août avec la première soirée au Fort de Saint-Père, qui propose une prog hallucinante de qualité... Froth Le premier groupe qui se produit sur la scène des remparts (la plus petite des deux), c'est Froth, un juvénile combo californien de shoegaze qui n'a visiblement pas manqué d'écouter les œuvres terrassantes de My Bloody Valentine... Assez timide, peu charismatique et regardant ses pieds (normal !), le combo réussit néanmoins à emporter l'adhésion grâce à une belle volée de titres à la fois bien foutus, puissants, truffés de mélodies et/ou de solos accrocheurs. En un mot, ça tient parfaitement la route (du rock). Et vu l'age des protagonistes, il y a un véritable boulevard pour évoluer, partir plus loin. A voir dans un club bondé... Foxygen Dans un style radicalement différent et beaucoup plus débridé scéniquement, le groupe Foxygen casse la baraque sur la grande scène juste après avec sa pop 'n soul à la fois vintage, futuriste et parfaite pour les humeurs... Lire la suite

Accès