Accueil Marseille - Aix Esplanade St Jean J4 - Marseille
Mardi 18 décembre 2018 : 10679 concerts, 25303 chroniques de concert, 5237 critiques d'album.

Esplanade St Jean J4 - Marseille

Entrée du Vieux Port (coté mairie)
13002 Marseille

Plus d'info :

Esplanade St Jean J4 - Marseille : les concerts

Il n'y a pas concert actuellement annoncé dans ce lieu.

Esplanade St Jean J4 - Marseille : l'historique des concerts

Sa.

13

Oct.

2018

Fiesta des Suds en concert
Hyphen Hyphen - General Electricks - Fakear - Girls in Hawaii - Sista K feat. String Quartet - Moussu T e lei Joventz - Silent Party Fiesta des Suds / Fakear / Hyphen Hyphen / General Elektriks / Sista K / Moussu T e lei Jovents / Girls In Hawaii

Ve.

12

Oct.

2018

Oumou Sangare - Camille - Baloji - Yukset - Diron Animal - Voilaaa Sound System - Bloco Uniao du Sud - Silent Party

Je.

11

Oct.

2018

Massilia Sound System - Ibeyi - Jeanne Added - La Cumbia Chicharra - Rumpus - Silent Party - Banda du Dock

Sa.

08

Sept.

2018

Acontraluz 2018 - Laurent Garnier, Maceo Plex, Charlotte de Witte, Ben Klock, Rone, Theo Muller...

Ve.

07

Sept.

2018

Acontraluz 2018 - Alonzo, Kalash, Kekra, Panda Dub, Stand High Patrol, 45 live

Ve.

07

Sept.

2018

Acontraluz 2018 - 2 Jours

Sa.

14

Juillet

2018

Apéro Bateau 14 Juillet Spécial Feu D'artifice "le Goût Du Son"

Sa.

09

Juin

2018

Patrice, Tupaga Vibration, Jamin

Ve.

08

Juin

2018

DJ Kheops, Imhotep, DJ Djel, Don Choa, Black Punhk

Sa.

16

Sept.

2017

Fritz Kalkbrenner + Pan-Pot + Patrice Baumel + Purple Disco Machine + Traumer + Vitalic + Worakls

Ve.

15

Sept.

2017

Biga*Ranx + Caballero & JeanJass + Cut Killer & DJ Pone + Don Choa & DJ Djel + Dub Inc / Kemmler / Lorenzo + Mr Faze + S-Crew

Ve.

15

Sept.

2017

Pass 2 Jours Mmx

J4 - Esplanade St Jean : les dernières chroniques concerts 33 avis

Moussu T e lei Joventz + Girls in Hawaii (Fiesta des Suds 2018)

Critique écrite le 27 octobre 2018, par pirlouiiiit

J4, Marseille 13 octobre 2018

Moussu T e lei Joventz + Girls in Hawaii (Fiesta des Suds 2018) en concert

Première année depuis longtemps que la Fiesta avait lieu ailleurs qu'au Dock des Suds. Retour au J4 donc avec une édition qui renoue avec les groupes du coin et même s'il y a pas mal de groupes qu'on a déjà vu les années précédentes j'avoue que j'étais ravi d'y retourner jeudi et samedi. En effet pour voir le même soir Massilia Sound System, La Cumbia Chicharra et découvrir Jeanne Added je me sentais prêt à supporter un bout du concert de Ibeyi et samedi la triplette Moussu T, General Elektriks et Siska (avec des cordes !) on allait tenter de la faire en famille. La date de vendredi était surement belle mais j'avoue que je ne connaissais quasiment personne en dehors de Camille dont le côté (je me prends au) sérieux et les grimaces m'ont tellement agacé les quelques fois où je l'ai vu que je ne voyais pas l'intérêt d'y retourner. Bref, jeudi il est déjà tard quand je parviens enfin à partir de chez moi mais mon élan est coupé net par Lumak qui m'informe qu'il n'est pas sur la liste et qu'il y a une très très longue queue ... comprenant que je n'arriverai pas à temps je lui passe mon pass. Sa chronique est donc ici. Pour vendredi on devait bien avoir quelques personnes mais je ne vois pas de chronique ... dommage on fera plus gaffe... Lire la suite

General Elektriks, Hyphen Hyphen, Siska (Fiesta des suds 2018)

Critique écrite le 15 octobre 2018, par Lumak

Esplanade J4, Marseille 13 octobre 2018

General Elektriks, Hyphen Hyphen, Siska (Fiesta des suds 2018) en concert

Pour ce samedi soir à la Fiesta des Suds, encore beaucoup de monde grâce à la belle programmation du jour ! J'arrive sur la scène Mer pour le début des français de General Elektriks, avec le pro du clavier/spectacle Hervé Salters, effectivement des mélodies particulièrement efficaces et une grande énergie nous mettent dans une bonne ambiance même si je suis déçu par le chant. Pendant que le public profite du show et notamment des jeux de jambes légendaires d'Hervé Salters, j'en profite pour aller tester la Silent Party que je n'avais pas pu tester jeudi. Direction la longue queue pour récupérer les casques sans fil, il nous aura fallu 30 minutes quand même ! Une fois casqué, je me dirige vers l'embarcadère pour profiter des DJ qui sont ce soir Everettx, Nassim DJ, Dysk by in'oubliables. Je me laisse vite prendre au jeu en testant les 3 programmations, je reste accroché par les sons funk et rétro de Nassim DJ, ce qui est marrant c'est de voir un peu ce qu'écoutent les autres danseurs sur la piste. L'avantage c'est de vraiment pouvoir choisir le son sur lequel on veut bouger, et le défaut du casque c'est de ne pas pouvoir parler avec ses amis, j'en reviens donc au côté asocial que j'avais trouvé... Un autre avantage du casque sans... Lire la suite

Massilia Sound System, Jeanne Added (Fiesta des Suds 2018)

Critique écrite le 14 octobre 2018, par Lumak

Esplanade J4 11 octobre 2018

Massilia Sound System, Jeanne Added (Fiesta des Suds 2018)  en concert

Après avoir quitté le J4 et ses hangars il y a plus de 20 ans, la Fiesta des Suds y revient en 2018. L'esplanade est aménagée avec une très grande scène (scène Mer) et une de taille moyenne (scène Major). Enfin, un espace derrière la scène major va accueillir tous les jours les Silent Party (l'embarcadère). En arrivant, ce qui surprend le plus c'est la queue !! Et oui en ce premier soir, beaucoup doivent acheter leurs places et récupérer leurs invitations/accréditations et bien sûr j'en fais partie ! Je suis arrivé assez en retard comme beaucoup de monde qui voulait arriver juste avant le concert tant attendu des Massilia Sound System. Pour beaucoup d'entre nous, on entendra ce set démarrer pendant qu'on sera dans la queue. Une foule immense est installée devant la scène mer et on est tout de suite imprégné de l'ambiance !! Pas le choix, on est Marseillais ou on ne l'est pas ! C'est bien la force de Massilia Sound System de fédérer et de prôner le mélange et le bien vivre ensemble en étant libre. Ce qui surprend autant c'est cette attitude totalement détendue qu'ont les chanteurs sur scène, Papet J, Gari Greu et Moussu T (qui sera également à la fiesta ce samedi avec " lei jovents ") arrivent à effacer cette barrière entre les... Lire la suite

Alonzo, Kekra, Kalash, 45 Live, Stand High Patrol, ... (Festival Acontraluz)

Critique écrite le 22 septembre 2018, par Marcing13

J4, Marseille 07 sept 2018

Alonzo, Kekra, Kalash, 45 Live, Stand High Patrol,  ... (Festival Acontraluz) en concert

Nous voilà devant le Mucem pour la nouvelle édition d'Acontraluz. L'année dernière le festival Acontraluz fusionnait avec les soirées WeAre pour donner naissance au festival MMX. Cette année ça sera Acontraluz tout seul qui investira l'esplanade du J4 pour deux jours de musique électronique en plein air. Comme on ne change pas une formule qui gagne, on retrouvera la même disposition que l'année dernière : une petite scène à proximité de l'entrée, puis de nombreux stands, longés d'immenses comptoirs pour s'abreuver, plusieurs trucks foods pour reprendre des forces et de grandes tables pour pouvoir y déguster son burger ou autre kebab et se reposer un peu tout en profitant du son de la grande scène principale où officieront les têtes d'affiche du festival. Ce qui ne veut pas dire pour autant que sur la petite scène on trouvera des artistes de seconde zone ; bien au contraire. Ce Vendredi, ce sera le projet 45 Live qui sera à l'honneur : une scène ou se succéderont dans l'ordre Selecter the Punisher, Pete Isaac, Dj Cheeba pour finir sur l'immense Dj Food , chacun faisant chauffer leurs platines et leur petites galettes vinyles pour faire danser le public Perso, j'adore, un mélange de musique tout droit ortis des années 50 60... Lire la suite

Delta Festival : Møme, Feder, Joris Delacroix...

Critique écrite le 06 juillet 2016, par Lumak

Esplanade J4, Marseille 02 juillet 2016

Delta Festival : Møme, Feder, Joris Delacroix... en concert

C'est en voyant par hasard sa programmation que j'ai décidé de découvrir la 2e édition du Delta festival, avec des DJs que j'avais déjà vus et appréciés à l ‘electroschock (Jabberwooky, Joris Delacroix...) et d'autres noms en vogue en ce moment Møme, Feder. En me renseignant, j'apprends que le Delta festival était le before officiel français du Sziget festival, sur " ile de la liberté " à Budapest. Je n'aurais donc pas dû être surpris en débarquant au J4 en fin d'après midi dans cette ambiance playa, voire spring break, avec son dress code "shorts de bain et bikini " ; le t shirt étant lui superflu. Bières à la main, les festivaliers déambulent entre les différents villages puisque ce festival n'est pas seulement orienté musique. Tout le monde passe par la queue énorme d'échange d'argent car pour pouvoir consommer dans le festival, il faut au préalable, échanger de l'argent contre une carte de paiement du festival (consignée et dont le solde ne sera pas remboursé) et ensuite utiliser cette carte sur les stands. Avant d'arriver à la scène, on passe donc devant les animations, où majoritairement des étudiants font la queue à diverses structures gonflables, pour relever défis sportifs et/ou aquatiques. L'ambiance vacances/UCPA... Lire la suite

Festival Acontraluz : Darius, Breakbot, The Magician, Todd Terje, Solumi,

Critique écrite le 13 septembre 2015, par Sami

Esplanade J4, Marseille 5 Septembre 2015

Festival Acontraluz : Darius, Breakbot, The Magician, Todd Terje, Solumi, en concert

Troisième et dernier soir pour cette belle édition d'Acontraluz avec une fréquentation logiquement en hausse comparé à jeudi. L'ambiance est déjà au rendez-vous avec le jeune Darius qui semble avoir pas mal d'amateurs, fort de ses deux ep's sortis sur le très en vue label Roche Musique. Et il faut bien dire que sa house funky est une introduction idéale pour cette soirée placée sous le signe de la nu disco, une jolie découverte. Les visuels sont encore une fois de toute beauté et on se plait à découvrir des remixes très réussi de titres familiers récents comme "Oursinet" de Tellier ou "Time" de Jungle, mais aussi des vieilles scies comme "Gypsy woman" de Crystal Waters. On aurait aimé que Breakbot en prenne un peu de la graine mais ce que l'on avait écrit en 2012 se vérifie en 2015, il est définitivement plus roublard que bosseur. Un set en dilettante où l'on a quand même plaisir à danser sur ces pépites intemporelles que sont "Miura" de Metro Area et "How Long" de Lipps Inc. Ça se gâte un peu ensuite avec ses tubes à lui "Fantasy" et "Baby I'm Yours" qui vieillissent moins bien et puis des choix bien trop évidents et joués tels quel, "Music sounds better with you" et "Don't stop till it gets enough" (la... Lire la suite

Accès