Accueil Le Tremplin - Beaumont
Samedi 23 mars 2019 : 10870 concerts, 25413 chroniques de concert, 5245 critiques d'album.

Le Tremplin - Beaumont

4 esplanade de Russi
63110 Beaumont
63110 Beaumont

Plus d'info :

Le Tremplin - Beaumont : l'historique des concerts

Je.

14

Mars

2019

Open Tour: Johnnie Carwash + Pretence + Guest

Ve.

08

Mars

2019

Cordofonic - Ciné-concert

Ve.

22

Fév.

2019

La Belle Bleue en concert
La Belle Bleue + Guest La Belle Bleue

Ve.

25

Janv.

2019

John Nemeth + Black Cat Bones

Ve.

07

Déc.

2018

Poulainjar + Sourdure

Ve.

30

Nov.

2018

Detorn + Sharked + Burn Your Karma

Ve.

23

Nov.

2018

Thomas Khan + Ryadh

Sa.

17

Nov.

2018

Greg Howe + Jeff Aug

Ve.

16

Nov.

2018

Puts Marie, Raqoons

Ve.

05

Oct.

2018

Echoes From The Wall (tribute band Pink Floyd)

Ve.

20

Avril

2018

El Diablo ''still alive and well''- Jerome Pietri

Ve.

24

Nov.

2017

H-Burns + Pain Noir + The Wendy Darlings

Le Tremplin : les dernières chroniques concerts 9 avis

John Nemeth + Black Cat Bones

Critique écrite le 30 janvier 2019, par Jérôme Justine

Le Tremplin, Beaumont 26 janvier 2019

John Nemeth + Black Cat Bones en concert

Punaise,mais il est où mon TomTom ? Ben oui, faut que j'aille à Beaumont au Tremplin sur injonction de Maître Yann Cabelot de la Basse Lumière et je ne sais pas où c'est. D'abord, il y a l'inauguration de son expo photo et puis il y a un certain John Nemeth qui joue ce soir. Bon alors, ok je demande pardon tout de suite aux bluesophiles experts et intransigeants, non je ne connaissais pas John Nemeth avant ce soir, non je n'étais jamais allé au Tremplin avant ce soir et non je n'avais pas encore assisté à un concert d'Arvern Blues pour de vagues raisons d'allergies anciennes et durables à un certain Cosaque ! Après 1 heure de route, quelques galères pour trouver la salle, et un accueil un peu surprenant par des membres d'une association nommé OVS (qui a priori voudrait dire "on va sortir", mais pas seulement semble-t_il .... "lâchez moi la braguette madame s'il vous plait !"), je pénètre (non madame ce n'est pas à vous que je parle!) dans cette belle salle. Première impression, une belle expo photo d'un garçon dont la qualité du travail ne cesse de m'impressionner (t'as vu Yann, discret le gars !), puis l'entrée dans une grande salle de concert. Le lieu est convivial, organisé ce soir en ambiance cabaret avec des tables et des... Lire la suite

Puts Marie + Raqoons

Critique écrite le 16 décembre 2018, par Dissy

Le Tremplin - Beaumont 16 novembre 2018

Puts Marie +  Raqoons en concert

"Putes Marie ?! c'est quoi ?", on me demande. "Alors, primo, c'est Puts Marie, et deuxio, c'est absolument kiffant !". Entre une escale à Saint-Malo la veille, et un passage dans la région parisienne le lendemain, le groupe a choisi ce détour assez improbable en Auvergne, au Tremplin, qui se révèle absolument immanquable. Raqoons Une bonne trentaine de personnes sont arrivées à l'heure pour découvrir la première partie, Raqoons, un power trio stéphanois. Ils ne s'appellent pas Stéphane, mais Téo, Étienne (deux frères) et Quentin, viennent donc de Saint-Étienne, pas de Saint-Quentin. Bref. Ce qu'ils proposent ? Du groove rock, avec cette formation originale, où le batteur, au centre, se fait leader et chanteur, entouré par les cordes. Ça aiguise quand même un peu les clichés du genre stadium rock (on pourrait parier qu'ils sont fans de Muse ou AC/DC) avec des poses assumées, du riff rentre-dedans, dans un genre funky rock soul. On ne peut pas nier l'énorme énergie engagée dans ce show par les trois jeunes camarades, le medley cover de "Blue Suede Shoes" et "Johnny B Goode", les magnifiques jeux de lumières, et un son parfaitement géré, n'arriveront pourtant pas à m'emporter plus que ça. Le public reste attentif, le premier... Lire la suite

Peter Kernel + Lenz-Faraday

Critique écrite le 22 janvier 2017, par Pierre Andrieu

Le Tremplin, Beaumont 8 décembre 2016

Peter Kernel + Lenz-Faraday en concert

Excellente soirée au Tremplin, à Beaumont, en compagnie des excentriques et doués Peter Kernel (en tournée perpétuelle pour jouer les très marquants titres extraits de leurs trois albums), à l'occasion d'un set rafraîchissant et stimulant, juste après une bonne première partie assurée par les locaux de l'étape de Lenz-Faraday... Lenz-Faraday En attendant la très en forme tête d'affiche du jour, le trio clermontois de punk rock barbelé Lenz-Faraday, qui vient de sortir un deuxième EP intitulé Too Many Fictions, assure un percutant set dégageant de forts et appréciables relents de The Stooges (pour les riffs de guitare basiques) et de Sonic Youth (pour le chant féminin exaspéré, la basse énorme, sans oublier les dissonances diverses et variées)... C'est carré, bien envoyé, servi " direct dans ta face " et il y a là pas mal de titres qui donnent envie de headbanguer en se massacrant gentiment les cervicales. Dont acte. Peter Kernel Peu de temps après, c'est un autre trio incluant dans ses rangs une bassiste et chanteuse évoluant dans la lignée de la cultissime Kim Gordon... Le groupe dont il est question s'appelle Peter Kernel et peut s'appuyer sur les qualités du couple formé par la très nature canadienne Barbara... Lire la suite

Elysian Fields

Critique écrite le 30 juillet 2016, par Pierre Andrieu

Le Tremplin, Beaumont 26 mai 2016

Elysian Fields en concert

Deux ans à peine après son mémorable précédent passage au Tremplin, Elysian Fields était de retour en Auvergne pour présenter son tout dernier opus, le très beau Ghosts Of No... Et comme à chaque fois que l'on a eu la chance de voir ce groupe exceptionnel en live, on est tombé sous le charme. Comme le reste du public réuni dans la salle d'ailleurs, très intimiste en mode cabaret, avec des chaises et des tables pour profiter pleinement du show des New-Yorkais. La troublante et callipyge chanteuse Jennifer Charles, sa moitié artistique le génial guitariste Oren Bloedow, et leurs deux excellents musiciens sur cette tournée française, Sarah Murcia, à la contrebasse, et Matt Johnson, à la batterie, placent la barre très haut dès le début du concert. Et n'ont aucun mal à maintenir cette altitude hyper élevée pendant toute sa durée. Il faut dire que Jennifer est très en voix, ses feulements sexy outrageusement sensuels se mariant admirablement avec les entrelacs de guitare ou de piano proposés par Oren. C'est ultra classieux, il n'y a pas d'autre mot ! Cerise sur le gâteau, les morceaux d'obédience pop folk rock & jazz sont souvent étirés avec un talent inouï qui emmène... Lire la suite

The Apartments + Jim Yamouridis

Critique écrite le 28 avril 2016, par Pierre Andrieu

Le Tremplin, Beaumont 20 avril 2016

The Apartments + Jim Yamouridis en concert

Très prenant, hyper émouvant et d'une classe folle, le concert de The Apartments au Tremplin, à Beaumont, avec le très en forme également Jim Yamouridis en première partie... Jim Yamouridis En configuration cabaret, avec des tables et des chaises, la très accueillante salle des environs de Clermont-Ferrand est l'écrin parfait pour accueillir ce genre de soirée intimiste, qui débute avec une prestation habitée, du " local " de l'étape - il habite près de Brioude - Jim Yamouridis. Celui-ci se présente en duo avec son excellent acolyte Fabrice Barré à la clarinette, et offre un set tout en profondeur au public. La superbe voix très grave, la qualité des morceaux et les arrangements guitare/clarinette, tout concourt à créer un beau moment de live... The Apartments Grand concert de The Apartments ensuite... Le groupe se présente en trio, le songwriter, guitariste et chanteur australien Peter Milton Walsh étant accompagné de deux précieux musiciens, Natasha (chœurs, tambourin, claviers) et Antoine (guitare) du groupe français Grisbi, avec lesquels c'est véritablement l'accord parfait. Dans... Lire la suite

Elysian Fields + Jólaköttur

Critique écrite le 22 avril 2014, par Pierre Andrieu

Le Tremplin, Beaumont 15 avril 2014

Elysian Fields + Jólaköttur en concert

" Mais oui, on t'aime, Jennifer ! " Moment privilégié en compagnie du groupe américain Elysian Fields au Tremplin, à Beaumont, le 15 avril 2014, avec en première partie de soirée les très prometteurs clermontois de Jólaköttur... Le duo new yorkais composé de la troublante Jennifer Charles et du taciturne Oren Bloedow vient présenter son dernier album en date, le très recommandé For House Cats And Sea Fans, en compagnie de deux musiciens triés sur le volet, Sarah Murcia à la basse et à la contrebasse, et Chris Vatalarro à la batterie et au piano sur un titre... Et juste avant le concert d'Elysian Fields, Jólaköttur se charge de proposer un court set permettant de montrer toutes ses qualités. Le jeune combo joue avec ferveur, passion et une pointe de timidité de très jolies pop songs mâtinées de post rock. Pour les âmes sensibles... Après une courte pause, le très nombreux public du Tremplin a droit à un début de show en fanfare avec l'immense et très marqué par Leonard Cohen Passing on the stairs, un des titres cultes d'Elysian Fields, chanté en duo par Oren, au piano, et Jennifer, au micro. Ces deux-là s'entendent toujours à merveille ! Et leurs nouveaux amis, Sarah et Chris, leur permettent d''offrir une prestation... Lire la suite

Accès