Accueil Paris Hippodrome de Longchamp - Paris
Vendredi 6 décembre 2019 : 10529 concerts, 25826 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.

Hippodrome de Longchamp - Paris

Route des Tribunes
75016 Paris

Plus d'info :

Hippodrome de Longchamp : Dernières news

Lollapalooza Paris 2020 : Pearl Jam rejoint Billie Eilish [Le 04/12/2019] #LollaParis Après Billie Eilish, qui sera en tête d'affiche de Lollapalooza Paris à l'Hippodrome de Longchamp le 18 juillet 2020, le festival annonce la venue en tant qu'headliner de Pearl Jam le 19 juillet 2020. Et ce pour une date unique qui sera le premier concert du groupe...
En concert le 18/07/2020

Hippodrome de Longchamp : les dernières chroniques concerts 27 avis

Perry Farrells Kind Heaven Orchestra, The Strokes, Ben Harper, Cosmopaark, Jain, IAM, Roméo Elvis, Orelsan, Nekfeu, Twenty One Pilots, Migos... (Lollapalooza Paris 2019)

Critique écrite le 06 août 2019, par Samuel C

Hippodrome de Longchamp - Paris 20-21 juillet 201

Perry Farrells Kind Heaven Orchestra, The Strokes, Ben Harper, Cosmopaark, Jain, IAM, Roméo Elvis, Orelsan, Nekfeu, Twenty One Pilots, Migos... (Lollapalooza Paris 2019) en concert

Les couronnes de fleurs sont parfaitement ajustées sur les têtes et le maquillage délicatement posé sur des visages heureux, les sourires sont éclatants et les t-shirts très tendance ont été soigneusement sélectionnés dans les dressings. Tout le monde est paré pour la 3ème édition Française du Lollapalooza !  On retrouve sa tribu, on danse, chante, brunche, boit, expérimente et fait des selfies devant la réplique de la Tour Eiffel d'une hauteur de 32 mètres. Devenu majoritairement le rendez-vous incontournable d'une certaine jeunesse (dorée), ce festival est également un marqueur sonore parisien du milieu de l'été situé entre Solidays fin juin et Rock en Seine fin août. Pour certains, le plateau musical proposé semble être la valeur ajoutée. "Dans le cahier des charges Lolla, il faut avoir 4 scènes" indique Armel Campagna, le très prévenant directeur de l'événement également partie prenante du Main Square à Arras, "à Paris on a ajouté le Kidzapalooza" (comme à Chicago et ailleurs visiblement depuis), espace ouvert destiné aux enfants où de nombreuses activités sont accessibles. Le pass 2 jours est proposé à 10€ jusqu'à 10 ans inclus. On suggère qu'il soit étendu jusqu'à 13 ans, âge où l'on commence réellement à... Lire la suite

Gorillaz, Noel Gallagher, The Killers, Rag'n'Bone Man, Stereophonics (Festival Lollapalooza Paris 2018 - Jour 2)

Critique écrite le 25 juillet 2018, par Coline Magaud

Hippodrome de Longchamp, Paris 22 Juillet 2018

Gorillaz, Noel Gallagher, The Killers, Rag'n'Bone Man, Stereophonics (Festival Lollapalooza Paris 2018 - Jour 2) en concert

Deuxième et dernier jour au Lollapalooza Festival. La faune n'a pas changé, la poussière est toujours là et le soleil, même s'il joue à cache-cache avec les nuages, nous promet à nouveau un beau moment en attendant LE groupe de la soirée, Gorillaz. Soyons honnête, même Noel Gallagher ne génère pas autant d'excitation en moi en ce 22 juillet, étant donné que cela fait 17 ans que j'attends ce concert... Bref, retour rapide sur les autres artistes de cette journée. Rag'n'Bone Man Premier aperçu de concert, la soul-blues de Rag'n'Bone Man sur l'Alternative Stage. Une chose est sûre, le bonhomme a du charisme et ses capacités vocales sont bien réelles. Face au soleil, l'artiste dégage une musique tout en rondeur et en aspérités et même si la post-brit-pop des Stereophonics nous appelle à l'autre bout du site, il faut constater que le public est envoûté, sous le charme de cet Anglais dont la sensibilité musicale n'est plus à prouver. Stereophonics C'est un peu comme pour expier les vieux démons de l'adolescence que l'on assiste au concert de Kelly Jones et sa bande sur la Main Stage 1. Rien de nouveau sous le soleil donc, pour le combo qui déroule sa pop-rock devant un public majoritairement composé d'Anglo-Saxons... Lire la suite

Festival Solidays 2018 : We are all heroes (Jain, Amadou & Mariam, Nekfeu...)

Critique écrite le 28 juin 2018, par Samuel C

Hippodrome de Longchamp 22 et 23 juin 2018

Festival Solidays 2018 : We are all heroes (Jain, Amadou & Mariam, Nekfeu...) en concert

"Est-ce vous êtes prêts à jumper" scande Jain à plusieurs reprises ? Pour Solidays, c'était le grand saut cette année également. Le festival va en effet entrer dans sa troisième décennie d'existence, l'âge de raison ! On n'imaginait pas forcément célébrer les 20 ans du festival en 1999 alors qu'il s'étalait alors sur 2 jours. Depuis des pratiques et techniques se sont grandement améliorées dans la lutte contre le SIDA en France. L'organisateur de l'événement, Solidarité Sida, a récolté près de 25 millions d'euros mais il reste encore beaucoup de choses à mettre en oeuvre auprès de populations fragiles et dans des pays moins favorisés. Il faut également faire en sorte que les jeunes générations ne considèrent pas cette maladie comme "anecdotique". Après le coup de mou de l'an dernier, 40 000 spectateurs manquaient en effet à l'appel pour assurer l'équilibre financier, c'était donc un peu le quitte ou double cette année...  La journée du samedi était annoncée "complète" depuis plusieurs semaines. C'était un signe avant-coureur très positif. Solidays annonçait fièrement avant le set des attendus et fidèles IAM qu'avait été battu le record de fréquentation toutes éditions confondues : soit 212 000 spectateurs !! La programmation... Lire la suite

Red Hot Chili Peppers, Liam Gallagher, IAM, Lana Del Rey, Pixies, La Femme, The Hives, London Grammar, Seasick Steve, The Weeknd, Editors, Tess, Rival Sons, Charli XCX, DJ Snake (Festival Lollapalooza Paris 2017)

Critique écrite le 31 juillet 2017, par Samuel C

Hippodrome de Longchamp - Paris 22-23 juillet 2017

Red Hot Chili Peppers, Liam Gallagher, IAM, Lana Del Rey, Pixies, La Femme, The Hives, London Grammar,  Seasick Steve, The Weeknd, Editors, Tess, Rival Sons, Charli XCX, DJ Snake (Festival Lollapalooza Paris 2017) en concert

Live Nation avait assuré ne pas gagner d'argent en organisant le premier Lollapalooza parisien. Le cachet des artistes devait en effet être conséquent pour réunir sur 48 heures une telle programmation... Divines : Alors que son album Lust for Life sortait l'avant-veille de sa prestation, Lana Del Rey et son style à la fois vaporeux et sensible n'arrivait pas à convaincre pleinement malgré d'excellents musiciens et deux danseuses-choristes efficaces. Se produisant au sein d'une scénographie type cabaret des années 30 nommé le Del Rey, la diva fait ce qu'elle peut. Sa musique ne se prête peut-être pas à être jouée en plein air. Malgré tout réentendre les classiques de son très réussi "Born to die" est plaisant. London Grammar était confronté à une situation identique : le timbre d'Hannah Reid est sublime et les compositions magnifiques. Toutefois on préférerait certainement apprécier le trio dans le cadre intimiste de la Cigale ou du Trianon. D'autant plus que la proximité de l'Alternative stage et de la Perry's stage donne l'impression d'entendre parfois d'étrange incursions de beats dans les envolées lyriques de la jeune anglaise. Renfrogné : On ne sait pas si Liam Gallagher a croisé le regard de son frère... Lire la suite

Festival Lollapalooza Paris 2017 : Red Hot Chili Peppers, La Femme, London Grammar, The Hives, Seasick Steve, Tess, Lana Del Rey, Rival Sons...

Critique écrite le 27 juillet 2017, par Samuel C

Hippodrome de Longchamp - Paris 22/23 juillet 2017

Festival Lollapalooza Paris 2017 : Red Hot Chili Peppers, La Femme, London Grammar, The Hives, Seasick Steve, Tess, Lana Del Rey, Rival Sons...  en concert

Caravane itinérante imaginée par Perry Farrell (fondateur et leader du groupe Jane's Addiction) au début des années 90, Lollapalooza était alors une vitrine du rock sonique et indépendant qui sillonnait les États-Unis chaque été (avec des programmations incroyables entre 1991 et 1994). Désormais basé uniquement à Chicago, le festival s'est exporté en Amérique du Sud et récemment en Europe dans une version plus grand public : à Berlin depuis 2015 et à Paris cette année. L'hippodrome de Longchamp accueillait ainsi plus de 100 000 spectateurs pour 2 jours de LollaKids, de LollaChef, de LollaPlanète et de LollaStars ! Dès les abords du site, on note une organisation réfléchie pour y accéder, l'absence d'affichage sauvage et de vendeurs à la sauvette et surtout la fluidité des files d'attente : inférieure à 10 minutes incluant fouille adaptée au contexte actuel et pose des incontournables bracelets. Des panneaux indiquent même les horaires des derniers métros et la présence de navettes RATP, tandis que l'on croise moult vigiles et policiers à cheval ou en arme : que du bon sens ! A l'arrivée, une réplique métallique de la Tour Eiffel d'une dizaine de mètres de haut, ornée d'un visuel Lollapalooza aux couleurs chaudes qui... Lire la suite

Festival Solidays 2017 : Archive, Ibrahim Maalouf, Cage The Elephant, House Of Pain, Gaël Faye, La Femme, Dizzy Brains, Alexis Calfan, The Pirouettes...

Critique écrite le 26 juin 2017, par Samuel C

Hippodrome de Longchamp - Paris 23/24 juin 2017

Festival Solidays 2017 : Archive, Ibrahim Maalouf, Cage The Elephant, House Of Pain, Gaël Faye, La Femme, Dizzy Brains, Alexis Calfan, The Pirouettes...   en concert

Depuis 1999, Solidays est un rendez-vous incontournable chaque été. 3 jours de musique, de solidarité et d'engagement dans la lutte contre le sida, à l'hippodrome de Longchamp. Passage en revue des deux premières journées de la 19ème édition. Vendredi 23 juin : Sous le Dôme, le jeune Gaël Faye utilise déjà les codes d'un festival : "vous faites moins de bruit que dans une salle de 300 personnes", "je ne vous entends toujours pas...". Son hip-hop érudit et mélodique est plaisant pour entamer le Marathon Solidays ! Dizzy Brains regrette que ce soit si difficile d'obtenir un titre de séjour, les Malgaches et leur rock énergique commencent à tourner régulièrement en France. Ils sont plutôt sympathiques à écouter et fougueux en live. Le village solidarité qui accueille près de 100 associations du monde entier est excentré et semble un peu déserté en ce début de soirée. Hormis le stand qui propose des maquillages bigarrés que de nombreuses jeunes filles semblent se recommander les unes aux autres via un "bouche à oreille" redoutable. Sur la scène Paris, un intervenant rappelle que chacun est invité à signer une pétition destinée au nouveau président de la République. 2017 est l'année du 0,7 : à l'heure actuelle, seuls 6 pays... Lire la suite

Accès