Accueil La Girafe Bleue - Reims
Dimanche 17 novembre 2019 : 11391 concerts, 25768 chroniques de concert, 5276 critiques d'album.

La Girafe Bleue - Reims

27, rue Ferdinand Hamelin
51000 Reims

Plus d'info :

La Girafe Bleue - Reims : les concerts

Il n'y a pas concert actuellement annoncé dans ce lieu.

La Girafe Bleue - Reims : l'historique des concerts

Je.

08

Fév.

2007

The Holy Mountain, The Falus Boys, Aker, Tchikentai Et Biribirum

Ve.

24

Nov.

2006

Sna-fu, Aido Music System

Ma.

14

Nov.

2006

Die Pretty, Crash Taste

Lu.

13

Nov.

2006

Blutch en concert
Black Cobra, Blutch, Fitness Center Blutch

La Girafe Bleue : les dernières chroniques concerts 2 avis

Aido Music System, Sna-Fu

Critique écrite le 26 novembre 2006, par Bertrand Lasseguette

La girafe, Reims 24 novembre 2006

Osons. Aido Music System est le groupe le plus intéressant à sévir sur Reims en ce moment. Ils sont fous. Ils sont repoussants. Ils sont communistes. Je les aime. J'en ai déjà parlé ici. J'étais séduit. Mais maintenant, c'est sûr, c'est définitif, je les aime. Vendredi dernier, ils sont repassés à la Girafe. Ils annonçaient un concert/théâtre intitulé Le sang des palmipèdes. Pas vraiment alléchant, et, il est vrai, ce spectacle est horrible. Du bruit, de la sueur, de l'inceste... Et pourtant c'est aussi drôle, léger, primesautier. Cela commence, avant de commencer. Arno Lehmann, le chanteur et parolier du groupe accueille les gens à l'entrée avec le mot Amour. "Je sens de l'amour ici, de l'amour pour toi, pour vous." Il est 22h et Arno est sobre. Il a toute sa tête et c'est donc en conscience qu'il propose de l'amour ainsi aux premiers venus. Arno a grandi dans les Ardennes, à Revin. "Ca me fait plaisir de penser que j'ai passé 18 ans chez les Rougon-Macquart." Un peu de culture, les Rougon-Macquart, c'est une famille de pauvres et d'alcooliques dont Emile Zola a raconté l'épopée à travers vingt romans entre 1871 et 1893. Cette jeunesse zolesque a sans doute eu un effet sur la conscience sociale d'Arno. Il a milité chez les Jeunesses... Lire la suite

Miss Hélium, Aido Music System, Zik2Bouch, Volfonis

Critique écrite le 05 novembre 2006, par Bertrand Lasseguette

La girafe, Reims 4 novembre 2006

En préambule, un petit détour par la Cartonnerie. Il y avait les Saints, des vieux Australiens, et pour ouvrir la soirée The Volfonis, des pas jeunes, de Reims. Son chanteur Thierry s'agite aussi avec les Poseurs, un groupe de reprises punk-rock. Ca dépote, j'aime bien. Les Volfonis, ça dépote moins, j'aime moins. C'est du rock énergique dans la veine des Dogs, ce groupe de Rouen (1973-1983), qui perpétuait l'asservissement des jeunes français aux rythmes anglo-saxons commencé avec les yéyés, avant que les Béruriers Noirs, puis la Mano Negra viennent enfin situer la France sur la carte du rock (j'adore quand je suis définitif comme ça, moi qui ne sait même pas jouer correctement de la flûte à bec). Les Volfonis m'ont quand même surpris avec leur dernier morceau. Zig Zag Wanderer. J'ai tout de suite compris qu'il s'agissait d'une reprise. Mais je tiquais. Je n'imaginais pas qu'ils connaissent les Roger Sisters. Alors quand je suis rentré chez moi, tard dans la nuit envapée, j'ai vérifié sur le premier album de ces jeunes américains. Le morceau est crédité à Vliet/Berman. Merde, c'est Captain Beefheart sur un disque que j'ai en plus, Safe as milk (1967)! Du lait, c'est ce que buvait mon voisin de canapé à la Girafe. Un punk avec... Lire la suite

Accès