Accueil Marseille - Aix La Halle - Martigues
Dimanche 8 décembre 2019 : 10067 concerts, 25832 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.

La Halle - Martigues

4 Boulevard Maritime
Avenue Louis Sammut
13500 Martigues

Plus d'info :

La Halle : les dernières chroniques concerts 11 avis

NTM, 3eme Oeil, Dj Djel

Critique écrite le 09 août 2019, par Marcing13

La Halle Martigues 02 Aout 2019

NTM, 3eme Oeil, Dj Djel en concert

Ce vendredi 2 aout, NTM fera une halte à Martigues dans le cadre du festiv'Halles, le grand festival estival de la Venise provençale pour ce qui s'annonce une tournée d'adieux anthologique. La soirée commence avec Dj Djel en compagnie de 3ème Oeil alors que le soleil n'est pas encore couché... Ce qui est dommage car ils ne pourront pas profiter du moindre jeu de lumière. Ca ne les empêchera pas de délivrer un set énergique et de faire monter la température et ainsi préparer le terrain pour l'événement du soir. Djel et ses compères resteront près de 45 minutes sur la scène à enchaîner les classiques du 3ème Oeil et distiller quelques scratch bien sentis. Le parvis des halles commence à être copieusement rempli de quadra et quinqua majoritaires. Il est temps pour eux de nous quitter et de nous rendez vous au mois d'octobre à l'espace Julien pour un concert qui promet ! Juste le temps d'aller prendre une bière et les trois lettres géantes sur la scène s'allument. Dj Pone et DJ RH se placent derrière leur table, quand soudain on entend une voix rauque bien connue, Joey Starr et Kool Shen débarquent sur les planches pour un Seine St Denis Style. C'est parti, pas de... Lire la suite

SHAKA PONK et BERTIGNAC

Critique écrite le 05 août 2019, par Janfi

MARTIGUES 31 juillet 2019

SHAKA PONK et BERTIGNAC en concert

Pour sa deuxième édition, Le Martigues SUMMER FESTIV'HALLE accueillait le 31 juillet, deux grandes vedettes de la musique en France, Louis BERTIGNAC et SHAKA PONK. C'est sous le soleil de 19h30 et une chaleur de 29° à l'ombre que je pénètre dans l'espace extérieur de La Grande halle du Sud, réservé au concept des concerts à ciel ouvert à MARTIGUES. Je suis déjà surpris par la taille de l'espace scénique et son impressionnante structure d'accroche pour le son et la lumière. Une partie du public déjà présente est installée devant la scène pour se réserver une place de choix au moment des shows. Comme il me reste un peu de temps à attendre avant le début de la première partie de la soirée, assurée par le légendaire et excellentissime guitariste et chanteur Louis BERTIGNAC, je fais cap sur la buvette pour une opération de réhydratation obligatoire dû aux fortes chaleurs de la journée. Pas de bol, pour payer son breuvage il faut préalablement faire la queue pendant 25 minutes pour obtenir une carte magnétique que vous chargez d'un montant correspondant aux boissons que vous estimez réussir à consommer. Après donc 25 minutes de queue et muni de ma Cashless, j'obtiens enfin ma pinte de houblon qui me faisait défaut pour assurer mon acte... Lire la suite

Christophe Maé + GrandDukes

Critique écrite le 14 novembre 2013, par Kris Tian

La Halle - Martigues 12 novembre 2013

Christophe Maé + GrandDukes en concert

La Halle, Martigues. J'arrive juste après l'ouverture des portes et là je vois une foule amassée, principalement féminine, mais toutes les générations sont représentées, de 7 à 77 ans. Je vois bien les mamans qui ont trouvées le prétexte de soi-disant accompagner leurs filles juste pour fondre devant ce brun au regard de feu. Il faut dire que c'est la première date de la nouvelle tournée de Christophe Maé et la salle affiche complet. A ma grande surprise il n'y a pas de barrières devant la scène. La fosse est remplie de chaises. Le public va-t-il rester sage et se contenir ? A voir... Malheureusement avec cette configuration je ne suis pas autorisé à me mettre en face de la scène pour prendre mes photos. Je vais devoir me contenter de la partie gauche ... 20h. Le groupe qui va assurer la première partie entre en scène pile à l'heure ! Il se nomme GrandDukes. Un petit set de moins de 30 minutes aux sons inspirés par les Stranglers, Pixies ou autre David Bowie nous arrivent aux oreilles. L'espace de la scène qui leur est attribué n'est pas très grand, cela cacherait-il un grand décor pour la tête d'affiche de ce soir ? En tout cas on apprécie leur musique ... un peu moins la peluche de tigre peut-être ? Que fait-elle là... Lire la suite

Miossec et Tiersen

Critique écrite le 08 février 2009, par Stéphane Sarpaux

Halle de Martigues 7 février 2009

Miossec et Tiersen en concert

Initialement prévu dans le théâtre des salins à Martigues, le concert de Miossec et Tiersen a finalement eu lieu quelques mètres plus loin, dans la halle, qui a l'avantage de contenir deux fois plus de monde (1200 places). Le concert de samedi, le dernier de la mini tournée des deux Bretons, affiche donc complet. Complet... et assis. Car si les scènes nationales, comme le théâtre des salins, s'aventurent de temps en temps sur des contrées " osées " du rock, elles n'arrivent quand même pas à se séparer une sorte de protocole un rien suranné. Enorme vigile à l'entrée, stand avec galette bretonne, cidre et bière de rigueur, hôtesses d'accueil qui déchire délicatement votre billet et vous donne en échange un fascicule de présentation où l'on présente les artistes et on donne même la durée du spectacle (!) et donc, finalement une fois dans la salle, la découverte que toutes les places sont assises. Un quart d'heure passe dans une ambiance très surprenante. Personne ne crie, personne n'applaudit, personne ne parle vraiment fort, personne vient se placer devant la scène. 20H15, on entre dans le vif du sujet avec l'arrivée sur scène de Tiersen et Miossec suivis de 4 musiciens (Arnaud Dierterlen à la batterie, Christine Ott aux... Lire la suite

Asia (All Music Festiv Halle )

Critique écrite le 25 mai 2008, par Fred

La Halle, Martigues 18 Mai 2008

La Halle de Martigues est au bord de l'eau, sous le pont qui enjambe la Méditerranée. De l'extérieur ça ressemble à un hangar en tôles ondulées. À l'intérieur, ça ressemble toujours a un hangar en tôles ondulées! C'est une architecture nue, brute de décoffrage, signe des temps, semblable à celle des supermarchés discount ou des aéroports low-cost. Pas de superflu, juste l'utile, une grande scène, quelques structures métalliques pour soutenir les rampes de projecteurs et pour former les gradins qui, prolongés par quelques rangées de chaises, permettent une configuration variable de la salle : pour le concert d'aujourd'hui, environs 1000 places assises. Finalement le mauvais temps exceptionnel de ce mois de Mai n'est peut-être pas une si mauvaise chose : à six heures de l'après-midi, en cette saison on doit cuire dans cette salle ! Six heures de l'après-midi, pas très habituel pour une manifestation rock, juste de quoi ajouter un peu plus d'eau au moulin de ceux qui pensent que ce concert est fait par "des vieux" et pour "des vieux". Ce qui est sûr, c'est qu'à cette heure de la journée, le contraste entre la lumière du jour et l'obscurité de la salle, où vient de retentir le symphonique Pomp and Circumstance d'Edward Elgar, n'en est que plus... Lire la suite

PHM + Les Tambours du Bronx + Undergang + Beatorrent (All Music Festiv Halle)

Critique écrite le 17 avril 2008, par Badis Hadid

Les Halles - Martigues 11 Avril 2008

PHM + Les Tambours du Bronx + Undergang + Beatorrent (All Music Festiv Halle) en concert

Un festival réussit pour ces 4 groupes qui ont su embraser un public très hétérogène aux halles de Martigues. Pure Human Music C'est un duo de jeunes artistes plein de talent déjà vainqueur à deux reprises du championnat de France de beat box qui à réaliser une belle performance artistique. Très à l'aise sur scène ils sont rapidement parvenus à s'attirer les faveurs du public par des jeux de scène improvisés et une grande maîtrise de leur art. Un vrai régale pour les amateurs de beats box. Tambours du bronx Dès leur entrée sur scène, leur notoriété leur a assuré un accueil chaleureux du public. Dès le début on est frappé par une mise en scène impressionnante ou 14 musiciens formés en demis cercle frappe énergiquement des tonneaux métalliques éclairés par un jeu de lumières remarquable. Une musique très brut accentué... Lire la suite

Accès