Accueil Marseille - Aix Hopital Caroline - Marseille
Vendredi 15 décembre 2017 : 11129 concerts, 24777 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.

Hopital Caroline - Marseille

Place Saint Estève
Iles du Frioul
13000 Marseille

Plus d'info :

Hopital Caroline - Marseille : les concerts

Il n'y a pas concert actuellement annoncé dans ce lieu.

Hopital Caroline - Marseille : l'historique des concerts

Di.

10

Juillet

2016

The Brother Moves On + Saul Williams

Sa.

09

Juillet

2016

Rêve Général + Véronique Vincent & Aksak Maboul + Aquaserge

Ve.

08

Juillet

2016

4 Hands 1 Breath + Domingo Garcia-Huidobro & Jozef Van Wissem

Je.

07

Juillet

2016

aCuerdas - Los Piranas

Di.

05

Juillet

2015

Acid Mothers Temple & the Cosmic Inferno, Gunkanjima

Sa.

04

Juillet

2015

E.E.K. Feat. Islam Chipsy, Joujou

Ve.

03

Juillet

2015

Himmel, Young Marble Giants

Je.

02

Juillet

2015

Les Percussions de Strasbourg, Aki Onda

Di.

06

Juillet

2014

Aïe + Richard Pinhas & Etienne Jaumet

Sa.

05

Juillet

2014

Nuit Des Lambeaux De Corazón

Sa.

05

Juillet

2014

Suicide + Sevdah mon amour

Ve.

04

Juillet

2014

Maryam Saleh & Zeid Hamdan + DakhaBrakha

Hopital Caroline : les dernières chroniques concerts 31 avis

Festival MIMI : Saul Williams-The Brother Moves On

Critique écrite le 16 août 2016, par Phil2guy

Hôpital Caroline-Marseille 10 Juillet 2016

Festival MIMI : Saul Williams-The Brother Moves On en concert

Le rythme du chroniqueur-festivalier est tout de même assez intense, il faut garder ses oreilles bien ouvertes et son cerveau en éveil avec tous les sons dont on s'imprègne (et aussi le nombre de boissons que l'on a ingurgité histoire de tenir ce rythme). On arrive donc ce soir au bout de ce Festival MIMI 2016 qui a une fois de plus au même titre que les précédents un très bon cru. Les organisateurs du MIMI s'efforcent toujours, pour la dernière soirée, de faire venir une tête d'affiche particulièrement marquante. C'est une fois de plus le cas avec le poète hip hop Saul Williams. Il sera précédé par les sud africains de The Brother Moves On. Ce collectif de musiciens et performers, venu de Johannesburg, mélange rock, jazz, electro funk et spoken words, danse et performance (ouf!). Plutôt prometteuse sur le papier, cette prestation m'a apparu ennuyeuse du début jusqu'à la fin pour la simple et bonne raison qu'il n'y avait selon moi absolument aucune chanson qui sortait du lot ou même aucune composition qui accrochait vraiment. Le tempo des morceaux est généralement assez lent, ce qui fait que l'on a d'avantage affaire à une sorte de musique d'ambiance qu'autre chose. A défaut d'écouter des chansons bien construites, on aurait pu... Lire la suite

Festival MIMI-Rêve Général-Aksak Kaboul/Aquaserge

Critique écrite le 04 août 2016, par Phil2guy

Marseille-Hôpital Caroline 9 Juillet 2016

Festival MIMI-Rêve Général-Aksak Kaboul/Aquaserge en concert

On embarque une nouvelle fois au Frioul pour la 3e soirée de cette édition du Festival MIMI 2016 qui a lieu à l'hôpital Caroline pour une " Nuit de l'Os qui Compte ", avec deux ensembles, constitué à chaque fois de deux groupes, qui se retrouvent ce soir autour d'une création commune spécialement réalisée pour l'occasion, Rêve Général et Aksak Kaboul qui joue avec Aquaserge. Rêve Général, est un ensemble de musiciens qui réunit le quatuor à cordes Metamorphosis, constitué de musiciens tchèques, russes et japonais, et Volapuk, formation française qui mêle rock, jazz et musique contemporaine, menée par le batteur Guigou Chenevier (et ex membre d'Etron Fou Leloublan, groupe majeur du mouvement Rock in Opposition, dont Ferdinand Richard, Directeur de l'AMI avait fait également partie). Les Huit musiciens présents sur scène vont jouer de longues pièces très marquées par les musiques de l'est, où les cordes ont beaucoup de places. Les titres sont pour la plupart instrumentaux, passant de moments plus calmes et contemplatifs à d'autres plus frénétiques. Les musiciens jouent souvent avec les textures sonores de leurs instruments en laissant aussi une grande place à l'espace et aux silences. Guigou Chenevier donne libre cours à un... Lire la suite

Festival MIMI-Acuerdas-Los Piranas

Critique écrite le 27 juillet 2016, par Phil2guy

Hôpital Caroline - Frioul - Marseille 7 Juillet 2016

Festival MIMI-Acuerdas-Los Piranas en concert

On embarque au Frioul pour la première soirée de cette session MIMI 2016 avec deux formations latines pour le moins atypiques Acuerdas est un projet qui réunit la chanteuse performeuse espagnole Fatima Miranda et le joueur de vielle à roue Marc Egea, Le duo va donner un concert vraiment incroyable qui relève autant de la performance musicale que théâtrale. On pouvait être au départ un peu perplexe car cette formule à priori limitée aurait pu laisser présager une certaine monotonie, mais on va se laisser finalement entraîner dans un univers littéralement hors norme. Marc Egea fait sortir de longs drones de sa vielle à roue ou en joue parfois de manière totalement free avec une méthode proche du tapping. Fatima Miranda part alors dans des vocalises graves ou suraiguës, très expressives, passant de la joie à la mélancolie. Son registre vocal est assez impressionnant et couvre plusieurs octaves mais il n'est pas question ici de démonstrations techniques. Son chant va puiser va puiser à la fois dans le répertoire castillan ou même le chant diphonique mongol passés à la moulinette expérimentale. Le duo a mis au point une mise en scène toujours inattendue comme lorsque Marc Egéa, assis, joue du duduk (flûte arménienne) tandis que sa... Lire la suite

Festival MIMI 2015-Acid Mother Temple- Gunkanjima

Critique écrite le 20 juillet 2015, par Phil2guy

Iles du Frioul-Hôpital Caroline 5 Juillet 2015

Festival MIMI 2015-Acid Mother Temple- Gunkanjima en concert

Soirée japonaise pour la dernière de cette édition 2015 du Festival Mimi avec Gunkanjima et les très attendus Acid Mother Temple On commence avec Gukanjima, une création franco-japonaise. Le nom ce ce projet est tiré d'un île japonaise qui accueillait au siècle dernier une exploitation minière et une ville. On raconte que c'était l'endroit le plus densément peuplé au monde, qui fut par la suite abandonné. Les six musiciens (trois japonaises et trois français) présents sur scène élaborent donc la bande son d'un film imaginaire qui évoquerait ce lieu étrange. Pendant une bonne heure, le sextet va mélanger musique électro-acoustique, noise et free rock pour un résultat assez captivant. On passe par des moments assez calmes, où les guitares sont jouées avec des archets et où d'inquiétants drones résonnent, à des moments plus free à la brutalité proche du metal extrême. J'aurais bien aimé d'ailleurs entendre plus souvent la batteuse donner libre cours à ses penchants pour les rythmes grindcore auxquels elle s'est quelquefois laisser aller. Les musiciens passent facilement d'un instrument à l'autre (violon, contrebasse ou même theremin) et les laptops sont toujours discrets. ll y a une cohésion de groupe manifeste, avec des... Lire la suite

Festival MIMI : Himmel + Young Marble Giants

Critique écrite le 15 juillet 2015, par Phil2guy

Hôpital Caroline - îles du Friuol 3 Juillet 2015

Festival MIMI : Himmel + Young Marble Giants en concert

Le Festival Mimi célèbre ses trente ans cet été. Encore un rendez-vous estival qu'on ne voudrait manquer sous aucun prétexte pour sa programmation toujours hors norme et aventureuse, et le cadre exceptionnel de l'Hôpital Caroline n'est bien sûr pas étranger au caractère unique de ce festival. La soirée va donc commencer avec Himmel pour continuer ensuite avec un groupe très attendu et culte, les Young Marble Giants. Himmel, est un projet fondé par Andy Sounders de Towering Inferno et une création spéciale pour Mimi. Il y a du beau monde, avec entre autres, Chris Cutler de Henry Cow et Pere Ubu à la batterie, Jules Bernable de Das Simple et MoTTo à la basse. La musique est décrite comme " du cosmic-jazz-drone-krautrock ". Tout cela est à priori très séduisant sur le papier mais le résultat n'a pas été malheureusement celui escompté. La section rythmique, plutôt dépouillée et minimaliste, constitue l'ossature des morceaux. Andy Sounders dirige la dizaine de musiciens affairés aux machines et clavier et indique aux uns et aux autres quand intervenir, faisant ainsi office de chef d'orchestre. Tout ceci est bien exécuté mais pourquoi faut-il qu'il y ait autant de musiciens sur scène pour un résultat finalement assez décevant et sans grande... Lire la suite

Festival MIMI 2014 : Aie (Rafaëlle Rinaudo / Yann Joussein) + Richard Pinhas-Etienne Jaumet

Critique écrite le 17 juillet 2014, par Phil2guy

Hôpital Caroline - Marseille 6 Juillet 2014

Festival MIMI 2014 :  Aie (Rafaëlle Rinaudo / Yann Joussein) + Richard Pinhas-Etienne Jaumet en concert

Direction le Frioul pour cette dernière soirée du Festival MIMI 2014 qui s'intitule "la nuit-je te-tiens-tu-me-tiens-par-la-barbichette ". Décidément, l'équipe de l'AMI a l'art du titre. Celui-ci est d'ailleurs assez pertinent au vu de ce qui va se tramer ce soir : deux duos vont tenir la scène de ce lieu extraordinaire qu'est l'Hôpital Caroline pour deux dialogues musicaux plein de surprises. Tout d'abord un premier face à face entre la harpiste Rafaëlle Rinaudo et le batteur multi instrumentiste Yann Joussein pour un projet intitulé Aie, et ensuite Richard Pinhas et Etienne Jaumet. Le premier de ces duos entre donc en scène : il y a d'un côté Yann Joussein à la batterie, au laptop et face à lui, Rafaëlle Rinaudo équipée de sa harpe électrique. Les deux musiciens vont donc jouer une musique assez inouïe et barrée, mais toujours ludique et jamais ennuyeuse, qui relève à la fois du free jazz, des comptines pour enfants, ou même du folk ou de Steve Reich (pour les motifs répétitifs). La harpiste est équipée de tout un attirail électro-acoustique et de pédales d'effets dont elle se sert continuellement tandis que Yann Joussein, en plus de jouer (très bien) de la batterie, chante, joue de la flûte ou envoie des sonorités electro... Lire la suite

Accès