Accueil Le Tremplin - Beaumont
Lundi 24 juin 2019 : 10123 concerts, 25530 chroniques de concert, 5258 critiques d'album.

Le Tremplin - Beaumont

4 esplanade de Russi
63110 Beaumont
63110 Beaumont

Plus d'info :

Le Tremplin - Beaumont : les concerts

Il n'y a pas concert actuellement annoncé dans ce lieu.

Le Tremplin - Beaumont : l'historique des concerts

Sa.

04

Mai

2019

El Diablo + The Freeloaders

Je.

25

Avril

2019

Tasha Taylor (USA) + Dry Toads (Clermont-Ferrand)

Ma.

26

Mars

2019

Kenny Neal + Little Mouse & The Hungry Cats Kenny Neal

Sa.

23

Mars

2019

Ultra Zook + Plagiat + Chromb!

Je.

14

Mars

2019

Open Tour: Johnnie Carwash + Pretence + Guest

Ve.

08

Mars

2019

Cordofonic - Ciné-concert

Ve.

22

Fév.

2019

La Belle Bleue + Guest

Ve.

25

Janv.

2019

John Nemeth + Black Cat Bones

Ve.

07

Déc.

2018

Poulainjar + Sourdure

Ve.

30

Nov.

2018

Detorn + Sharked + Burn Your Karma

Ve.

23

Nov.

2018

Thomas Khan + Ryadh

Sa.

17

Nov.

2018

Greg Howe + Jeff Aug

Le Tremplin : les dernières chroniques concerts 12 avis

EDERZAM

Critique écrite le 07 juin 2019, par Didlou

Le Tremplin, Beaumont 6 juin 2019

EDERZAM en concert

Ederzam, c'est un groupe composé de 3 musiciens stéphanois (batterie, guitare et claviers), qui produit une musique feutrée et enivrante parsemée de moments doux, de solos de batterie (je kiffe !) et de synthétiseurs... Pour moi, la guitare est un peu en retrait et il y a peu de voix. Mais c'est une belle découverte, même si c'est un groupe qui se cherche un peu. J'ai bien apprécié les lumières qui passent du rouge au bleu et plongent dans une atmosphère un peu psychédélique (j'aime ces... Lire la suite

KO KO MO

Critique écrite le 07 juin 2019, par Didlou

Le Tremplin, Beaumont 6 juin 2019

KO KO MO en concert

Le concert de Ko Ko Mo au Tremplin (salle de concerts à Beaumont) était à ne pas manquer ! Il fallait vraiment avoir la grippe, une gastro et être cloué au lit avec 41 de fièvre pour ne pas pouvoir assister à cette incroyable prestation ! Ils sont deux mais ça suffit : un excellent guitariste aux allures sixties, un batteur avec plein de fûts disposés de façon inhabituelle et c'est parti pour des minutes... géniales ! Les deux Nantais qui ont donné plus de 250 concerts à travers le monde vont nous régaler... Le son est fort et... Lire la suite

Kenny Neal + Little Mouse And The Hungry Cats

Critique écrite le 27 mars 2019, par Jérôme Justine

Le Tremplin, Beaumont 26 mars 2019

Kenny Neal + Little Mouse And The Hungry Cats en concert

En ce mardi soir, il règne une odeur de fin de semaine. Mais si, quand on sait que le week-end arrive et que l'on va passer un bon moment ! Pour le coup ce n'est pas "I wake up this morning", mais "I drive my car tonight", mais la finalité est la même, aller vers le blues. Donc direction le le Tremplin, dont l'adresse est désormais enregistrée dans le GPS de ma tautomobile. Rendez-vous est donc pris avec Little Mouse And The Hungry Cats et en provenance de la Louisiane, de Baton-Rouge plus exactement, Kenny Neal. Dans cette belle salle en configuration cabaret, le public est nombreux ce soir. Serait-ce pour faire mentir mon adage de la semaine dernière concernant la proportionnalité entre le nombre de spectateurs présents et la qualité du concert ? Mais non suis-je bête, un, nous ne sommes pas à Clermont-Ferrand, et deux, le fan de blues est semble-t-il fidèle. Après avoir reçu un VRAI billet, avec la photo des groupes que l'on va voir et tout et tout et commandé une bière, je me dirige dans la salle. Non sérieux un vrai billet, ça n'a l'air de rien, mais c'est le truc qui moi me touche, le symbole que même à l'heure de l'unicité galopante, un simple ticket peut procurer de l'émotion. Combien de vieux tickets de concerts sont pour... Lire la suite

John Nemeth + Black Cat Bones

Critique écrite le 30 janvier 2019, par Jérôme Justine

Le Tremplin, Beaumont 26 janvier 2019

John Nemeth + Black Cat Bones en concert

Punaise,mais il est où mon TomTom ? Ben oui, faut que j'aille à Beaumont au Tremplin sur injonction de Maître Yann Cabelot de la Basse Lumière et je ne sais pas où c'est. D'abord, il y a l'inauguration de son expo photo et puis il y a un certain John Nemeth qui joue ce soir. Bon alors, ok je demande pardon tout de suite aux bluesophiles experts et intransigeants, non je ne connaissais pas John Nemeth avant ce soir, non je n'étais jamais allé au Tremplin avant ce soir et non je n'avais pas encore assisté à un concert d'Arvern Blues pour de vagues raisons d'allergies anciennes et durables à un certain Cosaque ! Après 1 heure de route, quelques galères pour trouver la salle, et un accueil un peu surprenant par des membres d'une association nommé OVS (qui a priori voudrait dire "on va sortir", mais pas seulement semble-t_il .... "lâchez moi la braguette madame s'il vous plait !"), je pénètre (non madame ce n'est pas à vous que je parle!) dans cette belle salle. Première impression, une belle expo photo d'un garçon dont la qualité du travail ne cesse de m'impressionner (t'as vu Yann, discret le gars !), puis l'entrée dans une grande salle de concert. Le lieu est convivial, organisé ce soir en ambiance cabaret avec des tables et des... Lire la suite

Puts Marie + Raqoons

Critique écrite le 16 décembre 2018, par Dissy

Le Tremplin - Beaumont 16 novembre 2018

Puts Marie +  Raqoons en concert

"Putes Marie ?! c'est quoi ?", on me demande. "Alors, primo, c'est Puts Marie, et deuxio, c'est absolument kiffant !". Entre une escale à Saint-Malo la veille, et un passage dans la région parisienne le lendemain, le groupe a choisi ce détour assez improbable en Auvergne, au Tremplin, qui se révèle absolument immanquable. Raqoons Une bonne trentaine de personnes sont arrivées à l'heure pour découvrir la première partie, Raqoons, un power trio stéphanois. Ils ne s'appellent pas Stéphane, mais Téo, Étienne (deux frères) et Quentin, viennent donc de Saint-Étienne, pas de Saint-Quentin. Bref. Ce qu'ils proposent ? Du groove rock, avec cette formation originale, où le batteur, au centre, se fait leader et chanteur, entouré par les cordes. Ça aiguise quand même un peu les clichés du genre stadium rock (on pourrait parier qu'ils sont fans de Muse ou AC/DC) avec des poses assumées, du riff rentre-dedans, dans un genre funky rock soul. On ne peut pas nier l'énorme énergie engagée dans ce show par les trois jeunes camarades, le medley cover de "Blue Suede Shoes" et "Johnny B Goode", les magnifiques jeux de lumières, et un son parfaitement géré, n'arriveront pourtant pas à m'emporter plus que ça. Le public reste attentif, le premier... Lire la suite

Peter Kernel + Lenz-Faraday

Critique écrite le 22 janvier 2017, par Pierre Andrieu

Le Tremplin, Beaumont 8 décembre 2016

Peter Kernel + Lenz-Faraday en concert

Excellente soirée au Tremplin, à Beaumont, en compagnie des excentriques et doués Peter Kernel (en tournée perpétuelle pour jouer les très marquants titres extraits de leurs trois albums), à l'occasion d'un set rafraîchissant et stimulant, juste après une bonne première partie assurée par les locaux de l'étape de Lenz-Faraday... Lenz-Faraday En attendant la très en forme tête d'affiche du jour, le trio clermontois de punk rock barbelé Lenz-Faraday, qui vient de sortir un deuxième EP intitulé Too Many Fictions, assure un percutant set dégageant de forts et appréciables relents de The Stooges (pour les riffs de guitare basiques) et de Sonic Youth (pour le chant féminin exaspéré, la basse énorme, sans oublier les dissonances diverses et variées)... C'est carré, bien envoyé, servi " direct dans ta face " et il y a là pas mal de titres qui donnent envie de headbanguer en se massacrant gentiment les cervicales. Dont acte. Peter Kernel Peu de temps après, c'est un autre trio incluant dans ses rangs une bassiste et chanteuse évoluant dans la lignée de la cultissime Kim Gordon... Le groupe dont il est question s'appelle Peter Kernel et peut s'appuyer sur les qualités du couple formé par la très nature canadienne Barbara... Lire la suite

Accès