Accueil Marseille - Aix La Casa Consolat - Marseille
Lundi 18 décembre 2017 : 10798 concerts, 24781 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.

La Casa Consolat - Marseille

1 rue Consolat
13001 Marseille

Plus d'info :

La Casa Consolat - Marseille : les concerts

Il n'y a pas concert actuellement annoncé dans ce lieu.

La Casa Consolat - Marseille : l'historique des concerts

Sa.

16

Déc.

2017

Scool

Ve.

15

Déc.

2017

Mitch Bones and the Suckercopters Mitch Bones

Ve.

08

Déc.

2017

Calle y sol / Chorale y Cumbia

Ve.

01

Déc.

2017

Jedba

Ve.

17

Nov.

2017

The Trouble Notes - Grand Masquerade

Ve.

20

Oct.

2017

Monsieur Vertigo

Me.

18

Oct.

2017

L'Attitude transversale

Ve.

13

Oct.

2017

Duo Cafune

Ve.

06

Oct.

2017

Stoo Odom

Ve.

06

Oct.

2017

Pleine Lune + Johnny Marre

Je.

28

Sept.

2017

RapApache

Je.

07

Sept.

2017

NinO NinA

La Casa Consolat : les dernières chroniques concerts 6 avis

Johnny Marre (Portes Ouvertes Consolat - POC)

Critique écrite le 28 octobre 2017, par Pirlouiiiit

Casa Consolat, Marseille 06 octobre 2017

Johnny Marre (Portes Ouvertes Consolat - POC) en concert

Parti de Casa Cosolat à la fin du concert de Stoo Odom avec dans l'idée d'aller voir la Kamba, ces derniers n'attaquant pas je me décide à revenir du côté de la rue Consolat ... en passant devant la Meson je réalise que le concert de Flamenco vient juste de finir (zut au final j'aurais du rester là) et lorsque je me retrouve enfin en bas c'est pour constater que Johnny Marre a déjà attaqué. Il y a du monde mais comme ça danse il est plutôt facile de se frayer un chemin. En arrivant je constate qu'il y a eu encore un peu de line-up. Pacheco Terror qui était à la guitare la dernière fois que je les ai vu (et qui ce soir est en train de chauffer le public en attendant le début du concert de La Kamba) est remplacé par une guitariste ce qui en fait sans doute l'un des groupes les plus féminisé de la scène marseillaise avec 4 filles et 2 garçons. En tout cas j'arrive pile sur un de mes morceaux préférés : leur fameux "plastic" où Arianna se lance dans un rap endiablé / aboyé. Fanfare dans l'esprit, textes en français qui traitent du quotidien festif donc à la fois humoristiques et engagés ce qui n'est pas étonnant pour un groupe basé autour de la Plaine, quartier en pleine mutation. Des textes parfois en italien mais souvent en... Lire la suite

Stoo Odom's Odomiseurs (Portes Ouvertes Consolat - POC)

Critique écrite le 27 octobre 2017, par Pirlouiiiit

Casa Consolat, Marseille 06 octobre 2017

Stoo Odom's Odomiseurs (Portes Ouvertes Consolat - POC) en concert

Allez ! Comme j''écris cette chronique avec près de 3 semaines de retard (et que ce n'est pas la seule) je vais m'aider des infos postées sur l'évènement fb de ce concert pour vous présenter ce bassiste New-orléanais que je ne connaissais pas avant ce soir : "Plus connu pour sa production Rock/Psych dans The Graves Brothers Deluxe, Thin White Rope, et Subarachnoid Space, Stoo Odom a également collaboré en tournée et en studio avec des membres d'Acid Mother Temple, The Boredoms, et les Icônes des Sixties: The Monks. La musique de Stoo Odom peut aussi être entendue dans différents films et productions télévisuelles indépendantes. Sa première composition pour orchestre a été jouée en 2014 par le San Francisco Sinfonietta." Venu pour une courte résidence organisée par le GMEM il a monté un super groupe composé de Cedric (de Elektrolux, Révolution Française, Shiloh) à la guitare, Paul Milhaud (The Holy Curse, the Irritones, Keith Richard's Overdose) aussi à la guitare, et Vincent Sermonne que je n'avais croisé jusqu'à présent que derrière une console de son (notamment à la Machine à Coudre) et qui assure ici la batterie. Depuis je me suis renseigné et ai appris qu'il avait officié notamment au sein de Molodoï et Fin de Siècle en plus du... Lire la suite

Massy Inc

Critique écrite le 23 octobre 2016, par pirlouiiiit

Casa Consolat, Marseille 14 octobre 2016

Massy Inc  en concert

Superbe affiche ce soir à la Casa Consolat qui accueille ce soir 3 incontournables de la chanson française made in Marseille : Magali, Monsieur Vertigo et Massy Inc. J'ai beau avoir vu les deux premiers qui ont la bonne idée de faire pas mal de concerts ensemble (d'ailleurs ils repassent le lendemain au Baraki) il y a moins d'un mois à la Machine à Coudre, je me réjouis à l'avance des les y revoir ; quant à Massy ce n'est pas un secret je suis fan aussi je suis curieux de voir comment il va s'en sortir tout seul ce soir. Le seul hic dans cette soirée c'est que Lucie fait une demi soirée pyjama (je dois aller la chercher juste avant que les autres ne se couchent) et la Réserve à Bulles accueille une soirée " blind " test où des dessinateurs (dont Marion Mousse) font deviner des titres de film par leurs dessins projetés sur les murs de la Réserve agrandie depuis de départ de Thomas Azuleos. Pour couronner le tout au moment où je vais me mettre en direction de la Casa, je croise le Pinguin, puis je reçois le message qu'il est l'heure d'aller chercher Lucie ... du coup lorsque j'arrive à la Casa Consolat les choses sont déjà bien avancés. Magali est déjà passée (et elle a fait plein de nouveaux morceaux), et Monsieur Vertigo doit être... Lire la suite

Pierre-Laurent Bertolino trio

Critique écrite le 25 juin 2016, par pirlouiiiit

Casa Consolat, Marseille 13 mai 2016

Pierre-Laurent Bertolino trio  en concert

J'avais déjà un beau programme avant même d'apprendre que Pierlo jouait à la Casa Consolat (Mesdames, Messieurs les programmateurs de la Casa s'il vous plait faites nous passer votre programmation via http://www.concertandco.com/annonce.php ou même par mail). Après avoir raté de justesse Temenik Electric au Lollipop, confirmé tout le bien que je pensais des lives de Magali à la Passerelle, découvert les sympathiques Liminanas au Poste à Galène me voilà d'un coup de vélo au début de la rue Consolat. Il est 22h20. Une partie du public est assise, l'autre au bar ... sur la droite de la salle il y a donc Manu Reymond (de Poum Tchack et Dupain) à la contrebasse, Thomas Lippens aux " percussions diverses " et Pierre-Laurent Bertolino à la vielle à roue et au sampler. Sam (de Dupain) est là aussi mais il restera dans le public ce soir. Ambiance calme et planante pour un concert à l'ambiance familiale (j'imagine que je dis ça parce qu'il y avait quelques enfants). Beaucoup plus calme que Dupain donc mais plus riche (de fait) que Pierlo en solo. La fin du set est proche je resterai donc jusqu'à la fin, assis par terre, les yeux mi-clos ou completement d'ailleurs manquant de m'assoupir bercer par leur douce musique. Quand je les garde... Lire la suite

Johnny Marre

Critique écrite le 05 juin 2012, par Pirlouiiiit

1 rue Consolat - Marseille 01 juin 2012

Johnny Marre en concert

En revenant du Cabaret Aléatoire où je viens d'assister à un concert sympathique mais sans plus de Mudhoney, me voici dans la rue Consolat qui proposait ce soir encore de bien belle chose ... soirée de soutient à CQFD avec notamment Fantazio et Naïas à la Meson, de la cumbia à l'Enthropy et surtout (car c'est ce que je voulais voir) Inbaliadellamaria (groupe de 11 italiennes venues en camion comme dit l'affiche) au 1 rue Consolat (où cela fait 2 fois que j'apprends qu'il se passe quelque chose). Entendant du bruit à la Meson (malgré l'heure tardive) je gare mon vélo devant, passe ma tête par la porte entrebâillée. Les musiciens de Naïas sont en train de boeufer avec Manu Théron et surement Fantazio ... je repasserai après. Lorsque j'arrive enfin au 1 rue Consolat (situé donc juste à côté de l'Enthropy, dont c'est tristement l'avant dernier vendredi d'ouverture) je vois beaucoup de gens dans la rue ... les consommateur Desperado (bar), et les publics du 1 rue Consolat (parfois appelé B-side) et de l'Enthropy se mélangent au milieu de la rue. C'est la fête des voisins il n'y aura surement pas de plainte ... mais je ne peux m'empêcher de penser que l'Enthropy a surement payer pour les autres et que lorsqu'ils auront fermé, la rue ne va... Lire la suite

Misaina

Critique écrite le 13 février 2017, par Pirlouiiiit

Casa Consolat Samedi 11 février 20

Misaina en concert

Il y a des soirs où à essayer de voir trop de concerts je rate presque tout (genre j'arrive pendant les pauses / changement de plateau) et il y en a d'autres où tout s'enchaine merveilleusement bien. Ce fut le cas ce soir. Après avoir faille rester chez moi je me suis rendu au Roll'Studio où pendant plus d'une heure je me suis régalé sur le jazz trop pop de Bögö, puis je suis passé par la Meson où j'ai assisté pendant près d'une heure au superbe set de Miss Elie ... du coup sur le chemin du retour je me suis dit que j'allais passer par la Casa Consolat qui même si elle ne saisit pas ses dates sur Concertandco (j'ai relaissé mon mail on verra bien) a une bien jolie programmation. Ce soir il y avait Misaina que j'avais déjà vu et bien aimé à l' Arthemuse et sur disque du temps où ils s'appelaient Misa . A mon arrivée ils son en train de se préparer à reprendre. Ils attaquent pas un petit ; "ils" c'est Moon à la basse, Philippe et Jean-Christophe aux percus, Cédric au clavier et Sitrak au violon. Et puis Misa se met à chanter Arlette ... douce chanson qui rend hommage à une femme plutôt agitée et à ses combats. Jamais été trop fan d'elle mais j'avoue que la chanson la rend tout d'un coup beaucoup plus sympathique. Je n'ai pas très... Lire la suite

Accès