Accueil la Puce à L'Oreille - Riom
Mercredi 22 mai 2019 : 9358 concerts, 25480 chroniques de concert, 5257 critiques d'album.
la Puce à L'Oreille - Riom

la Puce à L'Oreille - Riom

16 rue général Chapsal
63200 Riom

Plus d'info :

la Puce à L'Oreille - Riom : les dernières chroniques concerts 16 avis

Benighted + Heksen

Critique écrite le 30 avril 2019, par Jérôme Justine

La Puce à l'Oreille, Riom 27 avril 2019

Benighted + Heksen en concert

Riom n'est plus ! Disparue, désintégrée, effacée !!! Pfffioutttttt... Plus rien !!!! Le lycée Virlogeux n'a pas souffert. Pas eu le temps. Une déflagration, un blast, une fissure et vlan, par terre l'ancienne caserne. Et tout ça à cause de qui ? De ces maudits chevelus, barbus adorateurs du bouc à 5 têtes, égorgeurs de jeunes vierges albinos et brûleurs d'églises. Notre-Dame de Paris, je suis certain que ce sont eux les coupables, histoire de se faire la main... Voici le témoignage inédit de Marceline, militante aguerrie de l'association " les voix du Saigneur sont Impénétrables " : Heksen "Je vous raconte tout ce que j'ai vu et entendu : Sous prétexte d'un anniversaire, 10 ans parait-il, les Clermontois d'un groupe ridiculement nommé Heksen (hein ça veut dire quoi ça Heksen, peuvent s'appeler John machin ou Dick truc comme tout le monde!). 10 ans !!!! C'est l'âge de raison normalement. Et bien figurez-vous des hommes, a priori adultes, grimés en prêtres satanique, entourés de crânes en plastiques véritables, le visage recouvert de maquillages effrayant et de très mauvais goût, braillant devant un public conquis d'avance des textes dont la puissance intellectuelle ne saurait être contée. Et avec le sourire en plus, contents... Lire la suite

Laura Cox Band + Hell's Strippers

Critique écrite le 08 avril 2019, par Jérôme Justine

La Puce à L'oreille, Riom 6 avril 2019

Laura Cox Band + Hell's Strippers en concert

Au lendemain d'un chouette concert du légendaire Bill Deraime dans la capitale auvergnate, ce soir c'est découverte d'une célébrité 2.0, Laura Cox à Riom. Accompagné à nouveau de mon apprenti rockeur de fils, nous allons d'un pas ferme et décidé vers cette salle qui affiche complet ce soir. Phénomène, curiosité, les motifs de venir ce soir sont nombreux. Laura Cox est déjà célèbre avant d'être connue. Vue des millions de fois sur internet pour des reprises très bien exécutées de classiques du rock, la jeune et jolie (ça compte pour faire le buzz) rockeuse a monté un groupe, Laura Cox Band, sorti un album et attaqué une tournée. En gros, la communication était bien faite avant d'aller sur scène. Donc on va voir... Hell's Strippers La soirée est ouverte par les Hell's Strippers, trio rock clermontois. Ce groupe mélangeant allègrement des influences allant de Led Zeppelin à Wolfmother fait carrément le job. Le batteur, chemise à carreaux et cheveux long a un point commun avec les Eagles il est aussi chanteur, et ce même avec un micro qui n'est pas très coopératif. Ne s'embarrassant pas avec des cymbales qu'il n'a pas sur son kit (il a raison, c'est pénible à nettoyer le cuivre), il martèle sauvagement ses fûts en envoyant un... Lire la suite

Aqme + Nü

Critique écrite le 24 mars 2019, par Jérôme Justine

La Puce à L'oreille, Riom 23 mars 2019

Aqme + Nü en concert

C'est après une semaine d'abstinence concertique et trois heures de répétitions ramonesque que, en ce samedi soir aux ambiances printanières, je me dirige, nonchalant vers la Puce à l'Oreille. Ce soir c'est MEEEEEETTTTTTAAAAALLLLLLL au programme, mais moi j'm'en fous j'ai déjà les oreilles qui sifflent. L'événement du soir est le passage du groupe de métal français Aqme qui fête à la fois ses 20 ans et qui fait sa tournée d'adieux. (euh pour de vrai ou version Compagnons de la Chansons ou Scorpions ?). Bref, une bonne occasion d'aller voir sur scène un des fleurons de la scène extrême française. Je fais un peu mon malin comme ça des fois, bon d'accord je fais mon malin assez souvent, mais je dois l'avouer, Aqme je ne connais pas plus que ça et le peu que j'en connais je suis pas hyper fan. Mais d'une part il ne faut mourir idiot (dans mon cas je préférerai rester idiot et ne pas mourir du tout), et d'autre part quand on se dit amateur de métal, et ben on bouge son boule pour aller voir le trop peu de concerts programmés dans nos contrées plutôt que d'aller s'entasser au Hellfest ou ailleurs pour souvent voir les mêmes groupes !!! (et toc, ça c'est dit). Nü Après une première partie intéressante et locale, Nü (prononcer... Lire la suite

Band of Friends + Deluxe Trouble

Critique écrite le 17 février 2019, par Jérôme Justine

La Puce à l'Oreille, Riom 15 février 2019

Band of Friends + Deluxe Trouble en concert

"C'est cool, il y a un tribute band de Rory Gallagher qui va passer à la Puce à l'Oreille le vendredi 15 février, la veille de mon anniversaire, ça s'appelle Band of friends, avec Gerry McAvoy le bassiste qui a joué plus de 20 ans avec Rory et Ted McKenna, un batteur qui a joué aussi avec Rory, avec MSG, ça va être une super bonne soirée". C'était il y a quelques semaines. Et puis, la vie, la mort, la malchance... une hernie, une opération, banale, une hémorragie et Ted McKenna n'est plus, comme ça, pfuiit.... Rapidement, on sait que le concert sera maintenu, mais aussi que ce sera le premier, sans... Deluxe trouble C'est ce vendredi soir, presque printanier, que le public, principalement masculin est là pour célébrer Rory Gallagher, et rendre un hommage à Ted McKenna. Ils sont là les bikers, les vieux guitaristes, les jeunes hard rockers à vestes à patches, les amoureux de la musique du diable, les afficionados du bon vieux rock. La Band of Friends aura ce soir de belles et larges épaules pour la soutenir. Deluxe trouble a la difficile charge d'ouvrir la soirée. Composé de deux guitaristes locaux et connus du public blues local, Vivien en charge des solos et Jean-Christophe en charge du chant et de la rythmique, Deluxe... Lire la suite

Les Bombes Humaines + Delao

Critique écrite le 27 janvier 2019, par Jérôme Justine

La Puce à L'Oreille, Riom 26 janvier 2019

Les Bombes Humaines + Delao en concert

La première partie est assurée ce soir par DelaO, groupe rock puydedomois. C'est à partir de là que c'est un peu parti en cacahuète dans ma tête fatiguée.... Après quelques titres assez sympathiques en français, le chanteur, qui, me dis-je, dois être assez fan de Noir Désir nous explique que leur guitariste est en fait le futur ex guitariste du groupe d'après d'une part et que d'autre part et le futur nouveau guitariste d'un nouveau groupe nommé Tostaki dont l'idée est de reprendre du Noir Désir. Le gars moi-même, ayant peu dormi et n'ayant mangé qu'un Coca Cola a commencé à chauffer de la cervelle. Évidemment c'est à ce moment là que monsieur Nikon a commencé lui aussi à jouer au Kon, n'assurant que partiellement une mise au point, non pas de mes idées mais de mes images. Pendant ce temps Delao/staki, jouaient de belles reprises de Comme elle vient et de Tostaki. Après un rapide changement de plateau, Cédric (guitare et chant), Pierre (guitare et chant), Ludo (batterie) et Guillaume (basse) rentrent sur scène après une courte introduction. Essayant tant bien que mal de me faufiler pour prendre quelques images de ce concert, j'ai le droit pour la première fois à quelques insultes diverses et variées d'un public... Lire la suite

Didier Super

Critique écrite le 21 janvier 2019, par Jérôme Justine

La Puce à L'oreille, Riom 18 janvie 2019

Didier Super en concert

Tremblez, tremblez les Jamel, les Gad Elmaleh, les Florence Foresti, les Dany Boon, les Jean-Marie Bigard. Retournez vous dans vos sépultures les Coluche, Desproches, Devos. Bouchez vous les oreilles les Cabrel, Béart et autres chanteurs à guitares et à textes. Il est là. Il est revenu. Il est affûté comme un Opinel, classieux comme un gars qui s'habille chez Goutd'cht'i (rue Johnny Hallyday à Valenciennes). Il a même une sangle de guitare Joe Satriani. L'Artiste, qui depuis 18 ans ose tout, le comique Bête et Méchant, la machine de guerre, la bête de sexe, le poil à gratter : Didier Super est de retour ! En ce vendredi soir glaglateux, La Puce à l'Oreille accueille l'Homme aux lunettes chatertonnées pour la 4ème fois. La salle, en configuration assise, est complète. Le public composé en partie de rockeurs, de grisonnants France-Inter et de femmes de gauche, donc moches, est prêt à en prendre plein la gueule. Didier Super est à l'entrée à l'arrivée des cobayes. Il est inquiet car ce soir il va tester sur cette population rurale et a-priori plus cul-terreuse... Lire la suite

Accès