Accueil Grand Dôme - Villebon/Yvette
Vendredi 22 novembre 2019 : 11298 concerts, 25775 chroniques de concert, 5279 critiques d'album.

Grand Dôme - Villebon/Yvette

Chemin Plesse
91140 Villebon/Yvette

Plus d'info :

Grand Dôme - Villebon/Yvette : les concerts

Il n'y a pas concert actuellement annoncé dans ce lieu.

Grand Dôme - Villebon/Yvette : l'historique des concerts

Sa.

18

Oct.

2008

Tecktonik Killer

Ma.

11

Mars

2008

Les Grands Ballets Du Music Hall Avec Le Magicien Dani Lary

Sa.

28

Oct.

2006

Les Voix D'or Du Gospel

Sa.

28

Oct.

2006

Kirk Franklin & Total Praise

Di.

25

Juin

2006

Paris Country Festival

Sa.

24

Juin

2006

Paris Country Festival

Ve.

23

Juin

2006

Paris Country Festival

Grand Dôme : les dernières chroniques concerts 15 avis

Les EffervEssonne 2003 (et 2002)

Critique écrite le 25 décembre 2003, par Pierre Andrieu

Le Grand Dôme, Magic Mirrors à Villebon-sur-Yvette (91) 22, 23 novembre 2003

Retour sur les éditions 2003 et 2002 du festival Les Efferv'Essonne à Villebon-sur-Yvette... L'année 2003 a vu le festival prendre une dimension supplémentaire grâce à une programmation axée sur les qualités artistiques plutôt que sur les ventes d'albums. Le public a donc pu communier avec des artistes établis mais pas putassiers (Bashung, Ibrahim Ferrer du Buena Vista Social Club, Murat, Les Wampas...) tout en découvrant de jeunes talents comme Laetitia Sheriff ou Bikini Machine et des ovnis enthousiasmants comme les Pascals et Señor Coconut... Vivement 2004 ! Edition 2003 : Laetitia Sheriff Bikini Machine Señor Coconut Pascals Jean-Louis Murat Les Wampas Edition 2002 : Stupeflip Guitar Wolf Big Sir Melvil Poupaud De La Soul Horace Andy + Winston Mc Anuff + Dupain + Dead Plants Ska P Lire la suite

Pascals (Les EffervEssonne 2003)

Critique écrite le 05 décembre 2003, par Pierre Andrieu

Effer'Magic, Villebon-sur-Yvette (91) 22 novembre 2003

En deux temps trois mouvements, les Pascals ont enchanté l'Effer'Magic avec leur musique à la fois expérimentale, émouvante et... festive ! L'orchestre iconoclaste japonais avait fait le déplacement aux Efferv'Essonne en formation complète : violons, sifflets, violoncelle, kazoo, ukulélé, percussions, mini trompette, accordéon, guitares etc. La troupe bigarrée est tellement nombreuse sur scène que certains musiciens empiètent sur l'espace normalement réservé au public... Celui-ci leur laisse bien volontiers la place car les membres du groupe semblent prendre un incroyable plaisir à interpréter sur scène les morceaux de Pascal Comelade ou leurs propres compositions... Chaque titre regorge de petites trouvailles sonores, les Pascals ont le sens du détail qui tue ! Cela donne vraiment un côté captivant à leurs concerts débridés. Le public, abasourdi, cherche sans cesse à savoir quel musicien produit ce son si particulier et avec quel instrument... La réponse de l'assistance est à la hauteur de l'énergie et de l'inventivité déployées sur... Lire la suite

Laetitia Sheriff (Les EffervEssonne 2003)

Critique écrite le 01 décembre 2003, par Pierre Andrieu

Magic Rezonne, Villebon-sur-Yvette (91) 23 novembre 2003

Appréciée en 2001 en première partie de Miro et Hooverphonic à la Coopérative de Mai, Laetitia Sheriff a pleinement confirmé son énorme potentiel aux Efferv'Essonne... Que ce soit en solo à la basse pour le début du concert ou en trio avec Olivier Mellano à la guitare et un bassiste, Laetitia Sheriff a irradié le Magic Rezonne de sa présence. Cette jeune femme au physique troublant écrit des morceaux saisissants qu'elle chante d'une voix magnifique... Dès lors, comment résister quand tout, je dis bien tout, conduit à être conquis ? La totalité du public semble sous le charme de cette sérieuse concurrente de P.J. Harvey pour les compositions rock sur le fil... Lire la suite

Bikini Machine (Les EffervEssonne 2003)

Critique écrite le 01 décembre 2003, par Pierre Andrieu

Magic Rezonne, Villebon-sur-Yvette (91) 23 novembre 2003

Le premier album de Bikini Machine est une véritable perle... mais il a été surpassé par la prestation offerte par le groupe rennais aux Efferv'Essonne ! Cet habile mélange de garage rock, de musique de films et d'électro est véritablement imparable. Les cinq membres de Bikine Machine sont très à l'aise sur scène et donnent le meilleur d'eux-mêmes. Ils se livrent de surcroît à un jeu de chaises musicales assez incroyable. Le batteur devient chanteur puis se met à jouer des claviers, un des deux guitaristes passe à la batterie,... Lire la suite

Señor Coconut And His Orchestra (Les EffervEssonne 2003)

Critique écrite le 01 décembre 2003, par Pierre Andrieu

Magic Rezonne, Villebon-sur-Yvette (91) 23 novembre 2003

C'est à Señor Coconut que revenait la difficile tâche de clôturer les Efferv'Essonne 2003 dans un Magic Rezonne survolté malgré l'affluence restreinte (au même moment, Ibrahim Ferrer du Buena Vista Social Club terminait sa chaude prestation sous le Grand-Dôme). Señor Coconut and His Orchestra est le groupe idéal pour péter les plombs en fin de soirée, certains ne s'en sont pas privés d'ailleurs... La musique jouée par cette bande de musiciens cosmopolites est servie brûlante : les Mambo, ChaChaCha, Merengue, Bolero et autres Guaguanco (?) provoquent immanquablement des chorégraphies torrides sur la piste de danse. Car, si Atom, le cerveau de Señor Coconut, reste presque immobile derrière son G4 Powerbook (il bougera un peu les bras - pour la... Lire la suite

Les Wampas (Les EffervEssonne 2003)

Critique écrite le 28 novembre 2003, par Pierre Andrieu

Effer'Magic et Grand-Dôme, Villebon-sur-Yvette (91) 22/23 novembre 2003

Les Wampas ont brillamment conclu leur année de concerts 2003 aux Efferv'Essonne tout en fêtant leur vingt ans de carrière. Le premier soir, la troupe a littéralement enflammé un minuscule Magic Mirrors de 400 personnes, laissant au passage 200 personnes sur le carreau devant les portes. Puis, le dimanche, Didier et ses complices ont retourné le Grand-Dôme comme une crêpe, rendant hystérique et extatique la quasi intégralité de l'assistance... Du bon boulot ! Le seul petit reproche qu'on pourrait faire aux Wampas, c'est de ne pas modifier la set list, à de trop rares exceptions près. Sinon à part ça, chapeau bas les gars ! Les deux soirs permettront en effet au public de décoller sur For the rock et d'atterrir sur Quelle joie le rock n roll, en subissant de fortes turbulences entre temps sur Manu Chao, L'aquarium tactile, L'éternel, Les bottes rouges, Rising, Puta, Yeah yeah et quelques autres moments survoltés. On se demande encore comment l'Effer'Magic a pu résister sans trop de dommages à la tornade Wampas : pogo monstrueux, slams incessants, Didier essayant de s'accrocher à la tenture ou de décrocher le lustre debout sur la foule. Sur Manu Chao, les gens sont tellement surexcités sur le parquet du Magic qu'on fait du... Lire la suite

Accès